Corruption

Aperçu

Aucun pays n'est entièrement exempt de corruption. Mais lorsque la corruption prend des proportions telles qu’elle risque de freiner la croissance économique et de contrarier les efforts accomplis en vue d’instaurer une bonne gouvernance, elle entraîne la dégénérescence générale du tissu social. Obstacle au développement durable, la corruption peut éventuellement aggraver les disparités économiques et favoriser la criminalité organisée. En fait, si la corruption se développe sans entrave, la démocratie peut difficilement s’épanouir, la liberté se répandre, la justice prévaloir.

Depuis quelques années, les efforts accomplis à l’échelle internationale pour combattre la corruption, encourager la transparence et accroître la responsabilité prennent de l’ampleur, parce que l’on comprend mieux le coût politique, économique et social de la corruption. En conséquence, des victoires importantes ont été remportées. Le Canada appuie fermement la lutte internationale contre la corruption parce que celle-ci est à la fois un obstacle à la bonne gouvernance, un problème de criminalité et une entrave au développement économique, social et politique.

Initiatives internationales

Le Canada joue un rôle actif dans la lutte contre la corruption au sein du G20, des Nations Unies (ONU), de l'Organisation de coopération et de développement économiques (OCDE), de l'Organisation des États américains (OEA), du Commonwealth, de l'Organisation pour la sécurité et la coopération en Europe (OSCE) et de diverses banques de développement. Le Canada a ratifié en octobre 2007 la Convention des Nations Unies contre la corruption, le premier traité mondial de lutte contre la corruption. Il a également ratifié la Convention sur la lutte contre la corruption d'agents publics étrangers dans les transactions commerciales internationales et la Convention interaméricaine contre la corruption. En outre, le Canada a joué un rôle de premier plan dans le cadre de la négociation de la Convention des Nations Unies contre la criminalité transnationale organisée (CNUCTO), qui comporte des mesures visant à lutter contre la corruption. Dans le contexte de la corruption et de la bonne gouvernance, le Canada a soulevé la question de la responsabilité sociale des entreprises à l’OEA et à l’OSCE, et les Principes directeurs de l’OCDE à l’intention des entreprises multinationales contiennent par ailleurs une section sur la corruption.

Liens