L'APEC

Le ministre Fast rencontre ses homologues de l’APEC

Le ministre Fast rencontre ses homologues de l’APEC

Le ministre Ed Fast rencontre ses homologues à la réunion des ministres responsables du Commerce de la Coopération économique Asie-Pacifique.

Le ministre Fast se réjouit de la réussite d’entreprises canadiennes à Guangzhou

Le ministre Fast se réjouit de la réussite d’entreprises canadiennes à Guangzhou

Le ministre Fast et Mme Wai Young, se réjouissent de la conclusion d’un marché entre Cantronic Systems Inc., et Tongfang Shenzhen Cloudcomputing Technology Co., Ltd., de Chine.

Le ministre Fast rencontre le directeur général du Bureau de la protection de l’environnement de Shanghai

Le ministre Fast rencontre le directeur général du Bureau de la protection de l’environnement de Shanghai

Le ministre Ed Fast et les délégués participant à la mission commerciale du Canada en Chine rencontrent M. Zhang Quan, directeur général du Bureau de la protection de l’environnement de Shanghai, pour discuter des possibilités de collaboration en Chine dans le domaine des technologies durables.

Allocution de Lois Brown, secrétaire parlementaire du ministre du Développement international lors du Forum sur

Allocution de Lois Brown, secrétaire parlementaire du ministre du Développement international lors du Forum sur

Lois Brown, a annoncé une nouvelle initiative visant à favoriser l'autonomisation économique des femmes aux Philippines, au Forum sur les femmes et l'économie de l'APEC.

Le Forum de la Coopération économique de la zone Asie-Pacifique (APEC), établi en 1989, est devenu le principal forum économique de la région de l’Asie-Pacifique. Son principal objectif consiste à promouvoir la croissance économique et la prospérité dans la région, tout en créant une économie régionale homogène. L’APEC poursuit ces objectifs au moyen de la libéralisation du commerce et de l’investissement, de la facilitation du commerce et de la coopération économique et technique.

L’APEC cherche à consolider l’intégration économique régionale en éliminant les obstacles frontaliers au commerce et à l’investissement, en accroissant la connectivité des chaînes d'approvisionnement des différentes économies et en améliorant l’environnement commercial dans chacune de ces dernières. Afin d’améliorer le contexte dans lequel les entreprises exercent leurs activités, l’APEC propose des mesures pour réduire le coût des échanges transfrontières, faciliter l’accès à l’information commerciale et simplifier les processus réglementaires et administratifs. L’APEC aide aussi ses économies membres à renforcer la capacité de leurs institutions d’appliquer des réformes touchant le commerce et l’investissement et à tirer parti des avantages qui en découlent. L’APEC soutient les négociations commerciales multilatérales en cours à l’Organisation mondiale du commerce et adhère aux objectifs du Cadre du G20 de croissance vigoureuse, durable et équilibrée dans la région de l’Asie-Pacifique.

La participation du secteur privé est au cœur de la réussite de l’APEC. Établi en 1995, le Conseil consultatif des gens d’affaires de l’APEC (ABAC) représente les intérêts des gens d’affaires au sein de l’APEC. L’ABAC compte un maximum de trois représentants du milieu des affaires de chacune des 21 économies membres, qui sont désignés par les dirigeants de l’APEC. Le Sommet annuel des dirigeants d'entreprise de l’APEC et les dialogues suivis avec l’industrie offrent aussi aux chefs d’entreprises de la région des occasions d’interagir avec les dirigeants de l’APEC et d’aborder des enjeux commerciaux régionaux importants.

L’APEC fonctionne sur la base d’engagements non contraignants et d’un dialogue ouvert. Les décisions y sont prises par consensus, et les engagements sont accomplis de façon volontaire.

Le Secrétariat de l’APEC, établi à Singapour, assure la coordination des activités de l’organisation et fournit un soutien technique ainsi que des services de conseil, de gestion de l’information, de communication et de relations publiques. Le Secrétariat est dirigé par un directeur exécutif, nommé pour un mandat à durée déterminée de trois ans. Le Secrétariat abrite aussi l’Unité de soutien des politiques de l’APEC, qui appuie les délibérations de l’APEC en fournissant des recherches, des analyses et un soutien en matière de politiques. Vous trouverez de plus amples informations sur l’APEC, sa structure, ses comités et ses activités sur le site Web officiel de l’APEC.

Le Canada dans l’APEC

Comptant parmi les membres fondateurs de l'APEC en 1989, le Canada a depuis aidé activement l'organisation à acquérir sa stature actuelle. Il a contribué à l'avancement de ses principaux travaux, visant notamment une plus grande intégration économique régionale, en participant à plus de 30 mécanismes de l'organisation, dont des comités, groupes de travail et sous-groupes. Le Canada a accueilli l'APEC en 1997 et, à ce titre, la Réunion des dirigeants économiques de l'APEC, à Vancouver, en Colombie-Britannique.

Les 21 économies membres de l'APEC regroupent plus de 2,6 milliards d'habitants et sont à l'origine de plus de la moitié du produit intérieur brut mondial. Collectivement, les partenaires de l'APEC comptent pour plus de 80 p. 100 des échanges totaux de marchandises du Canada. Le commerce bilatéral total entre le Canada et les économies de l'APEC est passé de 725,6 milliards de dollars en 2010 à 750,9 milliards de dollars en 2012, soit une hausse de 3,5 p. 100.

En 2011, les économies de l'APEC représentaient 62,1 p. 100 de la valeur des stocks d'investissements étrangers directs au Canada et 52,1 p. 100 de l'investissement direct du Canada à l'étranger. Cette même année, l'investissement des économies membres de l'APEC au Canada a connu une hausse de 9,8 p. 100 et a atteint 377,1 milliards de dollars, et l'investissement du Canada dans la région de l'Asie-Pacifique a, pour sa part, augmenté de 10,9 p. 100, pour ainsi atteindre 356,8 milliards de dollars.

Participation des entreprises canadiennes dans l’APEC

En plus d'entretenir des relations avec les économies de l'APEC, le Canada fait la promotion des intérêts des entreprises canadiennes dans la région de l'Asie-Pacifique en représentant le pays auprès du Conseil consultatif des gens d'affaires de l'APEC (ABAC), lequel établit un lien entre l'APEC et le milieu des affaires. Les représentants du Conseil, qui proviennent du secteur privé, sont nommés par le dirigeant de chaque pays membre et ils préparent ensemble un rapport annuel auquel ils incorporent des recommandations sur la façon d'améliorer le climat du commerce et de l'investissement dans la région de l'Asie-pacifique. Pour le moment, trois membres de l'ABAC représentent le Canada. Ils ont pour tâche de contribuer au renforcement des intérêts commerciaux du pays dans la région et d'y accroître la participation canadienne, tout en faisant la promotion du Canada comme une destination de choix pour l'investissement. Les représentants actuels du Canada au sein de l'ABAC sont M. V. Paul Lee, associé directeur général, Vanedge Capital Partners Ltd., et M. Philip Leong, vice-président et directeur, RBC Dominion valeurs mobilières Inc.

Pour obtenir de plus amples renseignements sur le Conseil consultatif des gens d'affaires de l'APEC, veuillez consulter le site Web de l’ABAC.