Le commerce et l’investissement entre le Canada et l’ANASE

Le commerce et l’investissement du Canada en Asie du Sud-Est progressent rapidement – non seulement le volume du commerce et de l’investissement entre le Canada et les États membres de l’ANASE augmente, mais ces relations commerciales continuent de prendre de l’ampleur dans de nombreux secteurs, notamment ceux du pétrole et du gaz, de l’exploitation minière, de la haute technologie, des télécommunications, de l’agroalimentaire, des services financiers, de l’aéronautique et des biens de consommation.

La Déclaration conjointe de l’ANASE et du Canada sur le commerce et l’investissement

Le Canada et l’ANASE sont parties à la déclaration conjointe sur le commerce et l’investissement (DCCI), signée en 2011, laquelle offre au Canada et à l’ANASE une plateforme utile pour trouver et échanger de l’information sur les possibilités d’affaires et d’investissement et renforcer l’engagement commercial.
En août 2015, le Canada et les États membres de l’ANASE ont adopté un nouveau plan de travail qui orientera le processus de mise en œuvre de la DCCI pour la période de 2016 à 2020. Les efforts seront axés sur plusieurs domaines, notamment :

  • les petites et moyennes entreprises
  • la connectivité
  • l’éducation
  • l’innovation et la responsabilité sociale des entreprises

Le 8 septembre 2017, lors des consultations des ministres affaires économiques ANASE-Canada, le Canada et les pays membres de l’ANASE ont approuvé le cadre de référence de l’étude et du lancement des discussions exploratoires en vue d’examiner la possibilité d’un accord de libre-échange (ALE) Canada-ANASE. Ils ont aussi convenus d’entreprendre une étude approfondie et complète sur la faisabilité d’un ALE.

L’ambitieux programme commercial du Canada dans la région s’appuie sur les Accords sur la promotion et la protection des investissements étrangers (APIE) que le Canada a conclus avec les Philippines et la Thaïlande.

Le soutien aux entreprises canadiennes dans la région de l’ANASE

Le Service des délégués commerciaux (SDC) du gouvernement du Canada compte des bureaux dans les missions diplomatiques canadiennes dans chacun des dix États membres de l’ANASE. Ce réseau de spécialistes de la promotion du commerce et de l’investissement appuie directement les entreprises canadiennes actives dans la région, en leur fournissant des conseils et des compétences en résolution de problèmes. En Asie du Sud-Est, les délégués commerciaux œuvrent dans de nombreux secteurs, notamment :

  • l’aérospatiale
  • la défense et la sécurité
  • les industries extractives
  • les technologies de l’information et des communications
  • les infrastructures
  • les technologies durables

Le Conseil commercial Canada-ANASE (en anglais seulement) dont le siège est à Singapour est une association sectorielle visant à accroître la collaboration entre les entreprises privées du Canada et de la région de l’ANASE.

Les faits en bref

  • Comme groupe de pays, les dix états membres de l’Association des Nations de l’Asie du Sud-Est (ANASE), constitue le sixième plus gros partenaire commercial du Canada (en 2016).
  • Si l’ANASE était une économie, elle occuperait le septième rang à l’échelle mondiale.
  • L’ANASE est l’une des régions économiques du monde dont la croissance est la plus forte, ayant un PIB évalué à plus de 3,1 mille milliards de dollars canadiens en 2015.
  • En 2016, le commerce de marchandises entre le Canada et l’ANASE a totalisé 21,6 milliards de dollars canadiens.

Liens connexes