Affaires étrangères, Commerce et Développement Canada
Symbole du gouvernement du Canada

Affaires étrangères, Commerce et Développement Canada

international.gc.ca

 

Résumé|Table des matières |Section : 1 2 3 4 5 6 7 8 9|Références|Annexe : 1 2

Impact économique du secteur de l’éducation internationale pour le Canada – Mise à jour

Nombre d’étudiants internationaux au Canada

Dans cette section, nous analysons les données que nous avons recueillies sur le nombre d’étudiants internationaux au Canada, ainsi que les tendances de croissance observées depuis quelques années.

4.1 Selon les niveaux d'études

4.1.1.Étudiants en séjour prolongé

Le tableau 3 indique le nombre total d’étudiants internationaux présents au Canada (au 1er décembre de chaque année) pour chacun des cinq niveaux d’études, entre 2000 et 2010 [4]. Pour obtenir une description des sources de cet ensemble de données, veuillez consulter la partie portant sur l’inscription dans la section de la méthodologie.

Tableau 3 Nombre d'étudiants internationaux au Canada selon les divers niveaux d’études, 2000 à 2010
Niveaux
d’études 
20002001200220032004200520062007200820092010
Secondaire
ou moins
27 99731 66932 59031 61430 76330 51732 54634 48034 39034 51035 140
Métier16 50420 12722 85724 71725 17924 07922 58121 55318 92321 13020 240
Université53 16863 61372 97081 11788 64791 72792 86594 62195 404109 665116 890
Autre post-
secondaire
9 09212 78514 48515 80113 91014 50615 82319 37522 72623 39036 900
Autre7 2188 4527 5886 4356 3246 3256 3406 0606 6727 3159 045
Total 114 093136 716150 552159 727164 855167 188170 194176 116178 227196 030218 245

Source : Citoyenneté et Immigration Canada

Durant cette période, le nombre d’étudiants internationaux au Canada a crû en moyenne de 7 p. 100 par année. Les plus forts taux de croissance annuelle ont été enregistrés dans les catégories « Autre postsecondaire » (15 %), puis « Université » (8 %). Le nombre d’étudiants qui poursuivent des études dans le système de la maternelle à la douzième année s’est accru selon un taux de 2 p. 100 par année au cours de cette période, le même que celui enregistré pour les niveaux « Métier » et « Autre » de l’étude.

Soulignons qu’entre 2000 et 2003, le nombre d’étudiants internationaux inscrits au niveau universitaire a connu une croissance annuelle à deux chiffres. Depuis 2005 cependant, cette croissance n’a pas été aussi rapide que la moyenne observée pour l’ensemble des étudiants.

Le nombre d’étudiants internationaux inscrits dans les collèges de métiers a également fait l’objet d’une croissance annuelle à deux chiffres jusqu’en 2003. Or, ce nombre connaît une baisse régulière depuis 2004, qui s’est poursuivie jusqu’en 2010.

Le tableau 4 illustre la répartition des étudiants internationaux au Canada selon les divers niveaux d’études. Ces données proviennent de l’effectif des étudiants internationaux au 1er décembre de chaque année déclaré par CIC.

Tableau 4 Répartition des étudiants internationaux au Canada selon les divers niveaux d’études, 2000 à 2010
Distribution20002001200220032004200520062007200820092010
Secondaire ou moins24.5%23.2%21.6%19.8%18.7%18.3%19.1%19.6%19.3%17.6%16.1%
Métier14.5%14.7%15.2%15.5%15.3%14.4%13.3%12.2%10.6%10.8%9.3%
Université46.6%46.5%48.5%50.8%53.8%54.9%54.6%53.7%53.5%55.9%53.6%
Autre post-
secondaire
8.0%9.4%9.6%9.9%8.4%8.7%9.3%11.0%12.8%11.9%16.9%
Autre6.3%6.2%5.0%4.0%3.8%3.8%3.7%3.4%3.7%3.7%4.1%
Total 100.0%100.0%100.0%100.0%100.0%100.0%100.0%100.0%100.0%100.0%100.0%

Source : Citoyenneté et Immigration Canada

Les données présentées dans le Tableau 4 indiquent aussi que les universités canadiennes attirent beaucoup les étudiants internationaux lorsque nous comparons les étudiants des divers niveaux d’études. En combinant les universités aux divers collèges, on constate que le réseau postsecondaire regroupe près des quatre cinquièmes (79,7 % en 2010) de l’ensemble des étudiants internationaux qui effectuent un séjour d’études au Canada de plus de six mois.

