Syrie

Affaires étrangères, Commerce et Développement Canada ne poursuit pas de programme d’aide bilatérale en Syrie.

Plus d’information sur l’aide humanitaire du Canada durant la crise en Syrie

En 2015, l’appui du Canada à la Syrie aidera :

  • le Programme alimentaire mondial (PAM) à fournir une aide alimentaire mensuelle à près de 7,5 millions de Syriens touchés par le conflit;
  • le Bureau du Haut-Commissariat des Nations Unies pour les réfugiés (HCR) à assurer la protection des personnes touchées par le conflit, notamment les enfants, les personnes âgées, les personnes handicapées et les survivants d’actes de violence sexiste;
  • l’Organisation mondiale de la santé (OMS) à fournir des services de soins de santé essentiels à près de 9,3 millions de Syriens touchés par le conflit;
  • l’UNICEF à donner accès à de l’eau potable aux personnes touchées par le conflit et à permettre aux enfants qui ont dû quitter l’école de recevoir une éducation;
  • l’Organisation internationale pour les migrations (OIM), le HCR et d’autres partenaires humanitaires à fournir des refuges d’urgence et des articles de secours essentiels à la vie, notamment des vêtements, des appareils de chauffage et des trousses d’hygiène à 9,3 millions de personnes qui ont dû quitter leurs foyers;
  • le Bureau de la coordination des affaires humanitaires des Nations Unies à coordonner les activités humanitaires, à diriger la gestion et l’analyse de l’information, et à renforcer les capacités des travailleurs humanitaires;
  • le Département de la sûreté et de la sécurité des Nations Unies à appuyer des agences des Nations Unies afin de leur permettre de fournir l’aide humanitaire de façon efficiente et sécuritaire;
  • le Fonds des Nations Unies pour la population (FNUAP) à accroître l’accès aux services de soins de santé, aux mesures de protection, ainsi qu’aux services cliniques et sociaux, plus précisément pour les femmes enceintes et les survivants de violence sexiste et sexuelle;
  • le Mouvement international de la Croix-Rouge et du Croissant-Rouge à appuyer le Croissant-Rouge arabe syrien en fournissant de la nourriture, de l’eau potable et des installations sanitaires, des soins médicaux, des refuges et des mesures de protection aux personnes touchées par le conflit;
  • d’autres partenaires humanitaires à fournir une aide d’urgence, y compris le nécessaire pour affronter les conditions hivernales, des trousses d’hygiène, un accès à l’éducation, de l’eau potable, des soins de santé et de l’aide alimentaire.

Pour ce qui est des réfugiés syriens en Égypte, en Iraq, en Jordanie, au Liban et en Turquie, l’appui du Canada en 2015 aidera :

  • le PAM à fournir une aide alimentaire à 2,3 millions de personnes;
  • le HCR à enregistrer 4,27 millions de réfugiés et, avec l’aide de partenaires humanitaires, à fournir une protection structurée et durable ainsi qu’un soutien psychologique à 895 000 enfants;
  • le HCR et les partenaires humanitaires à fournir des abris d’urgence temporaires à tous les nouveaux réfugiés et à combler les besoins de base de plus de 530 000 ménages hautement vulnérables;
  • le HCR et les partenaires humanitaires à améliorer les conditions de logement de plus de 280 000 ménages à l’intérieur et à l’extérieur des camps de réfugiés;
  • l’UNICEF et ses partenaires à faciliter l’accès à l’éducation pour plus de 1,25 million d’enfants et à fournir de l’eau potable à plus de 1,8 million de personnes;
  • l’OMS et le HCR à améliorer l’accès aux services de santé primaires en renforçant les capacités de 439 centres de santé et en formant 13 000 travailleurs de la santé;
  • l’OMS à fournir des services de santé et de nutrition essentiels aux enfants touchés par la crise;
  • le FNUAP à améliorer l’accès aux services de soins de santé, aux mesures de protection, ainsi qu’aux services cliniques et sociaux, en particulier pour les femmes enceintes et les survivants de violence sexuelle et sexiste.

L’aide du Canada permet de sauver des vies, de nourrir ceux qui ont faim et de protéger ceux qui sont touchés par le conflit.