Honduras

Un Hondurien tient un outil sur son épaule. © ACDI-CIDA/Brian Atknson

Le Honduras demeure l'un des pays les plus pauvres d’Amérique latine. La pauvreté sévit surtout dans les régions rurales, où résident la moitié des 7,6 millions d'habitants du pays. Dix-huit pour cent des Honduriens gagnent moins de 1,25 $US par jour et en 2012, le Honduras occupait le 120e rang sur 187 pays selon l'indice du développement humain établi par le Programme des Nations Unies pour le développement.

Les exportations sont le principal moteur économique du Honduras. Bien que le pays ait affiché une forte croissance en 2007 et en 2008, il a été touché par la crise financière de 2009. Ses indicateurs économiques se sont détériorés et les transferts d'argent des migrants ont diminué. Ce ralentissement économique et la crise politique ont compromis les plus récents progrès en matière de développement.

À court terme, le gouvernement du Honduras aura du mal à répondre aux besoins de sa population en matière de santé et d'éducation. Cela est dû à la détérioration de la situation financière et aux fortes pressions que la jeune population du pays exerce sur les services. En effet, 60 % des Honduriens sont âgés de moins de 25 ans, et ce groupe est en croissance rapide. Il recèle toutefois un grand potentiel de capital humain.

La population rurale est aussi en croissance, et elle exerce une pression sur les ressources naturelles. De fait, la dévastation des terres, causée par leur surutilisation, par la déforestation et par de mauvaises pratiques agricoles, augmente la vulnérabilité du pays aux catastrophes climatiques et à d'autres catastrophes naturelles.

La sécurité alimentaire du Honduras est menacée, car à l'heure actuelle, la productivité agricole est faible, bien qu'elle présente un grand potentiel de croissance. Le Honduras est un importateur net de produits agricoles, mais la hausse de 18 % des prix des aliments, en 2008, a fait augmenter le taux de pauvreté d'environ 4 % et a fait grimper les taux de malnutrition, qui étaient déjà élevés.

Tant les organisations fédérales que les administrations locales ont des capacités limitées pour ce qui est d'élaborer des politiques et de faire de la planification. Toutefois, les organisations fédérales demeurent plus puissantes. L'insécurité liée au crime organisé augmente et il s’agit d’un enjeu important pour le gouvernement hondurien.

Découvrez ce que fait le Canada pour soutenir le développement au Honduras.

Priorités

En 2014, le Honduras a été désigné comme l'un des pays ciblés par le gouvernement du Canada en ce qui concerne les efforts de développement international.

Les objectifs du Canada sont harmonisés avec le plan national de développement et le cadre stratégique de lutte contre la pauvreté pour 2001-2015 du Honduras, dont les priorités sont l'éducation, la santé et la réduction de la pauvreté.

Enfants et jeunes

Le Canada soutient les efforts qui mettent l'accent sur la santé des femmes et des enfants et sur l'éducation de base. Il cherche ainsi à appuyer le plan de santé du gouvernement hondurien visant à réduire les taux de décès. Pour ce faire, il mise sur une meilleure prévention des maladies qui touchent les mères et les enfants. Le Canada travaille aussi à renforcer le système d'information sur la santé nationale et à améliorer la gouvernance du système de santé hondurien.

Le Canada aide le Honduras à offrir une éducation de base de meilleure qualité. D’ailleurs, il agit à l'échelle des régions et continue d'appuyer, à l'échelle nationale, l'Éducation pour tous, une initiative menée par l' UNESCO.

Principaux résultats escomptés

  • Réduire la malnutrition chez les enfants et les femmes, particulièrement dans le sud du Honduras.
  • Former des bénévoles en santé communautaire chargés de promouvoir la santé des mères et des enfants.
  • Réduire l'incidence des maladies évitables (maladie de Chagas, leishmaniose, diarrhée et infections respiratoires) en améliorant la prévention, le suivi et le traitement, et en renforçant les systèmes de santé.
  • Former les autorités locales des districts sur la gestion de l'éducation qui tient compte des sexospécificités.

Sécurité alimentaire

Le Canada appuie les efforts qui visent à augmenter la productivité agricole rurale en travaillant de concert avec les producteurs pour les encourager à délaisser la production de subsistance en faveur d'une production immédiatement commercialisable. Il fournit aussi une assistance aux habitants des régions qui souffrent d'insécurité alimentaire extrême. L'aide aux régions du Sud-Ouest, dont les bassins hydrauliques sont à risque, permet aux agriculteurs ayant une production de subsistance d'augmenter leur productivité en leur assurant des récoltes toute l'année, grâce à des pratiques de gestion durable des ressources naturelles. Le Canada appuie aussi le programme de cantines scolaires du Programme alimentaire mondial des Nations Unies.

Principaux résultats escomptés

  • Améliorer les pratiques durables et sexospécifiques de production agricole utilisées par les petits producteurs.
  • Améliorer la qualité des cultures à valeur élevée (café, cacao et bois d'œuvre) et des cultures traditionnelles (maïs, fèves et sorgho) produites par les petits exploitants agricoles.
  • Installer des systèmes de micro-irrigation durables sur le plan environnemental.
  • Élaborer des plans et des politiques de gestion des ressources naturelles qui tiennent compte des sexospécificités et des changements climatiques et qui visent à accroître la sécurité alimentaire.
  • Solidifier les coopératives de producteurs en milieu rural et les organismes de financement.
  • Faciliter l'accès à des aliments nutritifs de qualité.

Vers une aide plus efficace

Les capacités du gouvernement hondurien sont faibles, et ses ressources sont limitées. Il a donc eu du mal à prendre des mesures pour augmenter l'efficacité de l'aide. Toutefois, on considère que l'élaboration de son nouveau plan de développement national est une première étape vers l'atteinte de cet objectif.

Les donateurs coopèrent grâce à un système de coordination structuré qui leur permet d'échanger de l'information, d'éviter le chevauchement des tâches et d'adapter leur aide aux besoins du Honduras.

Décaissements d'assistance internationale 2014-2015 au Honduras (en millions de dollars)

Source
Affaires mondiales Canada29,02
Autres départements et sources0,23
Total29,25