Renforcer la sécurité et la stabilisation en Irak, en Syrie, en Jordanie et au Liban

Le Canada est un membre actif et engagé de la Coalition mondiale contre Daech dirigée par les États-Unis. Le Canada s’engage à verser 145 millions de dollars sur une période de trois ans à des programmes de stabilisation et de sécurité, afin de contribuer de manière significative aux efforts de la Coalition mondiale visant à démanteler et, en définitive, à vaincre Daech, à contrer l’extrémisme violent, à rétablir la stabilité et à favoriser la sécurité régionale.

Programmes de stabilisation

La contribution du Canada vise notamment à soutenir les efforts de stabilisation de la Coalition mondiale en Irak et en Syrie, et à prévenir tout effet déstabilisateur sur le Liban et la Jordanie.

Dans le cadre du Programme pour la stabilisation et les opérations de paix (PSOP), le Canada s’emploie à accroître la stabilité, à s’attaquer aux sources de conflits et à promouvoir l’obligation pour les auteurs de crimes internationaux à rendre compte de leurs actes.

Le Canada soutient la Commission internationale pour la justice et la responsabilité à des fins d’enquête sur les violations du droit international et humanitaire, notamment la violence sexuelle perpétrée par Daech en Irak et en Syrie. La contribution du Canada appuie le développement de dossiers de grande qualité conformément aux normes internationales d’enquêtes criminelles, et renforce les interventions internationales face aux atrocités commises par Daech. De plus, le Canada contribuera à la mise en place du Mécanisme de responsabilisation en Syrie afin d’aider à enquêter sur des crimes les plus graves en vertu du droit international commis en Syrie depuis mars 2011 et à poursuivre les responsables.

Le Canada appuie également les efforts de la Commission internationale des personnes disparues afin de préserver les fosses communes et d’identifier les personnes disparues dans les zones libérées en Irak. Ce soutien fera croître la participation des membres des familles, en particulier celle des femmes et des filles, dans le processus de localisation et d’identification de leurs proches disparus.

Par l’entremise du PSOP, le Canada collabore avec des partenaires expérimentés pour garantir que les populations civiles des zones nouvellement libérées en Irak et en Syrie obtiennent des services essentiels. Par exemple, le Canada collabore avec des groupes tels que le Mines Advisory Group, JANUS et le Dispositif de financement de la stabilisation immédiate du Programme des Nations Unies pour le développement (PNUD) afin d’aider les personnes déplacées en Irak à rentrer chez elles en toute sécurité. L’aide du Canada appuiera l’élimination intégrée des restes d’explosifs de guerre et des dispositifs explosifs de circonstance en vue de renforcer la sécurité de la population civile touchée par les actes de violence liés à Daech et perpétrés dans les zones nouvellement libérées.

Le Canada appuie également les efforts du Conseil norvégien pour les réfugiés visant à résoudre les différends fonciers et les différends liés à la propriété lorsque les Irakiens reviennent dans leurs collectivités.

En partenariat avec le Royaume-Uni, le Canada fournit une capacité de recherche visant à déterminer les besoins les plus urgents en matière de stabilité pour les collectivités en Syrie, et à mettre rapidement en œuvre des mesures pour fortifier la stabilité et prévenir les conflits. Le Canada fournit des fonds pour renforcer le rôle d’acteurs inclusifs, représentatifs et légitimes en matière de gouvernance aux niveaux provincial et local en Syrie, en vue de fournir des services efficaces aux Syriens. En outre, les deux pays œuvrent de concert pour donner un accès à des services juridiques efficaces, responsables et fiables, et assurer la sécurité des collectivités en Syrie, par l’intermédiaire d’institutions légitimes dirigées par des civils en partenariat avec les collectivités syriennes.

Au Liban, le Programme pour la stabilisation et les opérations de paix du Canada appuie un projet qui vise à trouver des occasions de dialogue entre les réfugiés syriens et les collectivités hôtes du Liban, qui seraient inexistantes autrement. Ce projet favorise activement le rôle des femmes en tant que dirigeantes et bâtisseuses de la paix dans leurs collectivités.

Le Canada déploie également des agents de police canadiens au sein des structures militaires de la Coalition afin qu’ils conseillent les forces de sécurité irakiennes locales.

Programmes en matière de sécurité

Le Canada apporte un soutien et des ressources à ses partenaires et à la Coalition mondiale afin de freiner la circulation de combattants terroristes étrangers, d’empêcher Daech d’avoir accès à du financement, et de dénoncer la propagande de Daech et de lutter contre celle-ci.

Par le biais de son Programme d’aide au renforcement des capacités antiterroristes, le Canada soutient les efforts locaux et internationaux visant à contrer les discours extrémistes en Irak et en Syrie. En Irak, le Canada contribue également aux efforts de l’OTAN visant à établir une capacité de lutte contre les engins explosifs improvisés pour former les formateurs irakiens.

