Programme de gestion du rendement en ligne

Sommaire exécutif

Le Programme de gestion du rendement (PGR) en ligne est une application de gestion du rendement sur le Web qui permet aux gestionnaires et aux employés d’établir des objectifs et des indicateurs de rendement, de mesurer les compétences, de consigner les nécessités de formation et les aspirations de carrière, et de revoir les réalisations accomplies.

Le PGR en ligne joue le rôle d’un outil de communication puisqu’il comporte de l’information au sujet du nouveau programme de gestion du rendement, des liens menant aux programmes de formation, des questions–réponses, des circulaires, des messages pour diffusion générale et des liens menant au dictionnaire des compétences et aux profils de compétences d’Affaires étrangères Canada (AEC) et de Commerce international Canada (CICan).

Bien qu’il soit disponible à tous les employés d’AEC et de CICan dans le monde entier, le PGR en ligne est hébergé sur un serveur sécurisé à Ottawa. Une fois remplies, certain 1es parties des évaluations des employés (évaluations des résultats et compétences) deviennent classées « Protégé B ».

Le PGR en ligne est disponible dans les deux langues officielles.

Le PGR en ligne est pour usage interne seulement.

Réduction des risques en matière de protection des renseignements personnels

  1. L’usager modifie ou détruit accidentellement des données
    Il se peut qu’un usager modifie ou détruise accidentellement les données même si la probabilité est très faible.
    Recommandation : Pour réduire ce risque, une piste de vérification existe, une formation de sensibilisation est donnée aux usagers, le passage au mode « lecture seulement » s’opère aux stades critiques des évaluations, et des messages d’avertissement apparaissent avant que l’évaluation se termine, avant l’impression, etc.
  2. L’usager diffuse accidentellement des données
    Il se peut qu’un usager diffuse accidentellement les données même si la probabilité est très faible.
    Recommandation : Pour réduire ce risque, une formation de sensibilisation est donnée aux usagers.
  3. L’usager modifie ou détruit délibérément des données
    Il se peut qu’un usager modifie ou détruise délibérément les données même si la probabilité est très faible.
    Recommandation : Pour réduire ce risque, une piste de vérification existe et le passage au mode « lecture seulement » s’opère aux stades critiques des évaluations. De plus, la fonction « enregistrer sous » est inactivable dans le navigateur.
  4. L’usager diffuse délibérément des données
    Il se peut qu’un usager diffuse délibérément les données même si la probabilité est très faible.
    Recommandation : Pour réduire ce risque, la fonction « enregistrer sous » est inactivable dans le navigateur.
  5. Pirates ou voyous de l’informatique
    Il se peut que des pirates ou des voyous de l’informatique diffusent des données même si la probabilité est faible.
    Recommandation : Pour réduire ce risque, la fonction « enregistrer sous » est inactivable dans le navigateur.
  6. L’usager n’est pas conscient des enjeux de la confidentialité.
    Il se peut que des usagers ne soient pas conscients des enjeux de la confidentialité.
    • Recommandation : Pour atténuer ce risque :
      • Durant la formation au PGR, les gestionnaires et les employés assistent à un exposé sur la sûreté ayant trait à l’application PGR.
      • Un message d’avertissement (Une fois remplies, les évaluations du rendement sont classées « Protégé B ». Ne dévoilez à personne votre mot de passe, et ne laissez pas une application ouverte si vous vous éloignez de votre bureau) apparaîtra à l’ouverture de la session sur le PGR.
      • Les évaluations du rendement sont classées « Protégé B » une fois remplies. Bien que le réseau ministériel sur Signet D fonctionne actuellement en mode « Protégé A », le Ministère travaille actuellement à faire la mise à niveau du réseau pour le faire passer au mode « Protégé B ».