Initiative des Stages internationaux pour les jeunes Autochtones : appel de propositions

Cet appel est terminé. La date butoir pour soumettre une proposition était le 9 juillet 2014.

Modification

Veuillez prendre note qu’une nouvelle version française du formulaire de demande a été affichée. Une erreur technique a été découverte dans la section 1.1 – Détails sur le stage du formulaire de demande français. La boîte de texte de cette section ne vous permettait pas d’écrire de l’information.

Assurez-vous d’utiliser la version la plus récente du formulaire au moment de présenter votre demande.

Veuillez tenir compte de la modification suivante pour la section « Conditions d’admissibilité » du formulaire de demande.

« Précision C – Capacité d’exécution – Ratio d’indépendance financière et tableau d’indépendance financière » n’est plus une condition d’admissibilité. Cette information sera examinée pendant la période d’évaluation.

Le ministère des Affaires étrangères, du Commerce et du Développement (MAECD) lance un appel de propositions dans le cadre de l'initiative des Stages internationaux pour les jeunes Autochtones (SIJA). L'appel sera jusqu'à concurrence de 4,2 millions de dollars sur deux ans.

L'initiative offre aux jeunes Autochtones des occasions de participer à des stages internationaux dans des pays en développement.

Ce programme comporte les objectifs suivants :

  • permettre aux jeunes Autochtones d'acquérir une expérience de travail significative, pour favoriser leur employabilité ou les inciter à poursuivre leurs études après leur stage;
  • donner aux jeunes Autochtones des occasions d'accroître leur sensibilisation aux efforts du Canada en matière de développement international et d'y contribuer en participant à des stages avec des organisations partenaires locales;
  • renforcer la capacité des jeunes Autochtones à promouvoir les efforts du Canada en matière de développement international, tant au pays qu'à l'étranger.

Toutes les propositions doivent tenir compte d'au moins une des cinq priorités du MAECD en matière d'aide internationale : accroître la sécurité alimentaire, assurer l'avenir des enfants et des jeunes, favoriser une croissance économique durable, promouvoir la démocratie, et renforcer la sécurité et la stabilité.

Les propositions doivent également intégrer les trois thèmes transversaux du MAECD : la viabilité de l'environnement, l'égalité entre les sexes, et la gouvernance.

En outre, une préférence sera accordée aux propositions soumises par une organisation autochtone ou un consortium composé d'au moins une organisation autochtone.

Seules les organisations canadiennes satisfaisant à toutes les exigences et à tous les critères d'admissibilité énoncés dans le formulaire de demande (PDF, 2,1 Mo, 32 pages) seront prises en considération dans le cadre de l'appel de propositions de l'initiative des SIJA, en leur nom ou à titre d'organisation principale d'un consortium. Les organisations canadiennes qui ne satisfont pas aux conditions d'admissibilité peuvent former un consortium avec une autre organisation qui y répond.

Les organisations canadiennes peuvent soumettre une seule demande dans le cadre de l'appel de propositions de l'initiative des SIJA, en leur nom ou à titre d'organisation principale d'un consortium.

Si vous éprouvez des problèmes lors du téléchargement du formulaire de demande, veuillez consulter la section Remarque importante qui figure sur la page d’accueil des appels de propositions.

Paramètres des SIJA

Les paramètres liés aux stages sont les suivants :

  • Les initiatives décrites dans les propositions doivent s'étendre sur une période maximale de deux ans; cependant, la durée des stages individuels ne doit pas dépasser un an. Un stage comprend la période de quatre à six mois passée dans un pays en développement, la formation de préparation au départ et celle de réintégration, ainsi que le temps requis pour participer à des activités de sensibilisation au Canada et à l'étranger.
  • Les organisations canadiennes sont tenues d'offrir une formation de préparation au départ et de réintégration aux stagiaires et de prendre en charge les frais qui y sont associés.
  • Toute demande présentée par une organisation canadienne peut viser de 5 (minimum) à 10 (maximum) stagiaires par année.
  • La contribution moyenne du MAECD par stage ne peut pas excéder 16 000 $ en coûts directs (excluant 12 % de frais généraux, pour un maximum de 10 stages par année). Les propositions allouant en moyenne plus de 16 000$ en coûts directs par stage (et plus de 12 % de frais généraux) seront rejetées.
  • Le stage doit se dérouler dans un pays admissible en vertu du présent appel selon le MAECD (veuillez consulter les conditions d'admissibilité liées à l'harmonisation géographique énoncées dans le formulaire de demande).