Au Liban, le Canada fournit un appui aux Forces armées libanaises en vue de renforcer la sécurité frontalière et de réduire le risque de voir Daech se déployer dans le pays, et apporte son soutien à des ONG présentes au Liban afin de réduire les tensions croissantes au sein des collectivités à risque accueillant des réfugiés. En outre, le Canada participe à la lutte contre l’extrémisme violent par la voie d’efforts ciblant les jeunes et les prisonniers.

En Jordanie, le Canada appuie le développement de capacités de formation et contribue à l’amélioration de la capacité des forces de sécurité jordaniennes postées à la frontière à stopper le transport illicite de personnes et d’armes.

Par le biais de son Programme de réduction des menaces liées aux armes de destruction massive, le Canada œuvre à contrer l’acquisition et l’usage d’armes de destruction massive (ADM) et de matières connexes, et contribue à l’amélioration de la capacité des gouvernements à intervenir en cas d’incidents liés aux ADM et à la réduction de leurs effets sur les populations.

Le Canada est un des plus importants pays contributeurs aux efforts internationaux visant à lutter contre la menace d’armes chimiques en Syrie. Cela comprend un soutien financier à la destruction des armes chimiques et à la poursuite d’activités d’enquête, de vérification et de surveillance liées à l’utilisation d’armes chimiques en Syrie.

Le Canada aide également les gouvernements de la Jordanie et de l’Irak à renforcer leur capacité à prévenir et à détecter les incidents impliquant des matières chimiques, biologiques, radiologiques et nucléaires, notamment à lutter contre le trafic de matières illicites, et à intervenir le cas échéant.

Efforts militaires

À mesure que la situation en Irak évolue, les efforts militaires continuent à jouer un rôle important dans l’établissement des conditions nécessaires pour faire face efficacement à la menace que représente Daech. Alors que la situation de Daech s’est considérablement dégradée, l’organisation terroriste occupe toujours certaines parties de l’Irak, et devrait progresser et continuer à déstabiliser l’Irak et les pays voisins. De ce fait, le Canada a prolongé sa contribution militaire à la Coalition mondiale contre Daech jusqu’au 31 mars 2019.

Dans le cadre de l’Opération IMPACT, les Forces armées canadiennes (FAC) seront en mesure de déployer des capacités en cas de besoin, leur permettant ainsi de rester un contributeur efficace et pertinent au sein de la Coalition mondiale. Le pays pourra ainsi :

Le Canada continuera également de contribuer aux capacités existantes.

Quartiers généraux de la Coalition mondiale

Nous déploierons des membres des FAC dans divers quartiers généraux de la Coalition mondiale afin d’appuyer davantage les forces de sécurité irakiennes et celles de la Coalition dans la planification et l’exécution d’opérations militaires. Ils fourniront de l’expertise qui fait l’objet d’une grande demande dans les domaines de la planification opérationnelle, du ciblage et du renseignement.

Force opérationnelle interarmées en Irak 

Le Canada dirige un centre du renseignement de toutes sources dans le cadre de la Force opérationnelle interarmées en Irak, en vue de recueillir, de synthétiser et d’analyser des renseignements dérivés de diverses sources. Ce renseignement est par la suite utilisé pour la planification opérationnelle et contribue ultimement à la protection des forces de la Coalition et au déroulement des opérations de la Coalition.

Aider les forces de sécurité irakiennes

Le Canada conseille les forces de sécurité irakiennes et leur apporte son aide dans le cadre de la planification et de la mise en œuvre d’opérations contre Daech.

Dans le cadre de cette mission, le Canada déploie du personnel médical des FAC afin de former les forces de sécurité irakiennes à mener la prise en charge de victimes dans un contexte de champ de bataille ainsi qu’à fournir un soutien médical au personnel des FAC et à nos partenaires. Nous fournissons aussi de l’équipement tel que des armes légères, des munitions et des dispositifs optiques en soutien à la formation des forces de sécurité irakiennes. La fourniture de ce matériel est effectuée conformément aux lois canadiennes et internationales.

Le Canada déploie jusqu’à quatre hélicoptères CH-146 Griffon en vue d’améliorer le transport tactique dans le théâtre des opérations, incluant les évacuations médicales au besoin. Les Griffon et leurs équipages excellent dans le transport tactique de troupes et de matériel.

Nous maintiendrons notre contribution aérienne actuelle d’un avion ravitailleur CC-150 Polaris et d’un ou deux aéronefs de surveillance aérienne CP-140 Aurora, accompagnés du personnel navigant et du personnel de soutien.

Entre-temps, nous poursuivrons nos efforts de renforcement des capacités auprès des forces de sécurité en Jordanie et au Liban, de promotion d’une sécurité accrue et de contribution à la sécurité et à la stabilité de la région.

Nous fournissons également des conseils stratégiques et de l’aide au gouvernement de l’Irak.

Liens connexes

Date de modification: