Partenariat public privé - Le nouvel aéroport international de Quito

Le nouvel aéroport international de Quito

Le projet du nouvel aéroport international de Quito a été lancé en juillet 2006. Projet d’infrastructure de six ans/ C466 663 millions de dollars américains devant se terminer à l’automne 2012, ce partenariat public-privé s’appuie sur la collaboration de la Corporation commerciale canadienne avec l’entreprise torontoise Aecon Construction Group en tant qu’entrepreneur principal pour la conception et la construction de l’aéroport, et Exportation et développement Canada comme l’un de ses quatre bailleurs de fonds. Le nouvel aéroport international de Quito sera l’un des rares aéroports Greenfield au monde (construit sur un site de première implantation), intégrant une technologie de calibre mondial ainsi qu’une construction reconnue par le Nations Unies comme étant respectueuse de l’environnement.

Il contribuera à répondre aux besoins croissants de l’Équateur à long terme en matière de tourisme, d’exportations et de participation accrue à l’économie mondiale, notamment en offrant la possibilité de vols sans escale de Quito vers le Canada, les États-Unis et l’Europe. Le projet s’est aussi traduit par des possibilités d’emplois importantes pour les Équatoriens : 2 600 postes durant la phase de construction de l’aéroport, et quelque 6 000 de prévus lorsque celui-ci deviendra fonctionnel fin 2012.