Coopération économique Asie-Pacifique

Le forum de l’APEC a été créé en 1989 et est devenu le principal forum économique de la région de l’Asie-Pacifique. L’APEC a pour premier objectif de favoriser la croissance économique et la prospérité durables dans la région de l’Asie-Pacifique. Chaque année, l’une des 21 économies de l’APEC accueille et organise le processus de l’APEC. Le Vietnam a servi d’économie d’accueil de l’APEC en 2017 et il sera succédé par la Papouasie-Nouvelle-Guinée en 2018.

L’APEC cherche à consolider l’intégration économique régionale en éliminant les obstacles au commerce et à l’investissement « entre les économies », en accroissant la connectivité des chaînes d’approvisionnement « d’une économie à l’autre » et en améliorant l’environnement commercial « dans chaque économie ». Afin d’améliorer le contexte dans lequel les entreprises exercent leurs activités, l’APEC propose des mesures pour réduire le coût des échanges transfrontaliers, faciliter l’accès à l’information commerciale et simplifier les processus réglementaires et administratifs. L’APEC aide aussi les économies membres à renforcer la capacité de leurs institutions d’appliquer des réformes touchant le commerce et l’investissement et à tirer parti des avantages qui en découlent. L’APEC soutient les négociations commerciales multilatérales en cours à l’Organisation mondiale du commerce et joue un rôle complémentaire à l’égard des objectifs du Cadre du G20.

L’APEC fonctionne sur la base d’engagements non contraignants et d’un dialogue ouvert. Les décisions y sont prises par consensus et les engagements sont accomplis de façon volontaire. Le Secrétariat de l’APEC est situé à Singapour. Il assure la coordination des activités de l’organisation et fournit un soutien technique ainsi que des services de conseil, de gestion de l’information, de communication et de relations publiques. Affaires mondiales Canada coordonne l’engagement du Canada auprès le l’APEC.

Le Canada et l’APEC

Le Canada est un membre fondateur du forum de l’APEC et a accueilli l’APEC en 1997, ce qui a donné lieu à la Réunion des dirigeants économiques de l’APEC à Vancouver, en Colombie-Britannique. L’APEC donne au Canada l’occasion de resserrer ses liens commerciaux et économiques avec certaines des économies les plus dynamiques de la région de l’Asie-Pacifique. L’APEC fournit une plateforme pour échanger des pratiques exemplaires avec les principaux partenaires en matière de commerce, d’intégration économique et de réforme structurelle. Les 21 économies membres de l’APEC représentent plus de 60 % du PIB mondial et 39 % de la population mondiale. En 2016, les partenaires de l’APEC représentaient plus de 84 % du commerce total de marchandises du Canada. Les investissements étrangers directs découlant des économies de l’APEC au Canada s’élevaient à 468 milliards de dollars en 2016. Quatre des cinq principaux partenaires commerciaux du Canada sont membres de l’APEC (États-Unis, Chine, Mexique et Japon).

Le Canada contribue à faire progresser les principaux volets de travail de l’APEC liés à l’intégration économique régionale et à la libéralisation du commerce en participant à plus de 30 mécanismes de l’APEC, dont des comités, des groupes de travail et des sous-groupes. Plus de 20 ministères partenaires du gouvernement du Canada participent au vaste programme de l’APEC, qui va des procédures douanières et de la réforme réglementaire au renforcement socioéconomique des femmes, en passant par la santé mentale et l’éthique dans l’industrie de la santé. À cet égard, l’APEC joue un rôle précieux en tant qu’incubateur d’idées, et offre au Canada l’occasion de façonner les priorités commerciales de la région Asie-Pacifique.

La participation du secteur privé

La participation du secteur privé est au cœur de la réussite de l’APEC. Établi en 1995, le Conseil consultatif des gens d’affaires (ABAC) de l’APEC représente les intérêts des gens d’affaires au sein de l’APEC. L’ABAC compte un maximum de trois représentants du milieu des affaires de chacune des 21 économies membres, qui sont désignés par les dirigeants de l’APEC. Ils rédigent ensemble un rapport annuel comportant des recommandations sur la façon de rendre l’environnement d’affaires dans la région de l’Asie-Pacifique plus propice au commerce et à l’investissement.

Les représentants du Canada au Conseil consultatif des gens d’affaires (ABAC) de l’APEC contribuent à défendre les intérêts des entreprises canadiennes dans la région de l’Asie-Pacifique. Les représentants du Canada au sein de l’ABAC sont Mme Suzanne Benoît, présidente-directrice générale d’Aéro Montréal, et M. Ralph Lutes, vice-président de Teck Resources. La Fondation Asie-Pacifique du Canada agit à titre de secrétariat de l’ABAC au Canada. Le Sommet annuel des dirigeants d’entreprise de l’APEC et les dialogues sectoriels périodiques de l’APEC donnent également aux chefs d’entreprise de la région l’occasion d’interagir avec les dirigeants de l’APEC, les institutions mondiales et régionales, ainsi que les chefs d’entreprise de l’ensemble de la région de l’Asie-Pacifique afin de discuter des principaux enjeux touchant la région.

(anglais seulement)