L’honorable Marie-Claude Bibeau, députée

Ministre du Développement international

Ministre de la La Francophonie

Représente la circonscription de Compton—Stanstead (Québec)

Déclarations à la Chambre des communes

Lettre de mandat | Photo haute résolution

Coordonnées

marie-claude.bibeau@parl.gc.ca
Chambre des communes
Ottawa, Ontario
K1A 0A6
Téléphone : 613-995-2024
Télécopieur : 613-992-1696

L’honorable Marie-Claude Bibeau a été élue députée de Compton–Stanstead en octobre 2015, puis quelques semaines plus tard, nommée ministre du Développement international et de la Francophonie par le premier ministre Justin Trudeau.

Avant d’entrer en politique, la ministre Bibeau a débuté sa carrière à l’Agence canadienne de développement international (ACDI). Elle a été en affectation au Maroc et au Bénin. Après s’être établie avec sa famille dans les Cantons-de-l’Est, au Québec, elle est devenue une femme d’affaires accomplie et s’est impliquée activement dans sa collectivité. 

En sa qualité de ministre du Développement international et de la Francophonie, Mme Bibeau a pour mandat de recentrer l’aide internationale du Canada en faveur des personnes les plus pauvres et les plus vulnérables, ainsi que de soutenir les États fragiles. En mai 2016, elle a lancé l’Examen de l’aide internationale du Canada pour déterminer les meilleurs moyens de réaliser son mandat. Cet examen prévoit des consultations auprès de partenaires canadiens et internationaux ainsi que de la société civile et de la population intéressée, notamment les femmes et les jeunes, tant au Canada que dans les pays en développement. Plus tard au cours de l’année, la ministre Bibeau présentera un nouveau plan quinquennal au Cabinet des ministres. 

La ministre Bibeau plaide en faveur d’actions et de programmes axés sur l’éducation et l’autonomisation des femmes et des filles et se porte invariablement à la défense de leurs droits. Elle place les femmes et les filles au sommet des priorités de son action politique. À ce titre, la ministre siège actuellement au groupe consultatif de haut niveau de l’initiative « Chaque femme, chaque enfant », mise sur pied par le secrétaire général des Nations Unies. De plus, elle est à la tête de la stratégie du Canada pour mettre en œuvre les objectifs du Programme de développement durable à l’horizon 2030, tant au pays qu’ailleurs dans le monde.

Contribuant à l’expression du leadership du Canada sur les questions de santé mondiale, elle a joué un rôle essentiel pour que le Canada soit l’hôte de la cinquième Conférence de reconstitution volontaire des ressources du Fonds mondial de lutte contre le sida, la tuberculose et le paludisme à Montréal, au Québec, en septembre 2016.

La ministre Bibeau défend ardemment l’idée d’associer la croissance économique et la lutte contre les changements climatiques. Dans ce contexte, elle entend donner aux communautés les plus vulnérables de meilleures capacités de résilience reposant sur une économie verte et durable. Elle porte aussi une grande attention à l’accès à l’eau potable et à la gestion responsable de cette précieuse ressource.

Enfin, face aux conflits qui secouent la planète, la ministre Bibeau entend porter son action en faveur de la protection de la population civile et des travailleurs humanitaires. À la Chambre des communes, elle défend ardemment l’importance du respect des principes humanitaires que sont l’humanisme, la neutralité, l’impartialité et l’indépendance.

Le conjoint de la ministre Bibeau est le maire de Sherbrooke, Bernard Sévigny. Elle a un fils de 17 ans, Mathieu.

Communiqués de presse | Avis aux médias | Déclarations | Discours

Date de modification: