Déclaration Conjointe sur le Partenariat Renforcé Anase-Canada

GUIDÉS par les relations de longue date entre l’ANASE et le Canada établies en 1977 qui se sont renforcées et élargies au fil des ans et en sont maintenant venues à englober une multitude de secteurs politiques, économiques, sociaux, culturels et du développement;

Constatant avec satisfaction les réalisations accomplies dans le cadre du Plan de travail conjoint pour la coopération entre l’ANASE et le Canada (2005-2007) et renforçant notre engagement à mettre en œuvre le Plan de travail conjoint pour la coopération (2007-2010) qui vise à consolider la relation entre l’ANASE et le Canada au moyen d’un dialogue approfondi et d’une coopération globale, de même qu’à soutenir les initiatives d’intégration régionale de l’ANASE;

RECONNAISSANT la nécessité d’améliorer la coopération en réalisant le plein potentiel de la relation entre l’ANASE et le Canada dans les secteurs d’intérêt commun;

CONVAINCUS que la conclusion d’une entente-cadre sur le commerce et l’investissement (ECCI) favoriserait l’accroissement des échanges commerciaux et des investissements entre l’ANASE et le Canada;

RÉSOLUS à stimuler la coopération entre l’ANASE et le Canada dans les domaines d’intérêt mutuel afin de surmonter les problèmes interdépendants, notamment en ce qui concerne les changements climatiques, la sécurité énergétique, la sécurité alimentaire et le développement durable et afin de favoriser une plus grande stabilité financière, notamment par l’entremise d’une réforme des institutions financières;

ACCUEILLANT AVEC SATISFACTION la Charte de l’ANASE qui marque l’atteinte de nouveaux sommets en ce qui a trait à l’intégration régionale de l’ANASE et jette des assises solides pour le développement des communautés;

EXPRIMANT notre appui sans réserve à la mise sur pied d’une communauté de l’ANASE d’ici 2015, qui serait composée de la Communauté politique et de sécurité de l’ANASE (CPSA), de la Communauté économique de l’ANASE (CEA) et la Communauté socioculturelle de l’ANASE (CSCA);

TENANT COMPTE de la centralité et du rôle de chef de file de l’ANASE dans l’architecture régionale, plus particulièrement au Forum régional de l’ANASE (FRA) en tant qu’enceinte principale pour le dialogue régional et la coopération politique et en matière de sécurité dans l’Asie-Pacifique;

TENANT COMPTE également de l’importance du Traité d’amitié et de coopération en Asie du Sud-Est (TAC) qui marque un tournant dans la conduite régionale des relations interétatiques et des activités de promotion de la paix et de la stabilité régionales;

RECONNAISSANT la nécessité de renforcer la promotion et la protection des droits de la personne au moyen de mesures pratiques et d’une coopération plus étroite, y compris dans les tribunes internationales;

L’ANASE ET LE CANADA DÉCLARENT PAR LA PRÉSENTE :

Qu’ils lancent un Partenariat renforcé ANASE-Canada exhaustif, dynamique et tourné vers l’avenir. Il englobera une coopération en matière de politique et de sécurité, une coopération économique de même qu’une coopération socioculturelle et technique qui incluent, mais ne se limite pas aux éléments suivants :

Coopération en matière de politique et de sécurité

1. Renforcer le dialogue et appuyer les efforts pour mettre sur pied la Communauté politique et de sécurité (CPSA) telle qu’elle est décrite dans le plan détaillé afin de promouvoir la paix, la stabilité, la sécurité, la démocratie, les droits humains et les libertés fondamentales, la primauté du droit, la bonne gouvernance, le développement et la prospérité dans la région, conformément à la Charte de l’ANASE;

2. Promouvoir une coopération plus étroite afin de lutter contre la criminalité transnationale, y compris le terrorisme, le trafic de stupéfiants, la traite de personnes, le blanchiment d’argent, la contrebande d’armes, la piraterie en mer, le cybercrime et les crimes économiques internationaux au moyen d’activités conjointes fondées sur les ententes et les mécanismes existants;

3. Envisager l’adhésion rapide du Canada au Traité d’amitié et de coopération en Asie du Sud‑Est (TAC);

4. Renforcer la coopération avec le Forum régional de l'ANASE (FRA) et appuyer l’ANASE comme élément moteur du processus du Forum;

5. Encourager la collaboration au sein de tribunes multilatérales et régionales, plus particulièrement à l’Organisation des Nations Unies (ONU);

Coopération économique

6. Appuyer la mise sur pied de la Communauté économique de l’ANASE, y compris au moyen d’une coopération technique en matière de formation et de renforcement des capacités, et au moyen de l’échange de renseignements sur les possibilités commerciales et d’investissement;

7. Intensifier les relations économiques entre l’ANASE et le Canada, principalement dans les domaines du commerce des biens et des services, de la coopération industrielle et de l’investissement en vue d’accroître le volume des échanges commerciaux et de l’investissement;

