Transparence de l'aide

Le gouvernement du Canada est résolu à accroître la transparence et la responsabilisation conformément à son Plan d'action pour accroître l'efficacité de l'aide. Il fait régulièrement rapport aux Canadiens sur ses plans, ses activités et ses résultats au cours de l'année. L'ex-Agence canadienne de développement internationale (ACDI) a été l'un des premiers organismes donateurs à mettre en ligne une base de données de ses projets quand elle a créé la Banque de projets en 2004.  Le Canada a obtenu une note de 71,7 %, se positionnant dans la catégorie « Bon ».  La note globale a augmenté de près de 10 p. 100 depuis 2013.

Le classement est produit par publishwhatyoufund (en anglais) dans le cadre de son rapport sur l'index de transparence pour l'aide qui examine différents critères de publication des fichiers de données lisibles à la machine compatibles avec l’Initiative internationale pour la transparence de l’aide (IITA) (en anglais).

Depuis 2011, le Canada :

  • a lancé un portail de données ouvertes comprenant des renseignements sur le développement international (ces renseignements se trouvent également sur le site donneesouvertes.gc.ca);
  • s'est joint au Partenariat pour un gouvernement transparent (en anglais);
  • a adhéré à l'Initiative internationale pour la transparence de l'aide (IITA);
  • a appuyé l’Open Aid Partnership;
  • a publié des ensembles de fichiers de données trimestrielles compatibles à la norme de l’IITA (ces ensembles comprennent un plus grand nombres de champs de données);
  • a publié un Plan de mise en oeuvre de la norme de l’IITA;
  • a lancé 42 cartes interactives des projets financés par l’ex-ACDI;
  • a ajouté des nouveaux champs à la Banque de projets de développement international, y compris des liens aux rapports de divulgation proactive;
  • a continué de publier une gamme de rapports statistiques et de rapports sur les résultats, en plus d’évaluations, de vérifications et de stratégies-pays sur le site Web du MAECD.