Eau potable et services d’assainissement au Honduras

L’Agence canadienne de développement international, en collaboration avec CARE Canada, a lancé un programme de formation en plomberie (Services d’eau et d’assainissement durables) destiné aux femmes au Honduras (PASOS III). Ce programme a été mis en œuvre dans deux localités grâce à des fonds additionnels provenant de la Banque mondiale. Il a permis jusqu’ici de former 28 femmes plombières qui veillent à l’entretien de 13 systèmes d’approvisionnement en eau dans 29 communautés. Le programme offre aux participantes une formation leur permettant d’acquérir des compétences utiles, tout en aidant à faire évoluer les perceptions à l’égard des femmes, de leurs capacités, et de leur rôle au sein du foyer, au travail et dans la communauté. Le fait de promouvoir l’accès des femmes à des activités rémunérées contribue par ailleurs à améliorer les moyens d’existence des familles.

En tant que plombière dûment formée et une des responsables de ce projet d’assainissement, Rosalina Ortega (à l’avant-plan) est un modèle d’inspiration pour les femmes de Tarritos au Honduras. « C’est important d’être une femme plombier parce que lorsqu’on a un emploi, on est important », affirme Rosalina. Environ 42 pourcent des systèmes municipaux d’approvisionnement en eau de la communauté sont gérés par des femmes.

Le projet vise à renforcer la capacité des municipalités à fournir des services sécuritaires d'assainissement et d'approvisionnement en eau aux communautés de la côte nord du Honduras, en mettant en place une structure de gestion et un système de gouvernance municipale améliorés et adaptés aux besoins locaux. On s’attend à ce que le projet touche jusqu’à 20 000 bénéficiaires d’ici 2012.