Ukraine

L’Ukraine, deuxième pays d’Europe pour ce qui est de la superficie, compte plus de 45 millions d’habitants et entretient depuis longtemps des relations étroites avec le Canada.

L’Ukraine a obtenu son indépendance en août 1991 au moment de la dissolution de l’Union soviétique. Cependant, presque un quart de siècle plus tard, le pays lutte encore pour consolider la démocratie et établir le fondement d’une prospérité économique. Après plusieurs années de détérioration démocratique et économique, qui a mené à la « Révolution de la dignité » de 2013-2014, l’Ukraine se retrouve maintenant à un tournant de son histoire, où elle a la possibilité de laisser derrière elle une économie centralisée et souvent inefficace souffrant d’importants problèmes de corruption, pour devenir un pays de style européen où règnent les valeurs démocratiques et la primauté du droit.

Le 21 mars 2014, le gouvernement provisoire de l’Ukraine et l’Union européenne ont signé le volet politique de l’accord d’association UE-Ukraine. Le 25 mai 2014, malgré de nombreuses difficultés dans certaines régions de l’est et du sud du pays, les Ukrainiens ont été nombreux à élire leur président, Petro Porochenko. Le gouvernement de l’Ukraine s’est engagé à mettre en œuvre des réformes démocratiques et économiques en harmonie avec les aspirations européennes, notamment : une réforme constitutionnelle conforme aux normes européennes, incluant une réforme et une décentralisation de l’autogouvernance locale; une réforme judiciaire et juridique, incluant la mise en œuvre de véritables efforts contre la corruption; une réforme du secteur public, axée sur l’administration publique et la gestion financière publique; une réforme de la gestion macroéconomique, incluant une réforme du secteur bancaire; une réforme du secteur de l’énergie; une réforme électorale; une réforme du secteur de l’éducation.

Le Canada est l’un des plus ardents défenseurs des aspirations européennes de l’Ukraine et de ses processus de réformes démocratiques et économiques. Le premier ministre Stephen Harper a été le premier dirigeant du G-7 à se rendre en Ukraine après les manifestations du mouvement Euromaïdan, et le premier dirigeant étranger à rencontrer le président Porochenko à la suite de son entrée en fonction le 7 juin 2014. Le Canada offre à l’Ukraine un appui important pour mettre en œuvre les réformes économiques nécessaires et pour promouvoir le développement démocratique et social dans le pays.

Priorités

En 2014, l'Ukraine a été confirmé comme l'un des pays ciblés par le gouvernement du Canada en ce qui concerne les efforts de développement international.

Le programme du Canada en Ukraine a pour objectif d’améliorer les perspectives économiques des Ukrainiens au sein d’une démocratie renforcée. Le Canada a travaillé avec l’Ukraine pour établir un registre central d’électeurs afin d’améliorer les lois électorales et la capacité de la Commission électorale centrale du pays à gérer le processus électoral. Un système judiciaire indépendant et une opposition active sont des éléments vitaux de toute démocratie saine, et le Canada continuera de soutenir les efforts déployés par l’Ukraine pour devenir un pays libre, démocratique et prospère.

Le Canada travaille avec le gouvernement de l’Ukraine en vue de faciliter la mise en œuvre des réformes nécessaires pour développer pleinement le potentiel économique du pays et pour établir un cadre public, institutionnel et législatif solide afin de permettre une meilleure intégration à l’Europe.

Depuis 2013, le Canada a augmenté son soutien à la démocratie et à la primauté du droit en Ukraine, en réponse aux recommandations du Comité permanent des affaires étrangères et du développement international (de la Chambre des communes), tout en maintenant son soutien pour une croissance économique durable en Ukraine.

