Le G-7 et le G-8

Le Groupe des Sept (G-7) est une tribune où les dirigeants de sept des nations les plus industrialisées du monde cherchent un terrain d'entente sur certains des problèmes mondiaux les plus complexes. Le G-7 comprend l'Allemagne, le Canada, les États-Unis, la France, l'Italie, le Japon, le Royaume-Uni et l'Union européenne. Les dirigeants de ces pays entretiennent des rapports réguliers, mais ils se réunissent officiellement une fois l’an dans le cadre du Sommet du G-7.

De 1997 à 2013, la tribune a pris la forme du Groupe des Huit (G-8), la Russie ayant été invitée à rejoindre les rangs du G-7 compte tenu des réformes économiques et démocratiques qu'elle avait entreprises à cette époque. En 2014, le groupe a suspendu la participation de la Russie, car elle a violé la souveraineté et l’intégrité territoriale de l'Ukraine, et il a retrouvé la structure du G-7. Lisez les déclarations des dirigeants du G-7 concernant les interventions de la Russie.

Le G-7 est le fruit de réunions tenues dans les années 1970 entre Valéry Giscard D'Estaing et Helmut Schmidt, alors respectivement ministres des Finances de la France et de l'Allemagne. Tous deux ont ensuite pris le pouvoir dans leur pays respectif, et ce, au moment où la crise pétrolière du milieu des années 1970 secouait les grandes économies mondiales. Le président français Giscard D’Estaing a exhorté les dirigeants de l’Allemagne, des États-Unis, de l’Italie, du Japon, du Royaume-Uni et des États-Unis à se réunir en 1975 pour trouver une solution à cette crise. Le Canada s'est rallié au groupe en 1976.

Salle des médias