Réponse du Canada au conflit en Syrie

Depuis le début du soulèvement syrien en mars 2011, le Canada s’emploie à aider le peuple syrien. Nous avons aussi appelé la communauté internationale à se mobiliser et à défendre le droit du peuple syrien à décider de son avenir.

Le conflit en cours en Syrie a provoqué la pire crise humanitaire que connaît actuellement le monde. Selon les Nations Unies, 13,5 millions de personnes en Syrie ont besoin d'une aide urgente, dont 6,5 millions qui ont été déplacées à l'intérieur du pays. On estime que bien au-delà de 250 000 personnes sont mortes dans le conflit et que des centaines de milliers d'autres ont été blessées. Près de 4,6 millions de Syriens ont trouvé refuge dans les pays avoisinants, soit l’Égypte, l’Iraq, la Jordanie, le Liban et la Turquie. Des milliers d’autres ont fait un long et pénible voyage vers l’Europe à la recherche d’une vie meilleure.

Le Canada apporté une généreuse contribution aux efforts internationaux pour soutenir le peuple syrien, y compris des organismes de la société civile syrienne et les réfugiés dans les pays avoisinants. À ce jour, en réponse à la crise qui sévit en Syrie, le Canada s’est engagé à verser plus de 969 millions de dollars au titre de l’assistance humanitaire et de l’aide au développement et à la sécurité.

La réinstallation des réfugiés

Alors que des millions de Syriens continuent d'être déplacés en raison du conflit qui sévit dans leur pays d'origine, le gouvernement du Canada se joint aux Canadiens, notamment aux répondants du secteur privé, aux organisations non gouvernementales, aux gouvernements des provinces et des territoires et aux administrations municipales afin d'accueillir 25 000 réfugiés syriens. Ce nombre s'ajoute aux 23 218 réfugiés iraquiens réétablis dès le 2 novembre 2015 et aux 3 089 réfugiés syriens qui sont déjà arrivés au Canada entre le 1er janvier 2014 et le 3 novembre 2015.

L'engagement du gouvernement à faire venir des réfugiés syriens au pays se poursuivra en 2016. Vu que l'initiative actuelle comprend les réfugiés parrainés par le secteur privé, cela signifie que l'on acceptera plus de réfugiés pris en charge par le gouvernement (RPG) pour atteindre la cible de 25 000 RPG. Apprenez-en davantage sur le plan.

Aide humanitaire

Depuis janvier 2012, le Canada s’est engagé à fournir 653,5 millions de dollars en aide humanitaire internationale en réponse à la crise en Syrie.

En acheminant son aide par l’intermédiaire de partenaires humanitaires chevronnés, le financement du Canada contribue à répondre aux besoins en nourriture, en santé, en abris, en protection et en éducation des Syriens touchés par la crise.

Fonds de secours d’urgence pour la Syrie

Le 12 septembre 2015, le gouvernement du Canada a créé le Fonds de secours d’urgence pour la Syrie pour appuyer une intervention d’aide humanitaire à la suite de l'impact du conflit en Syrie.

Plus d’information sur le Fonds de secours d’urgence pour la Syrie …

Comment fonctionne le fonds

Pour chaque dollar admissible donné entre le 12 septembre 2015 et le 29 février 2016 pour soutenir l’intervention humanitaire à la suite de la crise en Syrie par un particulier canadien à un organisme de bienfaisance canadien enregistré, le gouvernement réservera un dollar dans le Fonds de secours d’urgence pour la Syrie. Le gouvernement se servira du fonds pour financer les organismes expérimentés internationaux et canadiens par les procédures et mécanismes établis d’Affaires mondiales Canada. La valeur totale du fonds sera fixée à un plafond de 100 millions de dollars.

Le Fonds de secours d’urgence pour la Syrie est distinct des sommes recueillies par les organismes de bienfaisance et est administré séparément par le gouvernement du Canada. Ainsi, un organisme de bienfaisance ne reçoit pas de montant de contrepartie de la part du gouvernement du Canada.

Critères applicables aux dons faits par des particuliers canadiens

Pour être comptabilisés dans le Fonds de secours d’urgence pour la Syrie, les dons devront etre versés par les particuliers canadiens, ne devront pas excéder 100 000 $ par donateur, et devront respecter les conditions suivantes :

  • les dons devront être faits en argent;
  • ils devront être versés à un organisme de bienfaisance canadien enregistré qui recueille des en réponse à la crise en Syrie;*
  • ils devront être précisément réservés aux fins de l’aide aux victimes de la crise en Syrie;
  • ils devront être faits entre le 12 septembre 2015 et le 29 février 2016.

*Prière de noter que les dons ne pouvaient pas être versés directement au Fonds de secours d’urgence pour la Syrie ni à Affaires mondiales Canada.

Pour plus de détails sur les dons de particuliers admissibles au Fonds de secours d’urgence pour la Syrie, prière de consulter la page Comment faire un don.

Critères applicables aux dons faits par des personnes qui recueillent des fonds au nom d’organisations

Les dons obtenus lors d’une activité de financement qui a pour but de recueillir des fonds auprès de particuliers afin de venir en aide aux victimes de la crise en Syrie sont admissibles au financement de contrepartie. Des activités de financement peuvent être organisées par des écoles, des organismes confessionnels, des clubs, des groupes sociaux, des entreprises, des entités constituées en société ou des organismes de bienfaisance.

