SPA-004 : La concurrence de la Chine n’est pas la principale raison de la diminution de la part du Canada pour ce qui est des importations de marchandises aux États-Uni

David Boileau, Le Bureau de l’économiste en chef, MAECI
Janvier, 2006

Résumé

La part du Canada pour les marchandises importées aux États-Unis diminue constamment depuis une dizaine d’années, alors que la part de la Chine pour ces mêmes importations aux États-Unis augmente rapidement. Toutefois, il ne faudrait pas nécessairement en déduire que la diminution de la part du Canada soit due à la progression de la Chine. Le présent document, qui ventile par secteurs le recul des importations de marchandises canadiennes aux États-Unis, révèle que les secteurs où les pertes canadiennes ont été les plus lourdes ne sont pas ceux où la Chine a beaucoup progressé. En fait, plus de la moitié des pertes subies par le Canada sont attribuables aux véhicules automobiles et aux minerais et métaux, secteurs où la Chine ne fait actuellement qu’une faible concurrence au Canada. Ce document ne tente pas d’expliquer pourquoi le Canada a perdu une part des importations de marchandises aux États-Unis, mais il écarte l’idée selon laquelle la concurrence de la Chine est la principale cause de la diminution de la part de marché du Canada.


Pour obtenir une copie du rapport complet, prière d'envoyer un courriel à l'adresse suivante:
statistiquescommerciales.cea@international.gc.ca