Croissance économique

Le Canada appuie les efforts visant à améliorer le climat des affaires, à rétablir la confiance accordée aux institutions financières, et à rendre les petites et moyennes entreprises ukrainiennes plus concurrentielles, notamment dans le secteur agricole, en diversifiant leurs compétences et en leur facilitant l’accès au crédit. De plus, le Canada stimule la croissance économique par des interventions visant à doter le pays d’institutions publiques responsables, qui adhérent aux principes de la primauté du droit et de la responsabilisation. Une attention particulière sera portée à l’amélioration d’un climat propice aux affaires et au développement des petites et moyennes entreprises.

Principaux résultats escomptés

  • Moderniser les pratiques de gestion des PME et des exploitations agricoles, particulièrement celles qui sont dirigées par des femmes, tout en favorisant leur croissance durable.
  • Encourager la collaboration entre les PME pour qu’elles réalisent des économies d’échelle.
  • Améliorer le climat des affaires pour les PME et les exploitations agricoles, particulièrement celles qui sont dirigées par des femmes.

Promouvoir la démocratie

Le Canada encourage les efforts déployés par l’Ukraine afin d’améliorer l’intégrité des institutions et des pratiques démocratiques, en mettant l’accent sur une réforme des institutions publiques et du système judiciaire. Il soutient également les organisations de la société civile et les médias afin de garantir un processus décisionnel efficace, responsable et transparent. Une attention particulière est portée sur la promotion d’élections libres et justes, et sur le soutien d’une réforme du cadre juridique.

Principaux résultats escomptés

  • Accroître l’accès équitable à la justice pour tous, hommes et femmes, en particulier pour les membres de groupes marginalisés.
  • Encourager la participation des citoyens, surtout celle des femmes, à la vie publique et à la prise de décisions.

Sécurité alimentaire

Le Canada appuie les efforts afin d'accroître la sécurité alimentaire en Ukraine, particulièrement par la voie d'un programme d'agriculture durable. Il renforce ainsi l'assise déjà solide du pays en vue de contribuer à trouver une solution à la crise alimentaire mondiale. Les interventions du Canada dans le domaine de l'agriculture sont favorablement accueillies par le gouvernement ukrainien, qui y voit un moyen de s'attaquer à la pauvreté rurale, d'autant plus que peu de donateurs ciblent l'agriculture. On cherchera notamment à stimuler les exportations nettes de grains et de certaines autres marchandises tout en faisant la promotion de pratiques et de normes écologiques.

Principaux résultats escomptés

  • Les petites exploitations agricoles augmenteront leur production, et les agriculteurs seront en mesure de vendre leurs produits à un marché plus étendu.
  • Les propriétaires de fermes laitières familiales apprendront à être plus concurrentiels, ce qui fera augmenter la production de lait et élargira l'accès aux marchés mondiaux.

Vers une aide plus efficace

Le Canada est le sixième donateur bilatéral en importance en Ukraine. Le Canada continuera d’aider l’Ukraine à renforcer sa capacité à participer à la coordination de l’aide des donateurs, et ce, en préconisant la surveillance conjointe des projets et la participation active à différents groupes de travail dont font partie les donateurs.

Le Canada s’est bâti une réputation de partenaire de confiance au chapitre de la gouvernance et du développement du secteur privé, et il est devenu un chef de file pour ce qui est du renforcement des capacités et du transfert de pratiques exemplaires, lesquelles ont été reprises par d’autres donateurs.

Réalisations

2012-2013

Réalisations 2012-2013

Croissance économique

  • A aidé 6 887 exploitants de petites fermes horticoles à accroître leurs revenus annuels de 71 % en moyenne en leur offrant une assistance technique sur la technologie et les pratiques agricoles modernes.
  • A offert une formation et une assistance technique à 3 324 exploitants de fermes laitières dans les régions de Dnipropetrovsk et Lviv, leur permettant d’augmenter leur production laitière de 20 % en moyenne.
  • A appuyé 12 villes ukrainiennes dans la mise en œuvre de plans stratégiques pour le développement économique et la création d’agences de développement économique et de centres de soutien aux PME.
  • A permis à six villes et à deux régions ukrainiennes de développer leur capacité à établir des modèles et des projections économiques, afin de soutenir leurs efforts de planification stratégique.