4.1.2.Étudiants à courte durée de séjour (Langues Canada)

Tel que décrit dans la section sur la méthodologie, pour les étudiants internationaux qui étudient généralement pour moins de six mois au Canada et qui n’auraient donc pas eu besoin de se voir délivrer un permis d’études par CIC, nous nous sommes basés sur l’information qui nous a été fournie par Langues Canada. Cet organisme a mené en 2010 une enquête auprès de ses établissements membres; les 154 établissements qui y ont répondu accueillent au total 136 906 étudiants (représentant 1 639 793 semaines d’études). De ce nombre, au moins 110 157 (presque 81 %) des étudiants participaient à des programmes d’une durée inférieure à six mois (il nous a été impossible d’obtenir la ventilation du nombre de semaines d’études par durée de séjour, pour certains programmes). Ces données couvrent un amalgame de programmes linguistiques non crédités de niveau postsecondaire et relevant tant du réseau privé que du réseau public.

À la lumière de l’information communiquée par Langues Canada, on estime donc que le nombre d’étudiants internationaux inscrits à des programmes de formation linguistique de courte durée au Canada a totalisé 1 134 638 semaines d’études en 2010.

Il convient de noter que Langues Canada ne chapeaute pas tous les établissements canadiens de formation linguistique. Soulignons également qu’en l’absence de données fiables sur le nombre d’étudiants internationaux à courte durée de séjour inscrits à des programmes de formation professionnelle ou à d’autres types de formation, nous n’avons pu estimer que l’effectif des étudiants internationaux à courte durée de séjour dans les établissements couverts par Langues Canada. 

4.2 Selon les provinces/territoires

4.2.1.Étudiants en séjour prolongé

Les données de CIC permettent également de déterminer le nombre d’étudiants internationaux par province/territoire.

Le tableau 4 donne une ventilation des effectifs d’étudiants internationaux par province et territoire au Canada, entre 2004 et 2010 (selon l'effectif des étudiants internationaux présents au 1er décembre de chaque année). C’est à Terre‑Neuve‑et‑Labrador et dans l’Île-du-Prince-Édouard qu’on observe les plus forts taux de croissance des dernières années (10,9 % et 15,4 % respectivement), mais cette croissance s’effectue à partir d’un faible nombre de départ. La Nouvelle-Écosse arrive au troisième rang, affichant un taux de croissance annuel de 6,4 p. 100 par année au cours de cette période.

Tableau 5 Nombre d’étudiants internationaux au Canada par province et territoire, 2004 à 2010
 2004200520062007200820092010
Terre-Neuve-et-Labrador9151 0491 2031 3821 5241 5251 700
Île-du-Prince-Édouard309345405476521655730
Nouvelle-Écosse5 4645 4615 4755 4445 8026 6107 920
Nouveau-Brunswick 3 1933 2423 1813 2283 2633 2853 515
Québec 25 47225 20625 91427 09528 01030 57532 225
Ontario 62 26662 83463 81565 51765 83372 96085 280
Manitoba 4 7624 9725 1475 2564 8735 3855 710
Saskatchewan 3 6303 7343 4933 5363 6563 9654 340
Alberta 12 02312 43112 96513 84614 43315 56016 290
Colombie-Britannique46 70747 77748 46350 19850 22155 45060 470
Yukon, Territoires du Nord-Ouest et Nunavut971118593877560
Total164 838167 162170 146176 077178 227196 030218 245

Source : Citoyenneté et Immigration Canada

En raison de l’étendue de son territoire et de son grand nombre d’établissements d’enseignement, c’est l’Ontario qui attire le plus d’étudiants internationaux parmi l’ensemble des provinces et des territoires. Cette province attire près de 40 p. 100 des étudiants internationaux au Canada. Même si la Colombie-Britannique représente seulement environ 13 p. 100 de la population nationale, elle représente environ 28 p. 100 des effectifs d’étudiants internationaux au pays, ce qui indique la popularité de la province comme destination pour les études.

Le Québec, deuxième province la plus peuplée au pays, accueille près de 15 p. 100 des étudiants internationaux au pays. Les autres provinces, notamment les provinces Maritimes, ont augmenté le nombre d’étudiants internationaux dans la région au cours des dernières années, même si leur part du nombre total d’étudiants internationaux demeure relativement petite. Les informations décrivant la répartition des étudiants internationaux au Canada par province/territoire se trouvent au tableau 6.

Tableau 6 Répartition des étudiants internationaux au Canada par province et territoire, 2004 à 2010
 2004200520062007200820092010
Terre-Neuve-et-Labrador0.6%0.6%0.7%0.8%0.9%0.8%0.8%
Île-du-Prince-Édouard0.2%0.2%0.2%0.3%0.3%0.3%0.3%
Nouvelle-Écosse3.3%3.3%3.2%3.1%3.3%3.4%3.6%
Nouveau-Brunswick1.9%1.9%1.9%1.8%1.8%1.7%1.6%
Québec 15.5%15.1%15.2%15.4%15.7%15.6%14.8%
Ontario 37.8%37.6%37.5%37.2%36.9%37.2%39.1%
Manitoba 2.9%3.0%3.0%3.0%2.7%2.7%2.6%
Saskatchewan 2.2%2.2%2.1%2.0%2.1%2.0%2.0%
Alberta 7.3%7.4%7.6%7.9%8.1%7.9%7.5%
Colombie-Britannique28.3%28.6%28.5%28.5%28.2%28.3%27.7%
Yukon, Territoires du Nord-Ouest et Nunavut0.1%0.1%0.0%0.1%0.0%0.0%0.0%
Total100.0%100.0%100.0%100.0%100.0%100.0%100.0%

Source : Citoyenneté et Immigration Canada

4.2.2.Étudiants à courte durée de séjour (Langues Canada)

Cette sous-section examine le nombre d’étudiants de Langues Canada qui poursuivent une formation linguistique, ainsi que le nombre de semaines d’études, au Canada, par région.

Tableau 7 Nombre d’étudiants internationaux au Canada inscrits à des programmes de formation linguistique, par région, 2010
 ÉtudiantsSemainesÉtudiants
<4 sem.
Étudiants
4-12 sem.
Étudiants
13-24 sem.
Étudiants
25-36 sem.
Étudiants
37-52 sem.
Étudiants
>1 an
Alberta9 573100 0496236 23482769041521
Colombie-Britannique60777669 0588 22727 11817 07411 4727 848188
Saskatchewan et Manitoba2 23826 2074544055434819436
Ontario50 269643 8966 50620 21210 7115 3651 891284
Québec10 314107 4871 4305 9062 339546912
Nouvelle-Écosse2 93765 210104767805471595195
Reste de
l’ATLANTIQUE
79827 886129743265552
Total136 9061 639 79317 06460 75132 34218 89811 589728

Source : Langues Canada

Les données dans le tableau 7 illustrent le nombre d’étudiants dans chaque province/région qui ont suivi des cours de formation linguistique en 2010 selon la durée de leurs programmes. Le nombre total d’étudiants (136 906), en comparaison avec les semaines d’études représentées, indique qu’en moyenne ces étudiants internationaux étudient pendant une durée approximative de 12 semaines dans le cadre de leurs programmes.

Il convient de noter que, des 136 906 étudiants, au moins 110 157 (près de 81 %) suivaient des programmes de courte durée de moins de 6 mois (ceux dans les colonnes « < 4 semaines », « 4 à 12 semaines » et « 13 à 24 semaines »). Ces programmes représentent 1 134 638 semaines d’étudiants, qui est le nombre que nous utiliserons pour le calcul des dépenses effectuées par les étudiants à courte durée de séjour plus loin dans la section 6.

Comme le montre le tableau 8, c’est la province de la Colombie-Britannique qui affiche le plus grand pourcentage d’étudiants internationaux inscrits à des programmes linguistiques de Langues Canada, suivie de l’Ontario. Les données dans le tableau 8 indiquent également que c’est dans les provinces de l’Atlantique où la durée moyenne du séjour d’étude de ces étudiants internationaux est la plus longue. En fait, la durée de leur séjour d’étude est de 35 semaines en moyenne, comparativement aux 11 à 12 semaines dans les autres régions du pays.

Tableau 8 Répartition des étudiants internationaux au Canada inscrits à des programmes de formation linguistique, par région, 2010
RépartitionÉtudiantsSemainesÉtudiants
<4 sem.
Étudiants
4-12 sem.
Étudiants
13-24 sem.
Étudiants
25-36 sem.
Étudiants
37-52 sem.
Étudiants
>1 an
Alberta7.0%6.1%3.7%10.3%2.6%3.7%3.6%2.9%
Colombie-Britannique44.4%40.8%48.2%44.6%52.8%60.7%67.7%25.8%
Saskatchewan
et Manitoba
1.6%1.6%0.3%0.7%1.7%1.8%1.7%4.9%
Ontario36.7%39.3%38.1%33.3%33.1%28.4%16.3%39.0%
Québec7.5%6.6%8.4%9.7%7.2%2.9%0.8%0.3%
Nouvelle-Écosse2.1%4.0%0.6%1.3%2.5%2.5%5.1%26.8%
Reste de
l’ATLANTIQUE
0.6%1.7%0.8%0.1%0.1%0.0%4.8%0.3%
Total100.0%100.0%100.0%100.0%100.0%100.0%100.0%100.0%

