Affaires étrangères, Commerce et Développement Canada
Symbole du gouvernement du Canada

Affaires étrangères, Commerce et Développement Canada

international.gc.ca

Document archivé

L'information archivée sur le Web est disponible à des fins de consultation, de recherche ou de tenue de dossiers seulement. Elle n’a été ni modifiée ni mise à jour depuis sa date d’archivage. Les pages archivées sur le Web ne sont pas assujetties aux normes Web du gouvernement du Canada. Conformément à la Politique de communication du gouvernement du Canada, vous pouvez obtenir cette information dans un format de rechange en communiquant avec nous.

Vérification de l'ambassade du Canada, Beyrouth

(Mars 2002)

Résumé

Nous avons procédé, à Beyrouth, entre le 30 octobre et le 3 novembre 2000 à la vérification interne des programmes du Développement du commerce international, des Relations générales, des Services consulaires et de l'Administration. Une visite de « conseils et assistance » avait été effectuée auparavant (en 1996) dans le cadre d'une vérification générale à Damas.

Gestion de la mission

La mission, qui a rouvert ses portes en 1995, devait demeurer une micromission de catégorie III. Dans les faits, elle a vécu une croissance rapide et compte actuellement neuf agents canadiens et 18 employés recrutés sur place (ERP). Il est prévu d'en faire une mission de catégorie II dans un proche avenir, et l'équipe d'évaluation appuie pleinement un tel changement.

La mission a aujourd'hui une équipe de direction dynamique et un effectif d'agents canadiens et d'ERP extrêmement efficaces. Il s'agit d'une mission très active dont la charge de travail s'alourdit constamment, avec un Programme des visiteurs très exigeant et un Programme des services consulaires dont la croissance est exponentielle.

Gestion de la mission - rapport détaillé

Programme des relations générales

Le Programme des relations générales (PRG) doit consacrer du temps à la formulation de plans de travail. L'appui du chef de mission (CDM) sera important à cet égard. Il faut clarifier le statut et le rôle de l'adjointe consulaire/traductrice/secrétaire privée, dont la description de poste ne reflète plus les activités actuelles, car la titulaire se consacre maintenant entièrement au PRG. Quant à ce programme, il pourrait accomplir bien davantage malgré ses ressources limitées s'il recevait un soutien institutionnel de la part de ses directions générales géographique et fonctionnelle à l'Administration centrale.

Programme des relations générales - rapport détaillé

Programme de développement du commerce international (PDCI)

Le Liban offre de multiples possibilités de développement du commerce international, et le PDCI, malgré sa portée réduite, présente des possibilités supérieures à ce qu'on pensait jusqu'ici. Ses maigres ressources devront cependant être utilisées avec beaucoup d'efficience pour donner des résultats tangibles. Il faudrait régulariser les objectifs du personnel du programme et offrir une formation d'appoint à l'agente commerciale et à son adjointe.

Programme de développement du commerce international - rapport détaillé

Programme des services consulaires

Le Programme des services consulaires est extrêmement occupé, car Beyrouth est la troisième mission canadienne la plus active au monde pour ce qui est des services de passeports. L'ajout récent d'un poste d'agent consulaire canadien devrait quelque peu alléger la charge de travail. Les dossiers consulaires peuvent en effet être longs à régler en raison de la complexité de la bureaucratie libanaise, d'où l'importance d'entretenir de bonnes relations avec les autorités locales. L'idéal serait d'ajouter un autre poste d'adjoint à plein temps pour ce programme. Un examen du plan d'intervention en cas d'urgence consulaire est en cours; il vise principalement à mettre en place davantage de coordonnateurs d'urgence.

Programme des services consulaires - rapport détaillé

Programme d'administration

Malgré la charge de travail très lourde des Services consulaires, l'ambassade offre des services administratifs efficaces à tout son personnel. La diffusion et la mise en oeuvre de normes de service renforceraient cependant les relations avec les clients.

Les biens de la mission sont gérés avec efficacité. La mission a installé ses nouveaux employés (tant les agents canadiens que les ERP) dans des bureaux qui sont aujourd'hui presque pleins et loue pour son personnel de nouveaux logements à prix avantageux dans un marché en constante évolution. Le Programme d'immigration de la mission a pris de l'expansion, et l'on envisage d'installer la chancellerie dans des locaux mieux situés, à proximité du centre-ville.

Programme d'administration - rapport détaillé

Suivi des recommandations

Le présent rapport contient 30 recommandations, dont 28 s'adressent à la mission et deux à l'Administration centrale. Vingt-six recommandations ont été mises en oeuvre, et quatre ne le sont pas encore.

Fiche documentaire des ressources de la mission

Personnel (ETP)

 Personnel canadienERPTotal
CDM213
PDCI123
Relations générales10,51,5
Services consulaires13,54,5
Administration268
Immigration257
Total91827

Ressources matérielles

BiensEn PropreLoués
Chancellerie01
RO*00
LP08*
Véhicules30

* La mission étant de catégorie III, le CDM a droit à un logement (LP) et non à une résidence officielle (RO). En outre, l'un des LP est occupé par un couple d'employés.

Données financières 2000-2001

Salaires (ERP)466 826 $
Dépenses de fonctionnement1 357 709 $
Heures supplémentaires (agents canadiens)5 000 $
Dépenses de capital99 800 $
Total1 929 335 $

Suivant

Bureau de l'inspecteur général

Pied de page

Date de modification :
2008-10-22