Le soutien continu du Canada à l’Ukraine - chronologie

Depuis le début de la crise, le Canada a adopté une série de mesures en vue d’appuyer les Ukrainiens dans leurs efforts pour rétablir la stabilité politique et économique, notamment l’imposition de sanctions contre les personnes responsables de la crise en cours. Le Canada a manifesté clairement qu’il était prêt à intensifier ses actions en l’absence de solution pacifique.

Le 26 janvier 2014

L’ambassadeur du Canada pour la liberté de religion, M. Andrew Bennett, a effectué une visite fructueuse en Ukraine durant laquelle il a exprimé la préoccupation constante du Canada en ce qui a trait aux violations des libertés fondamentales et réitéré l’engagement du Canada envers la population ukrainienne.

Le 14 février 2014

Le ministre des Affaires étrangères John Baird a annoncé l’octroi de fonds destinés à procurer des fournitures, de l’équipement et des soins médicaux aux activistes ukrainiens par l’entremise d’une contribution à la International Renaissance Foundation, une organisation non gouvernementale ukrainienne.

Le 28 février 2014

Le ministre Baird a dirigé une mission fructueuse en Ukraine où, en compagnie d’une délégation canadienne de parlementaires et de représentants de la communauté ukraino-canadienne, il a rencontré des membres clés du nouveau gouvernement.

Le 1er mars 2014

En réaction aux très graves développements survenus en Ukraine, le premier ministre Stephen Harper a convoqué une réunion de ministres du Cabinet, précédée d’une conversation téléphonique avec le président Obama. Dans une déclaration, le premier ministre a annoncé les mesures suivantes :

  • La suspension des préparatifs du Canada en prévision du Sommet du G-8 qui, selon ce qui est actuellement prévu, doit se tenir à Sotchi, et le rappel de l’ambassadeur du Canada à Moscou pour consultation;
  • L’appui du Canada envers le déploiement immédiat d’observateurs internationaux de l’ONU et de l’Organisation pour la sécurité et la coopération en Europe en Ukraine;
  • La participation du Canada à des discussions visant à élaborer une aide financière destinée à l’Ukraine.

Le 2 mars 2014

Le Canada et d’autres dirigeants du G-7 ont fait une déclaration conjointe en vue de condamner la violation claire de la souveraineté et de l’intégrité territoriale de l’Ukraine par la Fédération de Russie. De plus, ils ont annoncé la suspension de leur « participation aux activités liées à la préparation d’une rencontre du G-8 à Sotchi en juin, tant que le climat ne sera pas de nouveau propice à la tenue d’une discussion significative pour le G-8. »

Le 3 mars 2014

Le premier ministre Harper a fait une déclaration dans laquelle il exhortait encore une fois le président Poutine à retirer ses forces militaires de Crimée, en ajoutant que la situation en Ukraine demeurait extrêmement grave pour la paix et la sécurité mondiales. Il a ajouté qu’il avait annulé toute représentation du gouvernement aux Jeux paralympiques, en plus de demander aux représentants du gouvernement d’examiner toutes les interactions bilatérales prévues avec la Russie.

Le premier ministre a discuté avec le premier ministre d’Ukraine, M. Arseni Latseniouk. Les deux chefs d’État ont discuté des événements en Crimée et dans les régions du sud et de l’est de l’Ukraine. Le premier ministre Harper a sévèrement condamné l’intervention militaire du président Poutine en Ukraine.

Le 4 mars 2014

Le premier ministre Harper a annoncé que, dorénavant, toutes les activités bilatérales planifiées entre les Forces armées canadiennes et les forces militaires de la Fédération de Russie étaient suspendues, notamment l’exercice Vigilant Eagle du NORAD, de même que toutes les réunions prévues.

Le 5 mars 2014

Le premier ministre Harper a annoncé qu’à la demande du procureur général d’Ukraine, le Canada gèlera les avoirs de membres du régime Ianoukovitch. Par conséquent, 18 personnes, parmi lesquelles on compte des membres de l’ancien régime Ianoukovitch, des membres de leurs familles et leurs proches collaborateurs, ont été désignées aux termes des règlements de la Loi sur le blocage des biens des dirigeants étrangers corrompus.

