Relations du Canada avec l’ANASE

L’Association des nations de l’Asie du Sud-Est (ANASE) (en anglais) est une organisation intergouvernementale régionale qui compte 10 États membres. Elle a été formée par l’Indonésie, la Malaisie, les Philippines, Singapour et la Thaïlande le 8 août 1967. Se sont ajoutés par la suite Brunéi (1984), le Vietnam (1995), la Birmanie (Myanmar) et le Laos (1997), et enfin le Cambodge (1999).

L’ANASE poursuit les buts suivants : accélérer la croissance économique, le progrès social et le développement culturel; promouvoir la paix et la stabilité dans la région, ainsi que le respect de la justice et de la primauté du droit; accroître la collaboration dans diverses sphères d’ordre économique, social, culturel, technique, scientifique et administratif.

En 2008, les membres de l’ANASE ont adopté la Charte de l’ANASE (en anglais), conférant ainsi officiellement à l’ANASE une personnalité juridique, et ils ont instauré plusieurs entités institutionnelles, comme le Sommet de l’ANASE, qui se tient deux fois l’an, le Conseil de coordination de l’ANASE et des conseils de trois communautés de l’ANASE. Situé à Jakarta, en Indonésie, et dirigé par un secrétaire général, le Secrétariat de l’ANASE coordonne les plans de travail, les projets et les réunions des organes associés à l’ANASE. Le Secrétariat assure également la coordination des relations de cette dernière avec ses partenaires externes, tel le Canada.

Le Canada est devenu un partenaire de dialogue de l’ANASE en 1977 et il est l’un des 10 pays à jouir d’un partenariat aussi important. Les partenaires collaborent dans divers domaines dont les questions de politique et de sécurité, l’intégration régionale, les intérêts économiques, le dialogue interconfessionnel, la criminalité transnationale et la lutte antiterrorisme, ainsi que la réduction des risques de catastrophes, parmi d’autres.

L’importance de l’ANASE pour le Canada

L’ANASE constitue le pivot de l’infrastructure de la sécurité régionale en Asie, et elle est l’une des régions connaissant la croissance économique la plus rapide du monde. Le Canada, en tant que nation du Pacifique, est conscient de ce potentiel énorme et il a élargi considérablement ses relations avec l’ANASE au cours des dernières années. En 2009, le Canada a nommé son premier ambassadeur auprès de l’ANASE et a adopté la Déclaration conjointe sur le partenariat renforcé ANASE-Canada, dont la mise en œuvre est en cours par l’intermédiaire du Plan d’action ANASE-Canada (2016-2020) récemment adopté. Ce plan d’action détermine quels seront les domaines précis de collaboration afin de faire progresser la coopération dans les dossiers liés à la politique et à la sécurité, à l’économie et aux activités socioculturelles.

Adoptée en octobre 2011, la Déclaration conjointe Canada-ANASE sur le commerce et l’investissement est le premier instrument que se sont donnés l’ANASE et le Canada dans le domaine du commerce et de l’investissement. Elle fournit un mécanisme pour échanger régulièrement de l’information sur les occasions offertes et explorer de nouvelles façons d’accroître et de promouvoir les échanges commerciaux et les investissements entre le Canada et l’ANASE.

Le Programme de développement régional Canada-ANASE est un autre volet important de l’engagement du Canada auprès de l’ANASE. Il vise à favoriser une croissance économique durable grâce à des initiatives en gestion de risques de catastrophes et à faire avancer la démocratie grâce à des investissements dans la promotion et la protection des droits de la personne. Ce programme vise aussi à réduire la pauvreté en appuyant des initiatives de l’ANASE qui portent sur des enjeux transfrontaliers et des questions communes à l’ensemble de la région.

Les faits en bref

  • Le Canada fournit un soutien financier de plus de 14 millions de dollars aux États membres de l’ANASE au chapitre de la sécurité. Cet appui aide l’ANASE à atteindre ses ambitieux objectifs d’intégration, lesquels contribuent à leur tour au maintien de la paix et de la sécurité dans la région et favorisent l’atteinte des objectifs en matière de politique étrangère du Canada en Asie du Sud-Est.
  • En 2013-2014, le Canada a versé à l’ANASE et à ses États membres plus de 320 millions de dollars en aide au développement.
  • Considérée dans son ensemble, l’ANASE est le septième partenaire en importance du Canada pour le commerce de marchandises. En 2014, la valeur des échanges commerciaux Canada-ANASE s’élevait à 18,8 milliards de dollars.
  • Le tourisme entre le Canada et l’ANASE a connu une croissance importante au cours des dernières années. De 2009 à 2013, le nombre total de visites a augmenté de plus de 20 p. 100. En 2013, 451 000 touristes canadiens ont visité la région de l’ANASE, et 165 000 touristes de cette région ont visité le Canada.
  • Le nombre d’étudiants de l’ensemble des États membres de l’ANASE poursuivant leurs études au Canada continue d’augmenter – de 2005 à 2014, il a connu une hausse de 75 p. 100, pour s’établir à 11 568.
  • En 2014, 17,8 p. 100 des 260 000 personnes admises au Canada en tant que résidents permanents provenaient de la région de l’ANASE.