Aperçu de l'OEA

L’OEA : La tribune principale pour les relations interaméricaines

Formée en 1948, l’Organisation des États Américains (OEA) est la plus ancienne organisation régionale du monde. Trouvant son inspiration dans l’Union panaméricaine, elle avait pour but de favoriser des relations pacifiques dans les Amériques.

Forte de ses 35 États membres, l’OEA est la tribune multilatérale et politique privilégiée des Amériques.

Le siège de l’OEA est à Washington et il existe 29 bureaux hors siège en Amérique latine et dans les Caraïbes. Le budget annuel de l’OEA est de 180 millions de dollars américains.

Les États membres sont représentés par leurs représentants permanents, qui se réunissent régulièrement pour examiner les questions touchant le Continent américain et prendre les mesures qui s’imposent. Les principes essentiels de l’agenda continental sont la protection et la consolidation de la démocratie. L’OEA s’efforce de prévenir les conflits et d’apporter la stabilité politique, l’inclusion sociale et la prospérité dans la région au moyen du dialogue et de l’action collective.

Structure de l’OEA

Secrétariat général

: Le Secrétariat général de l’OEA est dirigé par un Secrétaire général et un Secrétaire général adjoint qui sont élus par les États membres pour un mandat de 5 ans.

Assemblée générale

: L’Assemblée générale est l’organe principal de l’Organisation. Chaque année, elle réunit les ministres des Affaires étrangères de tous les États membres et tient des sessions extraordinaires pour examiner des questions urgentes.

Conseil permanent

: En tant qu’organe directeur principal de l’OEA, le Conseil permanent se réunit régulièrement pour établir les priorités générales de l’Organisation et piloter les activités en cours. Il est composé d’un Représentant permanent pour chaque État membre, accrédité auprès de cet organe avec rang d’ambassadeur.

Le processus décisionnel à l’OEA

: Les États membres de l’OEA adoptent généralement leurs décisions par voie de consensus. C’est au sein de l’Assemblée générale que sont adoptées les décisions majeures concernant les politiques générales et les interventions de l’OEA.

Sommet des Amériques

Le Sommet des Amériques convoque les dirigeants des pays démocratiques du Continent américain et remplit une fonction essentielle dans l’établissement des priorités du Système interaméricain.  L’OEA est le secrétariat technique et la mémoire institutionnelle du processus des Sommets.

Depuis le premier Sommet qui s’est tenu en 1994, les dirigeants se sont rencontrés régulièrement pour débattre de leur vision commune et pour aborder les défis et les perspectives politiques, économiques et de développement social du Continent américain. Le Canada a accueilli le Sommet des Amériques de 2001 dans la ville de Québec. En 2009, Trinité-et-Tobago a accueilli le Cinquième Sommet des Amériques. La Déclaration d’engagement de Port of Spain fournit une carte routière détaillée de la coopération des pays de l’hémisphère aux chapitres de la prospérité, du développement social, de l’énergie, de l’environnement, de la sécurité et de la démocratie. Elle contient deux engagements clés présentés par le Canada, à savoir : tenir le Sommet au moins tous les trois ans et assurer une concordance entre le Sommet et l’Organisation des États américains (OEA) ainsi que d’autres institutions interaméricaines. La Colombie accueillera le sixième Sommet en 2012.

Le Canada rédige des rapports sur les progrès accomplis dans la mise en œuvre des engagements pris lors des Sommets. Ces rapports présentés par le Canada et d’autres États membres sont disponibles (en anglais seulement).