Critères d'évaluation

Toutes les demandes présentées au MAECD doivent traiter des neuf critères ci-dessous. Certains liens peuvent vous diriger vers des politiques et des documents publiés par l'ancienne Agence canadienne de développement international (ACDI). Ces politiques, lesquelles traitent de l'aide au développement international, continuent de s'appliquer dans le contexte d'évaluation de propositions du MAECD.

Le MAECD évaluera les demandes en fonction des éléments suivant :

1.0 Bien-fondé de l'initiative

  • Les défis en matière de développement et les besoins locaux qui y sont liés sont décrits clairement et en détail.
  • Il est démontré que les différents intervenants s'engagent à appuyer la mise en œuvre de l'initiative.
  • Il est démontré que des représentants de la collectivité ou d'autres intervenants ont pris part à la conception et à l'élaboration de l'initiative.
  • Il est démontré que le demandeur a tenu compte des leçons retenues et des pratiques exemplaires lors de la conception et de l'élaboration de l'initiative, et que les thèmes transversaux ont été intégrés à ces étapes (lorsque le demandeur les juge pertinents).

2.0 Gestion axée sur les résultats (GAR) et atténuation des risques

  • Le modèle logique répond aux exigences de la structure du modèle logique qui s'y rapporte : énoncés d'extrants et de résultats clairs et mesurables; liens clairs entre chaque échelon du modèle logique.
  • La description du modèle logique (présentation compréhensible des liens entre chaque échelon du modèle logique et de la séquence d'un échelon à l'autre) est claire et simple.
  • L'initiative décrit clairement la façon dont l'environnement, l'égalité entre les sexes et la gouvernance sont intégrés au modèle logique (lorsque le demandeur les juge pertinents).
  • Le cadre de mesure du rendement préliminaire répond aux exigences demandées dans le formulaire de demande : exhaustivité, faisabilité et possibilité de réalisation, y compris, sans s'y limiter, la présence d'indicateurs ventilés selon le sexe.
  • Les risques prioritaires relatifs aux résultats énoncés dans le modèle logique, dont l'intégration des thèmes de l'environnement, de l'égalité entre les sexes et de la gouvernance (lorsque le demandeur les juge pertinents) sont énumérés et décrits clairement et simplement.
  • Les mesures d'atténuation et des cotes de risque proposées sont faisables et réalistes.
  • Le demandeur explique de quelle manière chacun des niveaux de risque (faible ou élevé) sera géré au cours de la phase de mise en œuvre.

3.0 Plan de l'initiative

  • Le plan d'activités est clair, réaliste et complet. Les activités démontrent clairement de quelle manière seront atteints les résultats escomptés énoncés dans le modèle logique.
  • Le calendrier (p. ex. la séquence appropriée) est réaliste.
  • Les systèmes de gestion sont décrits au complet. Il est démontré que l'organisation emploie avec rigueur des méthodes de suivi et de gestion et qu'elle est en mesure de surmonter les difficultés rencontrées.

4.0 Viabilité de l’environnement

  • Les effets environnementaux clés – positifs et négatifs – sont décrits.
  • Les mesures d'atténuation et de renforcement correspondantes sont complètes, pertinentes et viables sur les plans financier et technique.
  • Le demandeur démontre qu'il possède des capacités suffisantes (p. ex., processus, ressources financières et humaines) pour assurer la mise en œuvre des mesures décrites.
  • Les mesures décrites ont été intégrées à la conception et à la planification de l'initiative (p. ex., activité, indicateur, budget).

5.0 Égalité entre les sexes

  • La liste des enjeux énoncés en matière d'égalité entre les sexes est complète et réaliste.
  • Les mesures déterminées par le demandeur, qui permettront de réaliser des progrès à l'égard d'un objectif ou plus parmi les trois (3) énoncés dans la Politique en matière d'égalité entre les sexes, sont indiquées clairement et elles sont logiques.

6.0 Gouvernance

  • Les enjeux liés à la gouvernance et les raisons pour lesquelles l'initiative aidera le MAECD à remplir son engagement à l'égard de la gouvernance sont pertinents, et leur liste est complète.
  • Les considérations relatives à la gouvernance ont été intégrées à la conception, à l'élaboration, à la mise en œuvre et au suivi de l'initiative.
  • La brève description des enjeux clés liés aux droits de la personne est complète et logique. Les mesures d’atténuation proposées pour répondre aux préoccupations en matière de droits de la personne sont adéquates et suffisantes.

7.0 Viabilité des résultats

  • Les mesures proposées pour aplanir les obstacles et profiter des occasions offertes en ce qui concerne la prise en charge locale (ou « l'appropriation », telle qu'elle est définie dans la Déclaration de Paris) sont réalistes.
  • Les stratégies et les efforts pourraient donner lieu au renforcement des capacités locales et assurer la pérennité de l'initiative, en particulier sa viabilité financière.
  • L'initiative montre de façon convaincante que des partenaires et des participants locaux assureront pleinement un jour le maintien des résultats.
  • Les interactions qui doivent avoir lieu avec d'autres acteurs du développement ou des institutions pour que l'initiative soit mis en œuvre correctement sont décrites clairement.
  • Le plan de renforcement des capacités est clair et complet.
  • La description des stratégies et les efforts proposés pour assurer la viabilité des résultats est pragmatique, réaliste et complète.
  • Le modèle logique (à l'échelon des résultats) tient compte du plan de renforcement des capacités.

8.0 Information financière

  • Les gabarits de budget sont complets et bien structurés; ils montrent un lien apparent entre les composantes du formulaire de demande (p. ex. les activités dans le modèle logique) et intègrent tous les enjeux propres à l'initiative (p. ex. l'égalité entre les sexes).
  • L'initiative propose une approche rentable de mise en œuvre, et des coûts de travaux réalistes.
  • Les dépenses sont bien décrites et admissibles (se reporter à l'annexe 2 pour savoir ce qui constitue des coûts admissibles et non admissibles), et leur liste est complète.
  • La composition de l'équipe correspond aux besoins de l'initiative (elle inclut par exemple la présence de compétences en environnement et en égalité entre les sexes, lorsque le demandeur les juge pertinentes).

9.0 Capacité de l'organisation par rapport à l'initiative

  • L'organisation possède les capacités (compétences et expérience) nécessaires à l'initiative.
  • L'existence de capacités locales en ce qui concerne les finances, les aspects techniques, le suivi axé sur les résultats, la passation de marchés, les ressources humaines et toute autre compétence nécessaire à la réalisation des activités et à l'obtention des résultats est clairement démontrée.
  • La capacité locale de gérer les thèmes de l'environnement, de l'égalité entre les sexes et de la gouvernance (lorsque le demandeur les juge pertinents).
  • Le demandeur a fourni des exemples d'initiatives montrant qu'il existe une expérience technique importante et pertinente, et que les résultats d'initiatives antérieures ont été atteints.
  • Les évaluations indiquent un rendement acceptable ou excellent.