Affaires étrangères, Commerce et Développement Canada
Symbole du gouvernement du Canada

Affaires étrangères, Commerce et Développement Canada

international.gc.ca

Non-prolifération et désarmement (non nucléaires)

Les soldats canadiens comptent parmi les premières victimes de la guerre chimique au cours de la Première Guerre mondiale. C'est pourquoi le Canada attache une grande importance à la Convention sur les armes chimiques, qui interdit de manière exhaustive une catégorie complète d'armes de destruction massive, soumises à des vérifications.

Le Canada accorde aussi énormément d'importance à la Convention sur les armes biologiques et à toxines, le premier traité international abolissant une catégorie d'armes de destruction massive, qui établit les normes internationales contre l'utilisation des agents biologiques.

En tant que pays partenaire du Régime de contrôle de la technologie des missiles, le Canadagarantit un contrôle strict des technologies liées aux missiles et contribue à la lutte contre la prolifération des missiles dans les pays qui sont une source de préoccupation.

Le Canada est conscient de la grave menace pour l'aviation civile causée par l'acquisition non autorisée de systèmes portatifs de défense antiaérienne (SPDAA) par des criminels, des terroristes et d'autres acteurs non étatiques. Nous prenons des mesures afin de contrer cette menace envers la communauté internationale.

Le Canada croit que l'objectif de créer un instrument international visant à enrayer le transfer illicite d'armes au profit des criminels, des terroristes et des auteurs de violations des droits de la personne traduit une intention importante.  Il importe qu'un futur traité sur le commerce des armes reconnaisse la légitimité pour les citoyens responsables de posséder légalement des armes à feu à des fins personnelles et récréatives.

En tant que puissance spatiale, le Canada s'efforce de garantir le libre accès permanent à l'espace, car celui-ci comporte de nombreux avantages tangibles à la vie quotidienne des Canadiens. Nous travaillons en étroite collaboration avec nos partenaires pour veiller à ce que les utilisations pacifiques de l'espace extra-atmosphérique ne soient pas compromises par une éventuelle course à l'armement de l'espace.

Le Canada a des entreprises privées, des organismes gouvernementaux et des organisations sans but lucratif reconnus à l'échelle internationale qui exploitent des satellites de télédétection, des stations de poursuite, de télécommande et de télémesure, ainsi que des stations de réception au sol pour offrir à leurs clients locaux et étrangers des données, des produits et des services de télédétection à haut rendement. Le ministère des Affaires étrangères attribue des licences aux exploitants canadiens de satellites de télédétection en vertu de la Loi sur les systèmes de télédétection spatiale et du Règlement connexe, afin de promouvoir la compétitivité du Canada à l'échelle internationale dans ce secteur économique, et de protéger les intérêts du pays en matière de sécurité, de défense et de politique étrangère. Au Ministère, la Section des systèmes de télédétection spatiale traite les demandes de licences et élabore la politique.

Dans cette section

Pied de page

Date de modification :
2014-01-10