Le Canada et le Salvador trouvent des façons novatrices de soutenir les jeunes à risque

« Le projet international EsArtes/Stratford/CUSO à Suchitoto est né de l'idée que les arts peuvent contribuer au développement économique, social et humain, à l'établissement de communautés plus sécuritaires et en meilleur santé, à l'apprentissage des connaissances de base et à la stimulation de la créativité. Je sais que ce projet important change concrètement la vie des jeunes de Suchitoto ».

Diane Ablonczy, ministre d’État des Affaires étrangères (Amériques et Affaires consulaires)

En novembre 2011, les étudiants d’EsArtes ont donné un spectacle à Washington, avec la ministre d’État du Canada Diane Ablonczy dans l’auditoire. L’année 2011 marquait le 50e anniversaire des relations diplomatiques entre le Salvador et le Canada. Afin de souligner cette occasion, l’ambassade du Canada au Salvador a lancé une campagne de jeunes contre la violence en partenariat avec l’Initiative centraméricaine d’arts à l’appui du développement, « EsArtes ». Le projet a été soutenu par la Banque Scotia, le Programme visant à renforcer les capacités de lutte contre la criminalité (PRCLC) d’Affaires étrangères et Commerce international Canada, la mission canadienne auprès de l’Organisation des États américains et l’Institut national du sport du Salvador.

EsArtes est une école des arts de la scène qui bénéficie des services bénévoles du festival Shakespeare de Stratford et du Service universitaire outre-mer/Service de volontariat outre-mer du Canada (CUSO/VSO). L'école offre à des jeunes de Suchitoto, au Salvador, des alternatives à la violence grâce à la création d'œuvres culturelles, à la promotion de l'entrepreneuriat chez les jeunes et à la formation technique.

« Le théâtre influence la vie entière d’une personne. Connaître et pratiquer les arts de la scène est l’une des choses qui nous permettent de mieux évoluer au sein d’une société mais aussi en tant qu’être humain »

— Erika, une étudiante d’EsArtes.

Par le biais de leurs efforts, les étudiants de l’école EsArtes sont devenus des promoteurs et ambassadeurs de la campagne contre la violence des jeunes intitulée « Songez à votre avenir, dites non à la violence ».

En collaboration avec l’Association nationale du sport du Salvador, le groupe de théâtre EsArtes a offert un atelier sur les solutions de rechange à la violence à plus de 300 jeunes provenant de Mejicanos, une communauté particulièrement touchée par le fléau des gangs de rue. Les étudiants d’EsArtes ont présenté une pièce de théâtre et ont discuté du rôle que joue leur travail dans la transformation de leur avenir.