Aide au développement

La récente performance économique en Asie a permis de réduire considérablement la pauvreté, mais les deux tiers des pauvres de la planète habitent encore dans la région. Plus de 800 millions de personnes en Asie vivent avec moins de 1,25 dollar par jour et demeurent particulièrement vulnérables aux chocs économiques et aux catastrophes naturelles. En Asie, les pays en développement doivent composer avec beaucoup de difficultés, y compris un grand nombre de travailleurs non spécialisés ou sous-employés, des infrastructures inadéquates et des institutions trop faibles pour soutenir convenablement l’économie de marché, attirer les investissements étrangers et combattre la corruption.

Le programme d’aide au développement du Canada en Asie a été instauré dans les années 1950 et demeure un aspect important de notre engagement dans de nombreux pays en développement de l’Asie-Pacifique. L’aide du Canada avait d’abord pour but de répondre aux besoins humains fondamentaux, mais elle a ensuite évolué pour devenir une assistance technique ciblée visant à soutenir les réformes institutionnelles nécessaires pour favoriser une croissance économique durable. À l’heure actuelle, les programmes du MAECD ont pour but de renforcer la capacité des pays asiatiques à faire face aux enjeux les plus pressants du continent : la réduction de la pauvreté, la consolidation des gains économiques, le renforcement de la gouvernance, l’inclusion politique, le développement social et la protection de l’environnement.

Le MAECD continue de fournir activement une aide au développement en Afghanistan, au Bangladesh, en Indonésie, en Mongolie, au Pakistan, aux Philippines, au Sri Lanka et au Vietnam, de même que partout en Asie du Sud-Est. Le Canada appuie également des programmes multilatéraux et mondiaux en Asie ainsi que des partenariats dans le cadre de programmes canadiens. Au cours de l’exercice de 2011-2012, le Canada a versé environ un milliard de dollars en aide au développement à des pays de l’Asie.

Liens connexes