Le G-7 et le G-8

Le Groupe des Sept (G-7) est une tribune où les dirigeants de sept des nations les plus industrialisées du monde cherchent un terrain d'entente sur certains des problèmes mondiaux les plus complexes. Le G-7 comprend l'Allemagne, le Canada, les États-Unis, la France, l'Italie, le Japon, le Royaume-Uni et l'Union européenne. Les dirigeants de ces pays entretiennent des rapports réguliers, mais ils se réunissent officiellement une fois l’an dans le cadre du Sommet du G-7.

De 1997 à 2013, la tribune a pris la forme du Groupe des Huit (G-8), la Russie ayant été invitée à rejoindre les rangs du G-7 compte tenu des réformes économiques et démocratiques qu'elle avait entreprises à cette époque. En 2014, le groupe a suspendu la participation de la Russie, car elle a violé la souveraineté et l’intégrité territoriale de l'Ukraine, et il a retrouvé la structure du G-7. Lisez les déclarations des dirigeants du G-7 concernant les interventions de la Russie.

Le G-7 est le fruit de réunions tenues dans les années 1970 entre Valéry Giscard D'Estaing et Helmut Schmidt, alors respectivement ministres des Finances de la France et de l'Allemagne. Tous deux ont ensuite pris le pouvoir dans leur pays respectif, et ce, au moment où la crise pétrolière du milieu des années 1970 secouait les grandes économies mondiales. Le président français Giscard D’Estaing a exhorté les dirigeants de l’Allemagne, des États-Unis, de l’Italie, du Japon, du Royaume-Uni et des États-Unis à se réunir en 1975 pour trouver une solution à cette crise. Le Canada s'est rallié au groupe en 1976.

Le Canada et G-7

Pourquoi le Canada est-il membre du G-7?

Il est avantageux pour les Canadiens que le Canada prenne part à des discussions internationales avec ses principaux partenaires. L'appartenance au G-7 donne l'occasion au Canada de promouvoir et de défendre les grands objectifs de sa politique étrangère et de ses politiques économiques et commerciales et d'influer sur les tendances mondiales dans différents domaines, y compris la réaction aux crises qui ont lieu dans le monde entier.

Combien de sommets du G-7 et du G-8 le Canada a-t-il accueillis dans le passé?

Le Sommet de Muskoka, en 2010, était le cinquième sommet que le Canada organisait. Les quatre sommets précédents avaient eu lieu à Ottawa et Montebello en 1981, à Toronto en 1988, à Halifax en 1995 et à Kananaskis en 2002. Le Canada accueillera de nouveau le Sommet en 2018.

Le G-7 et le G-8 en 2013

Le Sommet du G-8 de 2013 a eu lieu les 17 et 18 juin à Lough Erne, en Irlande du Nord, sous la direction de David Cameron, premier ministre du Royaume-Uni. Le programme de ce sommet était centré sur l’état de l’économie mondiale, notamment les façons de favoriser une croissance plus forte et plus durable. Les dirigeants du G-8 se sont également penchés sur les difficultés internationales en matière de politique et de sécurité, par exemple celles qui se manifestent en Syrie, en Iran, en Corée du Nord, en Afghanistan et dans le Sahel. Ils ont en outre discuté des façons de favoriser le commerce, d’assurer la conformité sur le plan fiscal et de promouvoir une transparence accrue de la part des entreprises et des gouvernements.

En s'inspirant du leadership dont a fait preuve le Canada, qui a présenté le premier compte rendu exhaustif intitulé « Muskoka – Compte rendu des activités » en 2010, le gouvernement du Royaume-Uni a publié le rapport « Lough Erne Accountability Report », le deuxième d'une série de comptes rendus exhaustifs du G-8 qui visent à démontrer le respect de ses engagements.

Le programme de Lough Erne comprenait des priorités courantes du G-8, dont l'Initiative de Muskoka sur la santé des mères, des nouveau-nés et des enfants, le Partenariat de Deauville et la Nouvelle Alliance pour la sécurité alimentaire et la nutrition.

Le prochain Sommet du G-7 aura lieu à Bruxelles, en Belgique, les 4 et 5 juin 2014.

Salle des médias