8. Œuvrer à la conclusion d’une entente-cadre entre l’ANASE et le Canada sur le commerce et l’investissement et assurer sa pleine mise en œuvre par la suite;

9. Promouvoir et favoriser une plus grande participation du secteur privé dans les activités de coopération économique entre l’ANASE et le Canada, particulièrement dans les secteurs des petites et moyennes entreprises (PME), de l’énergie, de l’énergie renouvelable et du tourisme;

10. Renforcer la coopération dans les domaines de l’énergie propre et renouvelable, comme l’hydroélectricité, l’énergie solaire, l’hydrogène, les piles à combustible et la biomasse, ainsi que dans le secteur de l’efficacité énergétique et de la conservation;

11. Contribuer à l’intégration de l’ANASE en appuyant le développement des sous-régions de l’ANASE et la mise sur pied de la Communauté de l’ANASE d’ici 2015;

12. Promouvoir une coopération plus étroite afin d’améliorer le capital humain et les compétences de la main-d’œuvre, notamment en offrant de la formation et en faisant des échanges de travailleurs expérimentés;

13. Renforcer la collaboration sur le commerce et l’économie à l’échelle internationale et régionale dans les tribunes multilatérales, notamment à l’Organisation mondiale du commerce (OMC) et au Forum de coopération économique Asie-Pacifique, et appuyer l’adhésion rapide de la République populaire démocratique lao à l’OMC;

14. Examiner les possibilités de collaboration avec les institutions financières internationales (IFI), qui sont des partenaires dans la poursuite de la croissance économique mondiale et du développement;

15. Améliorer la coopération en matière de transport en ce qui a trait à la politique dans le secteur de l’aviation, y compris l’accès au marché, l’échange de renseignements, la formation des ressources humaines et le renforcement des capacités.

Coopération sociale et culturelle

16. Améliorer la coopération en appui à la mise en œuvre du plan détaillé de la Communauté socioculturelle de l’ANASE (CSCA);

17. Coopérer à l’échelle régionale en ce qui concerne la réduction des risques et les interventions en cas de catastrophes naturelles, y compris la coopération technique, la recherche conjointe et le réseautage;

18. Travailler ensemble afin d’améliorer la préparation et la réponse de l’ANASE aux maladies transmissibles et infectieuses, y compris le VIH/sida, la grippe aviaire et pandémique et les menaces à la santé publique émergentes;

19. Promouvoir une coopération plus étroite dans les domaines de la protection et de la conservation de l’environnement et de la gestion durable des ressources naturelles;

20. Renforcer la coopération dans les secteurs des sciences et des technologies, des mines, de l’alimentation, de l’agriculture, de la foresterie et du développement rural;

21. Améliorer la coopération dans le domaine de l’éducation, notamment au moyen d’échanges d’étudiants et d’universitaires, de programmes de bourses, de détachements dans les universités, de la collaboration en matière de recherche et de l’échange de données et d’autres renseignements sur l’éducation, notamment sur les pratiques commerciales et professionnelles;

22. Améliorer la compréhension mutuelle entre les habitants de la région de l’ANASE et du Canada et promouvoir des contacts individuels plus étroits, particulièrement chez les jeunes et dans les médias, des dialogues interconfessionnels et des échanges d’activités culturelles, artistiques et patrimoniales;

Coopération technique et en matière de développement

23. Poursuivre la coopération afin d’appuyer la mise sur pied de la Communauté de l’ANASE, par l’entremise de programmes actuels et futurs de coopération en matière de développement, la mise en œuvre du deuxième plan de travail (2009-2015) lié à l’Initiative pour l’intégration de l’ANASE et d’autres cadres sous-régionaux au sein de l’ANASE qui permettraient de réduire la pauvreté, de combler les lacunes en matière de développement et de promouvoir le développement durable et l’intégration de l’ANASE;

24. Unir nos efforts afin d’aider les pays de la région à répondre aux divers enjeux transnationaux comme la santé, l’environnement, les changements climatiques et la gestion des catastrophes, entre autres.

Ententes de mise en œuvre

Afin de mettre en œuvre les objectifs de cette déclaration conjointe, nous convenons de ce qui suit :

25. Nous élaborerons un plan d’action exhaustif, mutuellement bénéfique, proactif, tourné vers l’avenir et englobant afin de mettre en œuvre le Partenariat renforcé entre l’ANASE et le Canada qui succédera au Plan conjoint pour la coopération entre l’ANASE et Canada (2007-2010);

26. Nous nous engageons à ce que la mise en œuvre de la déclaration conjointe soit examinée annuellement au moyen des mécanismes existants de l’ANASE et du Canada, et qu’un compte rendu de cet examen soit présenté à la Conférence postministérielle (CPM+1) de l’ANASE avec le Canada.


Le Canada et l’ANASE se réjouissent également de l’adoption d’un premier instrument commercial avec l’ANASE: la Déclaration conjointe de l’ANASE et du Canada sur le commerce et l’investissement.