SPA-006 : Les tendances de la diversification des exportations canadiennes 1999-2008

Lili Mei, Statistique Canada et Florence Jean-Jacobs, Le Bureau de l’économiste en chef, MAECI

Résumé

Traditionnellement, les exportations canadiennes dépendaient largement de la demande américaine, mais cette situation a commencé à changer par suite d’une expansion dans les marchés internationaux. Le processus de diversification de nos exportations vers des pays autres que les États-Unis est désormais bien avancé et visible dans la majorité des secteurs. Les auteurs de l’article soulignent ces principaux secteurs et cernent les principales destinations visées – en accordant une attention particulière aux marchés émergents.

Le degré de diversification est important lorsqu’il s’agit de déterminer la vulnérabilité d’un secteur face à des difficultés à court terme (comme des crises économiques) ou à long terme, comme une stagnation de la demande. Les secteurs les plus diversifiés à l’échelle internationale sont les plus susceptibles de résister aux chocs, et la pénétration dans de nouveaux marchés pourrait refléter la capacité d’un secteur de s’adapter et de croître. Les marchés émergents sont particulièrement importants à cet égard puisqu’ils représentent une part de plus en plus grande de la demande mondiale. Un dernier point, mais non le moindre : les secteurs les plus diversifiés à l’échelle internationale sont les plus susceptibles de profiter de l’investissement étranger et d’autres avantages connexes, notamment en matière d’innovation et de compétitivité.

Les secteurs qui se sont le plus diversifiés durant la dernière décennie sont les métaux et minéraux, l’aérospatiale, ainsi que la machinerie et l’équipement électrique. La part des exportations de ces produits vers des destinations autres que les États-Unis s’est accrue d’au moins 15 points de pourcentage ou plus durant cette période. En ce qui concerne la valeur des exportations, les secteurs qui arrivent en tête sont les métaux et minéraux, qui comptent pour plus d’un tiers de la hausse, suivis de l’agroalimentaire, puis de la machinerie et du matériel électrique (en particulier les turbines à gaz, les pièces de machines de construction, les ordinateurs et les circuits intégrés). Ensemble, ils comptent pour plus des deux tiers de la hausse nominale des exportations vers des marchés autres que les États-Unis dans la dernière décennie.

Quant aux tendances régionales, d’autres pays avancés (autres que les États-Unis) ont largement contribué à la diversification dans les secteurs des métaux et des minéraux, de l’aérospatiale et de la machinerie, tandis que l’Asie-Pacifique tient un grand rôle dans la diversification accrue observée dans de nombreux secteurs fondés sur les ressources, y compris les produits chimiques, les métaux et les minéraux, l’agroalimentaire et le bois et le papier. La région a également contribué de façon importante à la diversification dans le secteur de la machinerie et de l’équipement électrique. L’Amérique latine et les Caraïbes (ALC), l’Europe émergente, et le Moyen-Orient et l’Afrique du Nord ont contribué à la diversification des exportations à l’échelle internationale pour les produits manufacturés à plus forte valeur ajoutée, par exemple dans les secteurs de l’aérospatiale et de la machinerie, l’ALC menant le bal dans le secteur de l’automobile.


Pour obtenir une copie du rapport complet, prière d'envoyer un courriel à l'adresse suivante:
statistiquescommerciales.cea@international.gc.ca