Secteurs clés

Aérospatiale
L’industrie aérospatiale de l’UE est la deuxième en importance au monde, et l’UE est le plus grand importateur mondial de produits aérospatiaux. Les entreprises canadiennes tireront profit des dispositions de l’AECG relatives à l’admission temporaire, aux marchés publics, à la coopération en matière de réglementation et à l’évaluation de la conformité. En savoir plus.
Agriculture et agroalimentaire
L’AECG ouvrira de nouveaux marchés aux exportateurs canadiens de produits agricoles et agroalimentaires dans l’UE. Près de 94 % des droits imposés par l’UE sur ces produits seront supprimés dès l’entrée en vigueur de l’AECG, ce qui procurera aux exportateurs canadiens un avantage concurrentiel par rapport à leurs concurrents se trouvant dans des pays qui n’ont pas conclu d’accord de libre-échange avec l’UE. En savoir plus.
Automobile
L’UE est le deuxième importateur de produits automobiles au monde après les États-Unis. Toutefois, le Canada occupe moins de 1 % de ce marché. Les sociétés canadiennes qui offrent des services liés à l’ingénierie, à la fabrication et aux technologies de l’information et des communications profiteront d’un meilleur accès à ce marché grâce aux dispositions de l’AECG sur le commerce des services. En savoir plus.
Technologies propres
Tous les droits imposés par l’UE sur les produits de technologies propres seront éliminés. Les sociétés canadiennes bénéficieront de la bonification des dispositions sur la mobilité de la main-d’œuvre, d’un accès élargi aux marchés publics des États membres de l’UE et de l’habilitation à réaliser, dans des usines canadiennes, des tests de conformité des produits avec la norme européenne. En savoir plus.
Poisson et fruits de mer
Une fois l’AECG en vigueur, le Canada pourra accroître ses exportations de poisson et de fruits de mer, surtout après l’élimination de droits pouvant atteindre 25 %. L’UE étant le premier importateur de poisson et de fruits de mer au monde, les entreprises canadiennes auront l’occasion d’augmenter considérablement leur part de marché dans l’UE. En savoir plus.
Foresterie et produits du bois
Une fois les droits pouvant atteindre 10 % supprimés, les exportateurs canadiens de produits forestiers pourront augmenter leur part de marché dans l’UE. En savoir plus.
Technologies de l’information et des communications
L’AECG pourrait entraîner des gains pour notre secteur des technologies de l’information et des communications (TIC). L’UE est le premier importateur mondial de services informatiques, de télécommunications et d’information, ses importations atteignant 82 milliards de dollars. Elle est également le quatrième importateur de produits de TIC. En savoir plus.
Infrastructure
L’AECG pourrait ouvrir la voie à d’importants débouchés pour les exportateurs canadiens du secteur de l’infrastructure. Les dépenses annuelles de l’UE consacrées à l’infrastructure sont estimées à 400 milliards de dollars, soit plus que les États-Unis et tout juste derrière la Chine. Qui plus est, l’UE a déjà affecté des centaines de milliards d’euros à des projets liés aux transports, à l’énergie et aux infrastructures à large bande qui se dérouleront d’ici 2020. En savoir plus.
Appareils médicaux
L’UE est le deuxième importateur d’appareils médicaux au monde, et sa demande pour ces produits a augmenté de façon soutenue au cours des dix dernières années. L’AECG supprimera tous les droits sur les appareils médicaux canadiens. Notre industrie pourra donc accroître sa part de marché, particulièrement en ce qui a trait aux produits novateurs à forte valeur ajoutée. En savoir plus.
Métaux, minéraux et produits miniers
L’UE est le deuxième acheteur de métaux et de minéraux canadiens. L’AECG supprimera les droits sur l’aluminium, le nickel, le plomb et le zinc ainsi que sur d’autres métaux et produits non ferreux. En savoir plus.
Pétrole et gaz
L’UE est le plus grand importateur mondial de produits pétroliers et gaziers. La diversification des fournisseurs étant l’une des principales priorités énergétiques de l’UE, les exportateurs canadiens auront un avantage concurrentiel par rapport à leurs concurrents se trouvant dans des pays qui n’ont pas d’accès préférentiel au marché de l’UE. En savoir plus.
Produits pharmaceutiques
L’UE est le deuxième plus grand importateur de produits pharmaceutiques au monde, avec ses importations atteignant 98 milliards de dollars. Grâce à l’AECG, les fournisseurs canadiens du secteur pharmaceutique seront sur un pied d’égalité avec leurs concurrents de l’UE et bénéficieront d’un traitement plus favorable que la plupart de leurs concurrents à l’extérieur de l’UE. En savoir plus.
Date de modification: