Affaires étrangères, Commerce et Développement Canada
Symbole du gouvernement du Canada

Affaires étrangères, Commerce et Développement Canada

international.gc.ca

L’éducation internationale : un moteur-clé de la prospérité future du Canada

Chapitre 11 : Conclusion


Nous avons été honorés d’avoir été invités à faire partie du Comité consultatif sur la Stratégie du Canada en matière d’éducation internationale. Nous avons été impressionnés par l’étendue et la profondeur de l’engagement actuel des partenaires et des intervenants.

À notre avis, le Canada possède déjà de solides fondations dans le domaine de l’éducation internationale. Nos établissements offrent des services de haute qualité dans tous les sous-secteurs. Le fait que l’éducation relève des provinces et des territoires a favorisé l’instauration de systèmes d’éducation d’une grande richesse et diversité.

Il ne sera pas nécessaire de procéder à une refonte en profondeur pour que le Canada atteigne ses buts. Il ne fait aucun doute dans notre esprit que, collectivement, les efforts des provinces et des territoires, des associations du secteur de l’éducation et des établissements d’enseignement mettent le Canada sur la bonne voie. Nous voyons plutôt le besoin d’apporter certaines corrections à notre trajectoire afin d’assurer que nous ne nous écartons pas de notre chemin. Certains changements sont nécessaires, principalement en ce qui concerne la coordination de nos activités de promotion pour en assurer la cohésion et la cohérence, ainsi que l’usage accru de stratégies numériques. De plus, les gouvernements, à la fois au niveau fédéral et aux niveaux des provinces et des territoires, doivent s’assurer de la compatibilité des politiques dans les domaines de l’éducation, du marché du travail et de l’immigration.

Le comité tient de nouveau à signaler les récents investissements du gouvernement du Canada touchant l’éducation internationale, y compris les fonds qui ont été expressément consacrés à la révision de la stratégie en matière d’éducation internationale. La mesure dans laquelle le Canada pourra saisir l’occasion qui se présente en ce moment et devenir un chef de file en éducation internationale sera fonction de l’investissement que nous, en tant que pays, sommes prêts à consacrer pour soutenir l’internationalisation à tous les niveaux.

Le présent rapport a mis en lumière les nombreux avantages, à la fois d’ordre économique et sociétal, de l’éducation internationale. Dans une économie mondiale axée sur le savoir, la façon dont nous gérons l’éducation internationale influera sur l’évolution de notre prospérité économique ainsi que sur notre place dans le monde. La  « diplomatie du savoir »  constitue un outil puissant dont le Canada peut se servir pour atteindre ses objectifs.

En vue de la mise en oeuvre de la stratégie en matière d’éducation internationale par le gouvernement du Canada, nous avons proposé des cibles à atteindre qui sont réalisables, par exemple doubler le nombre d’étudiants internationaux d’ici 2022 et accroître les possibilités des étudiants canadiens de faire des études à l’étranger, étant donné les capacités du Canada et la volonté ferme des différents acteurs de faire en sorte que les étudiants canadiens accroissent leur ouverture sur le monde.

La coordination des politiques et le maintien de la qualité à long terme seront essentiels pour que cette croissance demeure gérable et ne mette pas en péril notre plus grand atout : la qualité de notre offre dans le secteur de l’éducation. Notre réussite sera fonction de notre capacité à unir nos forces pour promouvoir la marque  « Imagine Education au/in Canada »  d’une façon adaptée aux nouveaux médias et qui communique un message sans équivoque à notre public cible international : le Canada porte la marque de l’excellence.

Enfin, des investissements accrus dans les programmes de bourses permettront au Canada d’avancer dans sa quête pour attirer les meilleurs talents et faire de l’éducation internationale un important moteur de sa prospérité future.

Page précédente - Table des matières - Page suivante

Pied de page

Date de modification :
2012-08-15