Promouvoir la démocratie

  • A encouragé la mise en œuvre d’une nouvelle législation et d’un cadre politique pour un système juridique pour les jeunes qui englobe prévention, jugements et réintégration.
  • A mené une mission d’observation électorale à laquelle ont pris part 500 Canadiens, pour observer les élections législatives de 2012.
  • A renforcé l’efficacité et l’impartialité des tribunaux appelés à régler des litiges commerciaux entre des entreprises ukrainiennes en mettant en œuvre des procédures d’accord avant procès.
2011-2012

Réalisations 2011-2012

Croissance économique

  • A offert à 600 fonctionnaires et autres personnes une formation sur la planification stratégique, la gestion de projet et le recours aux sources de financement de rechange pour le développement économique régional.
  • A amélioré le milieu des affaires grâce à la simplification des procédures administratives et réglementaires fastidieuses ainsi qu’à l’augmentation de la responsabilisation et de l’efficacité des institutions publiques.
  • A aidé le Fonds mondial de lutte contre le sida, la tuberculose et le paludisme à administrer un traitement contre le VIH/sida à 5 300 personnes, et à détecter et à traiter 10 000 cas de tuberculose entre 2002 et 2012.

Sécurité alimentaire

  • A augmenté la production horticole à 10 000 tonnes, pour une valeur de 8 millions de dollars.
  • A offert une assistance technique à 3 390 exploitants de fermes laitières, ce qui a permis d’augmenter la production laitière, d’améliorer la qualité du lait et d’accroître les profits.
  • A soutenu les coopératives qui ont aidé 5 421 petits exploitants agricoles à accroître leur compétitivité grâce à la culture de plantes à fort rapport économique, ce qui a permis d’accroître leurs revenus de 60 % depuis 2009.

Gouvernance

  • A amélioré le respect de la primauté du droit au moyen de réformes du système judiciaire, et a renforcé les institutions démocratiques pour la tenue d’élections libres et justes.
  • A mis en œuvre des programmes pilotes de justice pour les jeunes, notamment des programmes de prévention du crime auprès des jeunes, des cours spécialisés sur le processus judiciaire pour les jeunes contrevenants et un programme de réintégration pour les jeunes.
2010-2011

Réalisations 2010-2011

Croissance économique

  • A aidé à réduire les formalités administratives réglementaires, ce qui a permis au secteur privé de faire des économies annuelles de 24 millions de dollars depuis 2009-2010.
  • A appuyé la réduction des délais et des coûts des exigences en matière de conformité aux règlements commerciaux, ce qui a permis d’améliorer ou d’éliminer 60 procédures d’inspection depuis 2009-2010, un résultat qui dépasse la cible fixée à 50 procédures.
  • A mis sur pied un programme de leadership pour les fonctionnaires ukrainiens en 2010-2011, grâce auquel 150 des 600 hauts fonctionnaires ont été formés.

Sécurité alimentaire

  • A augmenté de 2 010 personnes le nombre de petits exploitants agricoles qui reçoivent une assistance technique pour augmenter leurs revenus provenant de la culture en 2009-2010, portant à plus de 3 300 le nombre total de bénéficiaires.
  • A facilité l’accès au crédit pour 495 petits exploitants agricoles pour leur permettre d’améliorer leurs activités, ce qui a engendré une hausse de 46 % des bénéficiaires en 2009-2010.
  • A contribué à accroître le nombre de légumes de serre et de raisins de table vendus par des groupes d’agriculteurs de 90 % en 2009-2010.
  • A permis d’augmenter la production estivale des vaches laitières de 35 % en 2009-2010.

Projets de développement international en Ukraine

Carte des projets en Ukraine
Banque de projets - Ukraine

Déboursés 2012-2013 de l'ACDI en Ukraine

Total : 31,11 M$