Aide humanitaire : aider les personnes les plus touchées

Le Canada fournit une aide humanitaire aux personnes qui en ont le plus besoin avec le concours de partenaires expérimentés qui accordent la priorité aux principes d’humanité, de neutralité, d’impartialité et d’indépendance.

À l’heure actuelle, l’aide du Canada se concentre sur les personnes les plus touchées par les conflits en Irak et en Syrie, notamment les réfugiés ayant fui vers des pays voisins, comme la Jordanie et le Liban.

À cette fin, le Canada s’est engagé à consacrer 840 millions de dollars sur trois ans pour apporter une aide humanitaire aux personnes les plus vulnérables touchées par les conflits en Syrie et en Irak. Nous allons fournir des services de santé et d’éducation d’urgence, un approvisionnement en eau, des abris, de la nourriture et des services de protection, notamment contre la violence sexuelle et fondée sur le genre. L’aide canadienne vise, d’abord et avant tout, à répondre aux besoins particuliers des femmes, des filles, des garçons et des hommes touchés par ces crises.

L’aide humanitaire du Canada est fournie par l’intermédiaire de partenaires expérimentés sur le terrain. Nous collaborons étroitement avec des organismes des Nations Unies, des organisations non gouvernementales et le Mouvement international de la Croix-Rouge et du Croissant-Rouge.

Des accords de financement pluriannuels novateurs permettent de répondre plus efficacement aux besoins des personnes touchées par une crise. Ce financement pluriannuel permettra de fournir des services prévisibles à ce groupe de personnes vulnérables. Il permettra en outre à nos partenaires de planifier des activités et d’établir des priorités afin qu’ils puissent mieux répondre aux besoins de base les plus urgents de cette population.

L’aide humanitaire du Canada en Syrie, en Irak, au Liban et en Jordanie est axée sur quatre priorités (les ONG travaillant en Syrie ne sont pas mentionnées pour des raisons de sécurité).

Aider les familles à subvenir à leurs besoins fondamentaux

L’aide humanitaire du Canada permet aux familles touchées par une crise d’obtenir de la nourriture, de l’eau et un abri ainsi que des articles de secours d’urgence, comme des couvertures et des trousses d’hygiène. Par l’entremise d’organismes comme le Programme alimentaire mondial, l’Agence des Nations Unies pour les réfugiés et l’Organisation internationale pour les migrations, le Canada et d’autres donateurs aident des millions de personnes déplacées en Syrie et en Irak, ainsi que des réfugiés vivant dans des camps et des collectivités d’accueil en Jordanie et au Liban.

Le Canada soutient les familles les plus vulnérables afin qu’elles puissent subvenir aux besoins quotidiens de base de leur ménage (par l’entremise de systèmes innovants de transferts monétaires et de bons d’achat permettant aux personnes d’avoir accès à des marchés locaux). Par exemple, le Canada apporte son soutien au Cash Consortium of Iraq pour atteindre à la fois les ménages déplacés et les personnes rapatriées, ainsi que les ménages extrêmement vulnérables, et leur apporter une aide financière répondant à divers besoins. Mercy Corps, le Conseil danois pour les réfugiés, le Conseil norvégien pour les réfugiés et le Comité international de secours forment le Consortium.

L’aide financière est une façon novatrice, efficace et digne permettant aux familles touchées par un conflit de satisfaire leurs besoins les plus essentiels dans des contextes où les marchés locaux continuent de fonctionner.

Améliorer l’accès aux services sociaux et publics

Les conflits perturbent les services sociaux et publics de base. Dans les cas où les écoles, les systèmes de distribution d’eau ou les cliniques sont endommagés, le Canada appuie des partenaires humanitaires expérimentés dans la région afin d’améliorer l’accès aux services publics. Par l’intermédiaire du soutien que le Canada accorde à l’initiative NON à une génération perdue de l’UNICEF, des millions d’enfants touchés par un conflit dans la région ont la possibilité de continuer leurs études et d’accéder à des services de protection afin de prévenir et de traiter les effets perturbateurs du conflit.

Grâce au soutien que le Canada fournit aux opérations humanitaires de l’UNICEF, les populations touchées par une crise bénéficient de services d’approvisionnement en eau et d’assainissement. Cela comprend la remise en état des infrastructures hydrauliques endommagées par le conflit armé. Des organisations telles qu’Oxfam-Québec, CARE Canada et le Comité international de la Croix-Rouge (CICR) aident également des milliers de personnes à avoir accès à de l’eau et à des installations d’assainissement.

Des groupes comme le CICR, Médecins du Monde, Mercy Corps, Handicap International, et International Medical Corps fournissent des soins de santé primaires et secondaires, notamment des services de réadaptation pour les personnes handicapées.

Répondre aux besoins spécifiques des femmes et des filles, et défendre leurs droits

Les besoins et les droits des femmes et des filles restent au centre de l’aide apportée par le Canada. Des partenaires humanitaires expérimentés prennent en considération les besoins particuliers non satisfaits des femmes et des filles dans la conception, la mise en œuvre et les résultats des initiatives.

Par exemple, le Canada aide le Fonds des Nations Unies pour la population (FNUAP) en Syrie, en Irak, au Liban et en Jordanie à fournir des services de santé reproductive pour les populations touchées par une crise et à intégrer des soins spécialisés pour les victimes de violence sexuelle et fondée sur le genre.

Le FNUAP améliore l’accès aux services en établissant des cliniques de santé mobiles et fixes et des endroits sûrs pour les femmes et les filles. Le FNUAP adopte également une approche holistique des services de santé reproductive en apportant son soutien aux centres d’assistance générale aux femmes. Les familles peuvent avoir accès à des services comme les soins prénatals et postnatals, les services de planification familiale et de soutien psychologique, ainsi qu’à un environnement non stigmatisé pour les victimes de violence sexuelle et fondée sur le genre, où elles peuvent obtenir les soins spécialisés dont elles ont besoin.

Soutenir les moyens de subsistance

Les familles fuyant un conflit armé ont perdu leurs entreprises, leurs récoltes et leurs biens. Même quand elles peuvent rentrer chez elles en toute sécurité, il leur est difficile de gagner leur vie lorsque des collectivités entières ont été endommagées ou détruites. Les partenaires humanitaires expérimentés du Canada soutiennent les ménages vulnérables touchés par un conflit à retrouver des moyens de subsistance décents. Des organisations comme Mercy Corps, Oxfam-Québec, le Cash Consortium of Iraq et l’Organisation internationale pour les migrations donnent une formation sur les compétences en affaires et de petites subventions aux personnes qui ont perdu leurs moyens de subsistance dans le conflit.

Date de modification: