Haïti

Haïti est le pays le plus pauvre des Amériques; on y compte 10,4 millions d'habitants, et il occupe le 168e rang sur 187 pays selon l'Indice du développement humain 2013 établi par le Programme des Nations Unies pour le développement.

Les travaux de développement en Haïti ont essuyé un revers en janvier 2010 lorsqu'un puissant séisme a secoué la capitale, Port-au-Prince, et les régions avoisinantes. Le séisme a fait 230 000 victimes, forcé le déplacement de 1,5 million de personnes, détruit les infrastructures et perturbé gravement les services essentiels et l'activité économique. En 2012, deux ouragans (Sandy et Isaac) ont ralenti les progrès de reconstruction au pays, en causant des dommages majeurs sur l’île. Le Canada est intervenu et a apporté une assistance humanitaire d'urgence aux Haïtiens touchés par ces catastrophes naturelles. La participation du Canada aux engagements humanitaires a grandement contribué à la reprise des activités dans le pays.

Haïti a amorcé sa sortie de crise et réoriente ses efforts vers le développement à long terme. En 2012, le gouvernement haïtien s'est doté d'un plan stratégique de développement à long terme (Plan stratégique de développement d'Haïti : Vision 2030) et d'un nouveau cadre de travail afin de coordonner l'aide au développement.

Haïti est le plus important bénéficiaire de l'aide du Canada dans les Amériques. Depuis 2006, le gouvernement du Canada a versé plus de 1,4 milliard de dollars en aide et en appui au développement du pays, dont un engagement de 400 millions de dollars en soutien au Plan d’action pour le relèvement et le développement national d’Haïti (PDF, 1,6 MoNotes de bas de page *), pour un total de 850 millions de dollars depuis 2010. Le Canada revoit actuellement son engagement dans ce pays afin de maximiser l'efficacité de son aide et de soutenir l'obtention de résultats durables.

Priorités

En 2014, Haïti a été confirmé comme l'un des pays ciblés par le gouvernement du Canada en ce qui concerne les efforts de développement international. À la suite du séisme, le Canada a passé en revue sa programmation afin de s'assurer qu'elle correspondait aux priorités du pays en matière de redressement rapide, de reconstruction et de développement.

Sur le plan de l'aide au développement, le Canada veille à déployer ses efforts tout en tenant compte de ses priorités thématiques : assurer l'avenir des enfants et des jeunes et favoriser une croissance économique durable. La promotion de la gouvernance démocratique, l'égalité entre les femmes et les hommes ainsi que l'environnement sont intégrés à titre de thèmes transversaux.

Le Canada collabore avec une gamme de partenaires canadiens, internationaux, et locaux afin de créer les conditions nécessaires pour un avenir plus prospère.

Enfants et jeunes, y compris la santé des mères, des nouveau-nés et des enfants

Le Canada a pour objectif d’appuyer les initiatives du gouvernement d'Haïti en vue de développer les systèmes de santé et d'éducation et d’améliorer l'accès à une éducation de base et à des soins de santé de qualité. Par exemple, il appuie les programmes d'alimentation scolaire à grande échelle, qui permettent de servir aux écoliers un repas par jour et d'ainsi améliorer leur capacité d'apprentissage.

Principaux résultats escomptés

  • Augmenter le nombre d’enfants et de femmes ayant accès à des soins de santé gratuits dans les hôpitaux et les cliniques partout au pays.
  • Reconstruire davantage d’écoles et faciliter l’accès aux écoles, aux programmes d’alimentation scolaire et aux trousses scolaires pour un plus grand nombre d’enfants, grâce à des bourses d’études.

Résultats atteints

Croissance économique

Pour le Canada, la croissance économique et la réduction de la pauvreté vont de pair. Le Canada appuie ainsi les efforts visant à accroître la participation des populations vulnérables au développement économique en fournissant des services financiers et de microcrédit par l'entremise de caisses populaires. Le Canada appuie également la création d'emplois, en partie par l'intermédiaire de projets à forte intensité de main-d'œuvre, comme la reconstruction et la réparation d'écoles et l'augmentation de la production agricole. En outre, le Canada aide à améliorer la gouvernance en rendant les institutions publiques plus efficaces, responsables et transparentes.

Principaux résultats escomptés

  • Faciliter l’accès au microcrédit pour un plus grand nombre d'Haïtiens.
  • Augmenter les activités économiques durables dans les collectivités ciblées, particulièrement les activités axées sur les femmes.

Résultats atteints

Vers une aide plus efficace

  • Le Canada poursuit son travail, en étroite collaboration avec le gouvernement haïtien et d'autres donateurs, afin de s'assurer que ses programmes correspondent aux priorités d'Haïti, qu'ils sont harmonisés aux engagements des autres donateurs et qu'ils permettent d'obtenir des résultats dont bénéficient les personnes pauvres.

Réalisations

2013-2014

Enfants et jeunes, y compris la santé des mères, des nouveau-nés et des enfants

  • Aider environ 200 000 enfants, dont la moitié sont des filles, à aller à l’école.
  • Fournir un meilleur accès à des soins obstétricaux gratuits offerts par des travailleurs de la santé qualifiés à 46 000 femmes enceintes ainsi que des soins de santé gratuits à 152 000 enfants âgés de moins de cinq ans.

Croissance économique

  • Fournir un meilleur accès à du financement agricole à plus de 5 700 agroentrepreneurs haïtiens provenant de 19 localités qui ont bénéficié de $ 8,9 millions de crédits agricoles.
  • Aider 993 Haïtien(ne)s à acquérir les capacités nécessaires pour trouver un emploi, ceux-ci ayant reçu une formation technique et professionnelle dans des domaines en demande sur le marché du travail.

Gouvernance

  • Renforcer la Police nationale haïtienne en formant 41 futurs commissaires qui ont gradué en 2013-14. Une nouvelle cohorte de 36 commissaires a également gradué en juin 2014. La GRC a également envoyé 85 policiers en soutien à la Police nationale haïtienne.
  • Renforcer le système de justice à Kenscoff grâce à la construction du Tribunal de Paix et du Bureau d’état civil.
  • Contribuer à l’amélioration de la gestion de la fonction publique haïtienne grâce à des appuis techniques et matériels et accompagnements effectués dans plus de 10 ministères, 5 institutions gouvernementales et 5 municipalités.
  • Contribuer au renforcement des capacités de l’Administration des impôts et des douanes en Haïti et ainsi augmenter la collecte des recettes fiscales de 10% en 2010 à 12.3% du Produit intérieur brut (PIB) en 2013.
2012-2013

Enfants et jeunes, y compris la santé des mères, des nouveau-nés et des enfants

  • Aider plus de 275 000 enfants, dont la moitié sont des filles, à aller à l’école.
  • Fournir un meilleur accès à des soins obstétricaux gratuits offerts par des travailleurs de la santé qualifiés à 26 000 femmes enceintes ainsi que des soins de santé gratuits à 60 000 enfants âgés de moins de cinq ans.

Croissance économique

  • Améliorer les services financiers pour plus de 440 000 membres d'un réseau de coopératives d’épargne et de crédit, ce qui a permis aux membres de mieux gérer leurs finances et de bénéficier de débouchés économiques. Ceci représente donc une augmentation de 27 000 membres au cours de l’exercice 2012-2013.
  • Aider plus de 500 jeunes Haïtiens à accéder à une formation professionnelle dans un domaine en demande sur le marché.

Gouvernance

  • Renforcer l’administration de cinq municipalités (Port-au-Prince, Léogâne, Gressier, Petit-Goâve et Grand-Goâve) en y réalisant 140 missions d’assistance technique en gouvernance locale (gestion financière, administration, aménagement du territoire) fourni par des experts municipaux provenant de multiples municipalités au Canada.
  • Contribuer à une meilleure gestion publique pour le gouvernement d’Haïti en aidant plus de 40 fonctionnaires à s’inscrire à un programme de maîtrise en administration publique.

Assistance humanitaire

  • Améliorer l'accès à des services de santé, de l'eau potable et des installations sanitaires pour plus de 67 000 personnes sinistrées de Cité Soleil et de Léogâne qui ont également bénéficié de campagnes de sensibilisation à la santé et à l'hygiène.
  • Distribuer plus de 3 500 filtres à eau et de trousses d'hygiène ainsi que procéder à la construction ou rénovation de 60 installations sanitaires, de 12 postes de réhydratation orale et d'un centre de traitement du choléra.
2011-2012

Enfants et jeunes, y compris la santé des mères, des nouveau-nés et des enfants

  • Aider 35 000 enfants, dont la moitié sont des filles, à aller à l'école.
  • Fournir un meilleur accès à des soins obstétricaux gratuits, offerts par des travailleurs de la santé qualifiés, à 330 000 femmes enceintes.
  • Aider à guérir 60 % des 33 000 patients atteints de tuberculose et à détecter 5 200 nouveaux cas, grâce au soutien d’organismes des Nations Unies.

Sécurité alimentaire

  • Aider les fermiers de trois secteurs à augmenter la production agricole d'environ 25 %, ce qui signifie qu'ils ont eu plus de nourriture pour leurs familles.
  • Fournir de la formation, des outils, des semences et du bétail à 13 800 familles (environ 69 000 personnes) pour les aider à cultiver leurs propres aliments et à améliorer leur nutrition.

Croissance économique

  • Améliorer les services financiers pour plus de 417 000 membres d'un réseau de coopératives d’épargne et de crédit, ce qui a permis aux membres de mieux gérer leurs finances et de bénéficier de débouchés économiques.

Gouvernance

  • Aider à inscrire 200 000 citoyens supplémentaires au registre civil, ce qui leur a fourni un statut légal leur permettant d’accéder aux services de base, de présenter une demande de crédit, d'obtenir des titres de propriété et de voter (ce projet a permis d'atteindre plus de cinq millions de personnes jusqu'à maintenant depuis 2008, soit 90 % de la population adulte).

Aide humanitaire

  • Offrir des services de soins de santé essentiels à 80 000 femmes, hommes et enfants vivant dans le quartier Delmas de Port-au-Prince.
  • • Aider à réinstaller 3 174 familles dans des camps offrant de meilleures conditions de vie, 4 884 familles dans de meilleurs logements et empêcher 8 820 personnes d'être expulsées des camps, grâce à l'appui de l'Organisation internationale pour les migrations (pour voir les photos « avant » et « après », consultez le site Web du Programme des Nations Unies ou un recueil de l’Organisation internationale pour les migrations (OIM)).
  • Aider à rendre 40 camps de survivants du séisme plus sécuritaires pour les femmes en installant un éclairage à énergie solaire près des douches, des latrines et des centres de distribution d'eau, grâce à l’appui du Fonds des Nations Unies pour les populations.

En mars 2012, le Canada avait rempli son engagement de 400 millions de dollars pour la reconstruction et le redressement d'Haïti, mais il continue d'appuyer le pays dans ses travaux de développement à long terme.

2010-2011

Enfants et jeunes, y compris la santé des mères, des nouveau-nés et des enfants

  • Faciliter l’accès à un enseignement de qualité pour les filles et les garçons.
  • Inscrire au registre civil 24 000 enfants qui résident dans des camps de personnes déplacées, et leur fournir des pièces d'identité et un accès aux services de base.
  • Augmenter la couverture de l'immunisation contre la rougeole et la rubéole (de 44 % en 2006 à 66 % en 2011) et contre la poliomyélite (de 61 % en 2006 à 78 % en 2011).

Sécurité alimentaire

  • Servir un repas chaud à 400 000 filles et garçons tous les jours pendant l'année scolaire, ce qui leur a permis d'améliorer leur apprentissage.

Croissance économique

  • Contribuer à l’augmentation de 20,6 % du nombre de membres dans le réseau de coopératives d’épargne et de crédit, lequel compte maintenant 47 caisses et 24 points de services (un total de 369 000 membres), et contribuer à l'offre d'emplois stables et permanents dans les régions rurales grâce au réseau.
  • Contribuer à la revitalisation du secteur agricole national, permettant ainsi à 400 000 personnes d'augmenter leurs revenus et d'accroître leur sécurité alimentaire.
  • Contribuer aux priorités de la Commission intérimaire pour la reconstruction d'Haïti, y compris le logement et l'enlèvement des décombres.

Gouvernance

  • Participer à l'inscription de 4,8 millions de personnes au registre civil depuis 2008, soit environ 85 % de la population adulte, ce qui leur a permis d'avoir accès aux services de base, de présenter une demande de crédit, d'obtenir des titres de propriété et de voter.
  • Participer à la Commission intérimaire pour la reconstruction d'Haïti et au Fonds de reconstruction d'Haïti pour veiller à ce que le processus de reconstruction soit géré de manière efficace, transparente et responsable.

Aide humanitaire

  • Poursuivre l’intervention humanitaire en Haïti en continuant de répondre aux besoins urgents et continus des personnes qui souffrent encore des effets du séisme dévastateur et de l'épidémie généralisée de choléra en 2010.
  • Construire 3 200 abris de transition à Port-au-Prince, à Léogâne et à Jacmel.
  • Fournir de l'eau potable, des latrines et des installations de nettoyage à 75 000 personnes.
  • Vacciner 60 000 enfants contre des maladies courantes.
  • Donner accès à des traitements contre le choléra à 85 % de la population touchée.

Nouvelles

Liens connexes

Notes de bas de page

Notes de bas de page *

Si vous avez besoin d'un plugiciel ou d'un logiciel tiers pur accéder a ce ficher, veuillez consultez la formats de rechange de notre page aide.

Retour à la référence de la note de bas de page *