Source : Langues Canada

4.3. Selon les provinces/territoires et par niveau d’études

4.3.1.Étudiants en séjour prolongé

Nous avons également obtenu de Citoyenneté et Immigration Canada des données sur les inscriptions d’étudiants internationaux par province et par niveau d’études. Pour l’année 2010, cette information est présentée au tableau 9.

Tableau 9 Nombre d’étudiants internationaux au Canada selon les divers niveaux d’études, par province et territoire, 2010
 Secondaire ou
moins
MétierUniversitéAutre Post-
Secondaire
Autre Niveau d’études
non déclaré
Terre-Neuve-et-Labrador100301 47090100
Île-du-Prince-Édouard801556065100
Nouvelle-Écosse1 0452505 9105601550
Nouveau-Brunswick 415652 6252501600
Québec 1 79099525 4303 165850-
Ontario 12 6409 06539 13519 2955 13510
Manitoba 8451954 05053585-
Saskatchewan 765553 23523545-
Alberta 3 6051 8708 5451 9003750
Colombie-Britannique13 8207 70025 93510 8002 220-
Yukon, Territoires du Nord-Ouest et Nunavut2510101000
Total35 14020 240116 89036 9009 045-

Source : Citoyenneté et Immigration Canada

Ce tableau présente notre meilleure estimation du nombre d’étudiants internationaux inscrits selon les divers niveaux d’études (pour une durée supérieure à six mois) dans chacune des provinces et chacun des territoires, et il sous-tend nos calculs de la section 6.

Le tableau 9 illustre la répartition des étudiants internationaux selon les divers niveaux d’études dans les provinces et les territoires. Dans les provinces Maritimes ainsi qu’au Québec, au Manitoba et en Saskatchewan, au moins 70 p. 100 des étudiants internationaux sont de niveau universitaire. En Ontario, en Alberta et en Colombie-Britannique cependant, la proportion d’étudiants universitaires est inférieure à la moyenne nationale. Cela s’explique par le fait que les étudiants internationaux dans les autres niveaux de programmes représentent une part beaucoup plus grande de leur total.

Il convient de noter que les données présentées pour les territoires pourraient ne pas représenter correctement les inscriptions dans le réseau de la maternelle à la douzième année. Nous ne connaissons aucun programme d’éducation internationale dans les trois territoires. Nous n’avons donc calculé aucun impact à ce niveau de l’étude [5].

Tableau 10 Répartition des étudiants internationaux au Canada selon les divers niveaux d’études, par province et territoire, 2010
 Secondary
or less
TradeUniversityOther Post-
Secondary
Other Level of Study
not Stated
Terre-Neuve-et-Labrador5.9%1.8%86.5%5.3%0.6%-
Île-du-Prince-Édouard  11.0%2.1%76.7%8.9%1.4%-
Nouvelle-Écosse13.2%3.2%74.6%7.1%2.0%-
Nouveau-Brunswick11.8%1.8%74.7%7.1%4.6%0.0%
Québec 5.6%3.1%78.9%9.8%2.6%-
Ontario 14.8%10.6%45.9%22.6%6.0%-
Manitoba 14.8%3.4%70.9%9.4%1.5%-
Saskatchewan 17.6%1.3%74.6%5.4%1.0%-
Alberta 22.1%11.5%52.4%11.7%2.3%-
British Columbia 22.9%12.7%42.9%17.9%3.7%-
Yukon, Territoires du Nord-Ouest et Nunavut45.5%18.2%18.2%18.2%0.0%-
Total19.3%10.6%53.5%12.8%3.7%-

Source : Citoyenneté et Immigration Canada

Page précédente - Table des matières - Page suivante


[4] Pour un complément d’information : Faits et chiffres

[5] Par exemple, le gouvernement du Yukon a déclaré qu’il n’existe, sur son territoire, aucun programme offert aux étudiants internationaux dans le réseau public de la maternelle à la douzième année. Anglais seulement (Voir lien : International Program - anglais seulement).

Pied de page

Date de modification :
2013-12-30