SPA-008 : Les chaînes de valeur en Asie orientale et la crise financière mondiale

Genet Zinabou

Résumé

Il est extrêmement difficile de mesurer la portée et l'incidence des chaînes de valeur mondiales (CVM). Par exemple, nous savons qu'une grande partie des composantes électroniques que la Chine importe de ses voisins asiatiques ne sont que des intrants intermédiaires qui sont assemblés en Chine avant d'être exportés vers l'Ouest. Toutefois, nous ne pouvons déterminer précisément la part des importations qui servira à fabriquer des produits destinés à l'exportation et celle qui sera utilisée dans le marché intérieur en plein essor de la Chine.

Les grandes fluctuations du commerce chinois pendant la crise financière mondiale nous offrent une occasion unique de mieux comprendre ces liens. Au cours de cette période, les exportations chinoises de produits électroniques vers le Canada et les États-Unis ont chuté considérablement, soit de plus de 50 p. 100 entre juillet 2008 et janvier 2009. Chose intéressante, les importations chinoises de produits électroniques des pays asiatiques environnants ont également chuté, soit d'un peu plus de 60 p. 100, et ont commencé à progresser un mois plus tôt. Par ailleurs, alors que le redressement a commencé à s'installer, la portée de la reprise et le moment où celle-ci s’est fait sentir ont été semblables tant pour les exportations chinoises de produits électroniques vers le Canada et les États-Unis que pour les importations chinoises de ces produits des pays environnants. Cette situation semble venir appuyer l'idée que, dans ce secteur, les CVM jouent un rôle de premier plan étant donné le grand nombre d’importations chinoises provenant des pays environnants qui sont assemblées en Chine avant d'être expédiées vers les marchés de l’Ouest. Une étude plus rigoureuse des données montre que les chaînes de valeur revêtent légalement une importance particulière dans le secteur de l'électronique en Chine, les importations de ce secteur étant liées directement aux exportations vers d'autres marchés et n’affichant aucun décalage, même dans les données mensuelles. Les CVM ont toutefois moins d'incidence sur d'autres marchés, par exemple celui des machines, dont une plus petite partie des importations chinoises semblent être liées directement aux exportations et affichent un décalage plus important.


Pour obtenir une copie du rapport complet, prière d'envoyer un courriel à l'adresse suivante:
statistiquescommerciales.cea@international.gc.ca