Coopération en matière de développement

Les pays membres de l’Association des nations de l’Asie du Sud-Est (ANASE) comptent plus de 575 millions d’habitants, ce qui fait de la région de l’ANASE l’une des plus diversifiées et dynamiques du monde. Toutefois, les progrès continuent d’y être ralentis par les inégalités en matière de distribution de la richesse, la pauvreté, les infrastructures inadéquates, la fragilité des institutions, les difficultés à attirer l’investissement direct étranger et la corruption. La région est particulièrement vulnérable aux catastrophes naturelles, aux effets des changements climatiques et à la dégradation de l’environnement. Le Canada offre régulièrement un soutien en cas de crise humanitaire et de catastrophe naturelle au moyen de son programme d’aide humanitaire internationale.

Le Programme régional de l’Asie du Sud-Est vise à réduire la pauvreté dans la région en y apportant une aide technique et financière et en y appuyant les programmes de l’ANASE axés sur la croissance économique et l’amélioration des droits de la personne. Il vise en outre à favoriser une croissance économique durable, à renforcer la gouvernance démocratique et à soutenir les institutions, les organisations et les réseaux régionaux qui se consacrent aux questions transfrontalières. Le Programme est par ailleurs aligné sur les priorités de développement à la fois de l’ANASE et des gouvernements nationaux.

Deux grands pays de l’ANASE, le Vietnam et l’Indonésie, figurent parmi les pays ciblés par le programme de développement international du Canada. En 2011-2012, l’aide au développement destinée aux pays de l’ANASE s’est chiffrée à plus de 166,78 millions de dollars.

À gauche : Une équipe canadienne apporte une aide d’urgence aux victimes du typhon Haiyan, aux Philippines.
À droite : Des projets de développement canadiens soutiennent des collectivités agricoles au Vietnam.