Marchés en plein essor et émergents

L'importance grandissante de la Chine

Certaines personnes comparent l'économie de la Chine à un dragon avec de nombreuses queues. Elle est grande, elle croît rapidement et elle constitue un lien clé dans les chaînes de valeurs mondiales. Les entreprises canadiennes y font bonne figure, mais pour tirer davantage profit des gigantesques débouchés, un plus grand nombre de sociétés doivent monter cette énorme bête pour demeurer compétitives sur le marché international.

En tant que marché pour les exportations canadiennes, la Chine n'a pas d'égale. Elle est la quatrième économie la plus importante dans le monde entier et son produit intérieur brut connaît une croissance sans pareil. Le quatrième marché le plus important pour les exportations canadiennes de biens devrait prendre de plus en plus d'importance comme les besoins en infrastructures de la Chine continuent d'alimenter la demande de biens et de services. En outre, la Chine constitue un lien clé dans les chaînes de valeurs mondiales de sorte qu'elle est en voie de devenir une plaque tournante régionale pour la fabrication et un centre pour la recherche et le développement.

Les exportateurs canadiens sont actifs dans plusieurs des secteurs industriels de la Chine, notamment des technologies de l'information et des communications, du transport, de l'aérospatiale, de l'automobile et des pièces automobiles. Toutefois, le Canada a réalisé des percées dans les secteurs des matériaux de construction et de la construction, du matériel et des services environnementaux, de l'agriculture et de l'agroalimentaire, de l'énergie, des ressources et de l'exploitation minière. En outre, il a établi une présence majeure dans le secteur des services financiers.

Néanmoins, la formidable présence économique de la Chine dans le monde entier s'est traduite par une concurrence entre de nombreux pays pour se tailler une place sur ce marché. Le Canada se doit de jouer un plus grand rôle dans la chaîne de valeurs mondiale en pleine évolution de la Chine. Le gouvernement du Canada a donc pris une série de mesures pour créer des liens sur le plan du commerce, de l'innovation et de l'infrastructure qui mettront le Canada en position de tirer profit de l'essor de l'Asie.

Par conséquent, le gouvernement adopte une approche ciblée et centrée sur le commerce grâce à la Stratégie commerciale mondiale. La Chine figure à la liste des marchés prioritaires désignés dans la Stratégie.

Affaires étrangères et Commerce international Canada a élaboré un plan de développement du marché de la Chine dans lequel cinq secteurs prioritaires ont été cernés pour le Canada : l'agriculture et l'agroalimentaire; les technologies de l'information et des communications; l'automobile, l'aérospatiale et les métaux; les minéraux et les services connexes; ainsi que le matériel. Il s'agit de secteurs où l'expertise canadienne correspond étroitement à la demande chinoise et où les entreprises canadiennes ont manifesté au gouvernement leur désir de répondre aux débouchés commerciaux. En janvier 2007, le Canada et la Chine ont signé un Accord de coopération scientifique et technologique afin de dynamiser les activités communes de recherche et de développement.

Le gouvernement du Canada souhaite contribuer à maintenir des relations vigoureuses avec la Chine en faisant du Canada un partenaire de choix pour le commerce international, en négociant des accès améliorés aux marchés mondiaux, aux capitaux, aux technologies et aux talents, ainsi qu'en associant les entreprises canadiennes aux débouchés mondiaux en expansion.