Les conseils et avertissements par pays formulés par le gouvernement du Canada doivent être respectés lors de l'envoi de Canadiens à l'étranger. Le MAECD se réserve le droit de retenir tout financement lorsqu'il diffuse aux Canadiens un avis « Évitez tout voyage » ou « Évitez tout voyage non essentiel » à l'échelle d'un pays ou d'une région. Veuillez en tenir compte et consulter le site Internet régulièrement au moment de préparer la demande.

Pour plus d'information, veuillez télécharger le formulaire de demande (PDF, 2,1 Mo, 32 pages).

Pratiques exemplaires

Après la première année d'existence de l'initiative des Stages internationaux pour les jeunes Autochtones (SIJA), le MAECD a tenu un atelier portant sur les leçons apprises afin de recenser les résultats du programme et les points à améliorer. Des stagiaires, des organisations canadiennes, des employés de soutien sur le terrain et des employés du MAECD y ont participé. L'atelier a permis de dresser une liste des pratiques exemplaires à l'intention des organisations canadiennes. Dans la mesure du possible, les organisations sont encouragées à intégrer ces pratiques exemplaires à leurs initiatives.

Évaluation des demandes

Le MAECD examinera et analysera uniquement les propositions dûment remplies. Si les conditions d'admissibilité ne sont pas respectées, ou s'il manque des renseignements, la proposition sera rejetée.

Le MAECD analysera toutes les propositions sur une base comparative en fonction des neuf critères d'évaluation, expliqués en détail dans le site Internet du MAECD :

  1. Bien-fondé de l'initiative
  2. Gestion axée sur les résultats et atténuation des risques
  3. Plan de l'initiative
  4. Viabilité de l'environnement
  5. Égalité entre les sexes
  6. Gouvernance
  7. Viabilité des résultats
  8. Information financière
  9. Capacité de l'organisation par rapport à l'initiative

S'il y a lieu, le critère suivant fera également partie de l'évaluation du MAECD. Il est expliqué en détail dans le formulaire de demande :

  1. Organisation autochtone

Processus de présentation d'une demande

  1. Veuillez lire attentivement le formulaire de demande relatif à l'appel de propositions de l'initiative des SIJA.
  2. Créez ou mettez à jour le profil de votre organisation au moyen du portail Partenaires@Développement.
  3. Téléchargez le formulaire de demande dûment rempli et tous les documents obligatoires mentionnés dans la section relative aux conditions d'admissibilité du formulaire de demande à votre profil d'organisation dans Partenaires@Développement. Les documents qui ne sont pas en format électronique doivent être numérisés et téléchargés dans Partenaires@Développement. Veuillez noter que le MAECD n'acceptera aucune demande et aucun document connexe transmis par courrier, par courriel ou par télécopieur.
  4. Soumettez votre proposition avant la date butoir.

Si une organisation canadienne ne clique pas sur Soumettre après le téléchargement de son formulaire de demande et des documents à l'appui, la proposition sera considérée comme étant une Ébauche et ne sera pas analysée.

Afin d'assurer la transparence et l'impartialité du processus, le MAECD ne discutera pas des demandes avec les organisations tant que toutes les organisations n'auront pas été avisées de la décision prise au sujet de leur demande. Toutefois, les demandeurs peuvent transmettre leurs questions au sujet du processus de demande par courriel, à l'adresse correspondance.pid@international.gc.ca.

Le MAECD accusera réception des questions dans un délai d'un jour ouvrable et affichera dans son site Internet toutes les questions et les réponses pertinentes concernant l'appel de propositions. Les renseignements qui figurent dans le site Internet du MAECD, y compris la Foire aux questions sur la présentation d'une demande de financement, le document relatif à la Foire aux questions générale et la Foire aux questions qui porte sur le présent appel, constituent la seule interprétation officielle du processus de demande.

Les organisations seront informées des résultats une fois qu'une décision aura été prise. Un agent du MAECD communiquera alors avec chaque organisation retenue afin de discuter des détails liés à l'accord de financement. Par ailleurs, le MAECD enverra une lettre à toutes les organisations non retenues afin de les informer de la décision.

Logiciel requis pour les formulaires à remplir en direct

Pour télécharger, visualiser et remplir les formulaires, vous aurez besoin de la version 9.1 ou de toute autre version plus récente d'Adobe Acrobat Reader. Vous pouvez obtenir plus d'information à ce sujet en consultant la page à propos des formulaires.

Échéancier

Les propositions reçues après la date butoir du 9 juillet  2014 ne seront pas acceptées.

Après avoir soumis votre proposition, vous recevrez un courriel confirmant qu'elle a été reçue. Si vous ne recevez pas de courriel de confirmation, votre proposition ne sera pas considérée comme ayant été reçue.