Le gouvernement ne versera pas de contribution équivalente pour les dons faits par des sociétés, des administrations publiques, des entreprises, des sociétés de personnes, des écoles, des entités constituées ou non en personne morale et des syndicats qui ont été tirés de leurs propres ressources et qui n'ont pas été recueillis auprès de particuliers expressément pour les victimes de la crise en Syrie. En outre, les dons faits pour accroître le montant amassé à l’origine auprès de particuliers à l’occasion d’une activité de financement ne sont pas admissibles.

Pour en savoir plus sur la manière de faire un don admissibles au Fonds de secours d’urgence pour la Syrie au nom d’une société, d’une organisation ou d’un groupe, prière de consulter la page Comment faire un don.

Critères applicables aux dons faits par des organismes de bienfaisance enregistrés

Les organismes de bienfaisance enregistrés qui souhaitent déclarer des dons admissibles doivent remplir le Formulaire de déclaration du Fonds de secours d’urgence pour la Syrie (PDF; 191 Ko)Note de bas de page *, qui doit être reçu à Affaires mondiales Canada au plus tard le 18 mars 2016 pour que les dons amassés soient comptabilisés au fonds.

Pour qu’un don soit admissible au programme, l’organisme de bienfaisance enregistré doit respecter les conditions suivantes :

  • les dons satisfaient aux conditions mentionnées ci-dessus;
  • les dons soient réservés pour aider à atténuer les répercussions de la crise en Syrie;
  • les dons soient déclarés à Affaires mondiales Canada.

Il incombe à l’organisme de bienfaisance canadien enregistré d’attester que les dons déclarés sont admissibles. Les organismes de bienfaisance canadiens enregistrés ne sont pas tenus de déclarer les dons à Affaires mondiales Canada s’ils ne sont pas convaincus que ces dons respectent les critères d’admissibilité.

Le Fonds de secours d’urgence pour la Syrie est distinct des sommes recueillies par les organismes de bienfaisance et est administré séparément par le gouvernement du Canada. Ainsi, un organisme de bienfaisance qui déclare le montant des dons admissibles amassés ne reçoit pas de montant de contrepartie de la part du gouvernement du Canada. Pour chaque dollar que les Canadiens remettent à des organismes de bienfaisance canadiens enregistrés, le gouvernement versera un dollar au fonds de secours. Le gouvernement utilisera le fonds pour soutenir les efforts d’organismes humanitaires canadiens et internationaux d’expérience qui viennent en aide aux victimes de la crise en Syrie.

Attribution des fonds

Les organismes de bienfaisance qui recueillent des fonds pour venir en aide aux victimes de la crise en Syrie ne jouiront pas d’un accès privilégié au Fonds de secours.

Le fonds contribuera à combler les besoins essentiels des personnes touchées par le conflit dans la région et à appuyer les pays admissibles à l’aide publique au développement par lesquels transitent les réfugiés. La participation du gouvernement à ce fonds permettra de fournir de l’aide par l’intermédiaire d’organisations humanitaires internationales et canadiennes et de satisfaire des besoins d’aide humanitaire tels que l’accès à des abris, à de la nourriture, à des services de santé et à de l’eau ainsi qu’à la protection et à l’éducation en situation d’urgence.

Projets de développement

Le Canada s’est déjà engagé à verser 233,3 millions de dollars à l’appui de projets de développement dans la région en vue d’améliorer les infrastructures et les services gouvernementaux qui croulent sous l’afflux de réfugiés syriens—particulièrement en ce qui a trait à la santé, à l’éducation et à la prestation de services essentiels—et afin de résoudre les problèmes de développement propres à la Jordanie.

Initiatives de sécurité et de stabilité

Le Canada s’est engagé à verser 82,91 millions de dollars pour apporter de l’aide liée à la sécurité en réponse aux répercussions de la crise en Syrie, dont 58,91 millions de dollars destinés à la Jordanie, Ces fonds serviront à atténuer la menace que constituent les stocks d’armes chimiques ainsi que les armes et matières de destruction massive, à aider les forces de sécurité jordaniennes dans leur gestion des aspects non humanitaires du flux de réfugiés syriens, et à renforcer la capacité de lutte contre le terrorisme de la Jordanie, Ce montant comprend également une aide de 3,8 millions de dollars aux militants syriens et aux membres de la société civile syrienne pour appuyer leurs efforts de stabilisation dans divers domaines, dont l’administration civile, la responsabilisation, l’indépendance des médias et la sécurisation des communications.

Tableau 1 : Sommaire des sommes engagées par le Canada
PaysMontant (en millions de dollars)
Aide humanitaire
Syrie227,643
Jordanie143,05
Région282,807
Sous-total653,5
Aide au développement
Jordanie185
Syrie3,3
Région45
Sous-total233,3
Aide en matière de sécurité et de stabilisation
Syrie*23,99
Jordanie58,91
Sous-total82,91
Aide canadienne totale969,71

*Ce chiffre comprend 17 millions de dollars versés par le Canada pour appuyer l’enquête de la prétendue utilisation d’armes chimiques en Syrie et la destruction subséquente des stocks d’armes chimiques déclarés par la Syrie.

Informations clés pour les Canadiens sur Le conflit en Syrie.

#Bienvenueauxréfugiés avec photo de réfugiés syriens
Que peuvent faire les Canadiens

Projets de développement international en Syrie et la région

Une carte de la Syrie et la région
Banque de projets

Notes de bas de page

Note de bas de page *

Si vous avez besoin d’un plugiciel ou d’un logiciel tiers pour accéder à ce fichier, veuillez consultez les formats de rechange de notre page aide.

Retour à la référence de la note de bas de page *