Maroc

Le Maroc est un pôle de stabilité en Afrique du Nord et au Moyen-Orient. Il a connu une croissance économique soutenue au cours des dernières années et concrétisé d'importantes réformes. Or, le Maroc occupait en 2012 le 130 e rang sur 187 pays selon l'indice du développement humain établi par le Programme des Nations Unies pour le développement. Cette situation s'explique surtout par les défis qu'il doit surmonter pour éliminer les inégalités sociales entre les populations rurales et urbaines.

La croissance économique du Maroc dépend largement de l'agriculture, un secteur qui emploie 44 % des travailleurs. La poussée démographique contribue à faire augmenter le chômage et la pauvreté, surtout chez les jeunes. L'éducation est la clé pour libérer le potentiel économique du pays.

Découvrez ce que fait le Canada pour soutenir le développement au Maroc.

Priorités

La programmation du Canada en développement international au Maroc est harmonisée avec l'Initiative nationale pour le développement humain de ce pays, qui place en priorité la réforme du secteur de l'éducation.

L’objectif du programme canadien au Maroc est d'accompagner les efforts de ce pays qui, en réformant le secteur de l'éducation et en mettant en oeuvre une approche axée sur les compétences — autrement dit, en adaptant le système d'éducation aux besoins d'une économie moderne, vise à créer des possibilités nouvelles pour les enfants et les jeunes.

Enfants et jeunes

Le Canada continue d'appuyer les efforts du ministère de l'Éducation nationale du Maroc pour décentraliser et réformer le système d'éducation primaire. Cette démarche s’articule autour des mesures suivantes :

  • étendre le processus de décentralisation jusqu'au niveau des établissements scolaires pour mieux répondre aux besoins locaux
  • renforcer les capacités en gestion publique et en gestion axée sur les résultats pour rendre le système d'éducation plus efficace et transparent
  • favoriser la mise en place d'une approche axée sur les compétences dans le secteur de l'éducation, ce qui permettra d'améliorer l'employabilité des diplômés et, à long terme, la compétitivité de la population active

Principaux résultats escomptés

  • Environ 9 000 directeurs d'établissements scolaires recevront de la formation en planification stratégique, en gestion ainsi qu'en gouvernance participative et responsable.
  • Environ 12 000 gestionnaires du secteur de l'éducation recevront une formation en gestion axée sur les résultats.
  • Environ 840 enseignants seront formés à l'utilisation de l'approche axée sur les compétences dans la formation technique et professionnelle.

Vers une aide plus efficace

Le Maroc adhère à la Déclaration de Paris sur l'efficacité de l'aide (PDF, 1,5 Mo, 26 pages). Il travaille à harmoniser davantage les activités des donateurs avec les priorités nationales en mettant sur pied des comités directeurs dans plusieurs secteurs clés.

En travaillant avec des partenaires canadiens et mondiaux, le Canada cherche à améliorer la santé et les droits des femmes et des enfants dans le monde, y compris au Maroc.

Décaissements d'assistance internationale 2014-2015 au Maroc (en millions de dollars)

Source
Affaires mondiales Canada8,46
Autres départements et sources0,14
Total8,6