Association des nations de l’Asie du Sud-Est (ANASE)

L’Association des nations de l’Asie du Sud-Est (ANASE) est une organisation intergouvernementale régionale constituée de 10 États membres. Elle a été formée le 8 août 1967 par l’Indonésie, la Malaisie, les Philippines, Singapour et la Thaïlande, auxquels se sont ajoutés par la suite Brunéi (1984), le Vietnam (1995), la Birmanie* et le Laos (1997) et le Cambodge (1999). L’ANASE a les objectifs suivants : accélérer la croissance économique, le progrès social et le développement culturel; favoriser la paix et la stabilité ainsi que le respect de la justice et de la primauté du droit; et renforcer la coopération dans un vaste éventail de sphères d’ordre économique, social, culturel, technique, scientifique et administratif. Les membres de l’ANASE cherchent à établir, d’ici le 31 décembre 2015, une communauté de l’ANASE, qui comprendrait la Communauté des questions politiques et de sécurité, la Communauté des questions économiques et la Communauté des questions socioculturelles.

En 2008, les membres de l’ANASE ont adopté la Charte de l’ANASE (en anglais), au moyen de laquelle ils ont modernisé la structure administrative de l’Association, conféré une personnalité juridique à cette dernière et établi plusieurs organismes institutionnels, comme le Sommet de l’ANASE, qui a lieu deux fois par année, le Conseil de coordination de l’ANASE et le Conseil de la communauté de l’ANASE. Situé à Jakarta, en Indonésie, et dirigé par le secrétaire général, le Secrétariat de l’ANASE coordonne les plans de travail, les projets et les réunions des organes associés à l’ANASE. Le Secrétariat assure également la coordination des relations de cette dernière avec ses partenaires externes, comme le Canada.

* Aussi appelée Myanmar.

Les dix pays membres de l'ANASE

Les liens aux pays membres de l'ANASE ci bas vous offre une vue d’ensemble des conseils et avertissements par pays, de l’information de base sur les pays, le nom du représentant du Canada et le bureau du gouvernement canadien où il est affecté, l’emplacement des bureaux commerciaux, des renseignements à l’intention de Canadiens qui ont besoin d’aide à l’étranger ainsi que de l’information au sujet de la programmation du Canada en développement international.

Birmanie*, Viêt-nam, Laos, Thaïlande, Cambodge, Philippines, Malaisie, Singapour, Indonésie, Brunei Darussalam

* Aussi appelée Myanmar.

En bref

  • Les échanges commerciaux entre le Canada et les pays de l’ANASE ont continué à progresser en 2013, pour atteindre un sommet de 17 milliards de dollars.
  • En 2012, la région de l’ANASE a été la source de plus de 14 p. 100 des résidents permanents au Canada. Pendant l’année en question, le Canada a accueilli au-delà de 36 380 résidents permanents en provenance des pays de l’ANASE, soit 35 p. 100 de plus que cinq ans auparavant.
  • En 2012, plus de 10 270 étudiants provenant des pays de l’ANASE ont poursuivi des études au Canada, une hausse de plus de 26 p. 100 par rapport à 2010.
  • En 2012, le Canada comptait 52 750 travailleurs étrangers originaires des pays de l’ANASE, soit près de 16 p. 100 de l’ensemble des travailleurs étrangers au pays cette année-là.
  • Dans l’ensemble, en 2013, les investissements directs du Canada dans la région de l’ANASE ont été supérieurs à ses investissements combinés effectués en Inde et en Chine continentale (c.-à-d. sans compter Hong Kong).
  • Des dix pays de l’ANASE, sept sont désignés comme prioritaires dans le Plan d’action sur les marchés mondiaux.