Le Canada a également suspendu sa participation à la Commission économique intergouvernementale Canada-Russie.

Le premier ministre Harper a annoncé qu’à la demande de l’Ukraine, le Canada, avec un certain nombre d’autres pays membres de l’Organisation pour la sécurité et la coopération en Europe, participera à une mission d’observation militaire qui rendra compte des opérations militaires en Ukraine. Le Canada a fourni deux observateurs militaires.

Le 6 mars 2014

Le premier ministre Harper a fait une déclaration dans laquelle il dit que l’invasion russe de l’Ukraine est un acte d’agression ainsi qu’une violation claire de la souveraineté de l’Ukraine et du droit international. Il a ajouté que le Canada ne reconnaîtrait pas le résultat d’un référendum tenu dans une région sous occupation militaire illégale.

Le 12 mars 2014

Les dirigeants du G-7 ont fait une déclaration demandant à la Fédération de Russie de cesser tous ses efforts pour changer le statut de la Crimée, en violation de la loi ukrainienne et du droit international. Ils ont exhorté la Fédération de Russie à interrompre sur-le-champ toute mesure visant à appuyer la tenue d’un référendum sur le statut du territoire de la Crimée, ce qui constituerait une violation directe de la constitution de l’Ukraine.

Le 13 mars 2014

Le premier ministre Harper a annoncé plus de 220 millions de dollars d’aide financière à l’Ukraine pour stabiliser son économie et promouvoir son développement économique et social. Ce soutien sera offert sous la forme d’un prêt ou d’une garantie de prêt, sous réserve d’un ensemble plus vaste de mesures incluant le soutien de l’Ukraine par le Fonds monétaire international (FMI). Le soutien supplémentaire aidera le FMI à fournir une aide technique pour aider l’Ukraine à gérer sa transition économique et ses réformes du secteur financier.

Le 16 mars 2014

Le premier ministre Harper a fait une déclaration sur les résultats du « référendum » en Crimée dans laquelle il réitère que ce « référendum » n’est pas légitime, qu’il n’a aucun effet juridique, et que le Canada n’en reconnait pas le résultat.

Le 17 mars 2014

Le premier ministre Harper a annoncé d’autres sanctions économiques en vertu de la Loi sur les mesures économiques spéciales ainsi que d’autres interdictions de voyager visant des représentants d’Ukraine et de Russie.

Le premier ministre a également rencontré l’ambassadeur d’Ukraine au Canada, M. Vadym Prystaiko, pour discuter de la situation actuelle.

Le 18 mars 2014

Le premier ministre Harper a annoncé l’imposition de sanctions économiques et d’interdictions de voyager visant 17 autres représentants ukrainiens et russes responsables d’avoir violé la souveraineté et l’intégrité territoriale de l’Ukraine, et d’avoir facilité l’action militaire russe contre l’Ukraine.

Le 20 mars 2014

Le Premier ministre Stephen Harper a annoncé que le sénateur Raynell Andreychuk et l'ancien premier ministre de l'Ontario Mike Harris dirigerait la mission canadienne d'observation des élections bilatérale en Ukraine, en joignant des centaines d'observateurs électoraux canadiens arrivant en Ukraine.

Le 21 mars 2014

Le premier ministre Harper a annoncé l’imposition de sanctions économiques contre 14 autres représentants russes de même que contre une institution financière, soit la banque Rossiya. Des interdictions de voyager ont également été imposées contre ces 14 personnes.

Le 22 mars 2014

Le Premier ministre Harper a effectué une visite en Ukraine, où il a rencontré le Président par intérim, Olexandre Tourtchinov, et le Premier ministre, Arseni Iatseniouk. Il a aussi annoncé que le Canada accordait une contribution de 775 000 dollars pour une mission de surveillance de la situation politique et de la sécurité en Ukraine, dirigée par l’Organisation pour la sécurité et la coopération en Europe.

Le 24 mars 2014

Le Premier ministre Harper, dans le cadre d’une rencontre avec les autres dirigeants du G-7 à La Haye, a rendu publique la Déclaration de La Haye. Dans cette déclaration, les dirigeants ont annoncé qu’ils ne participeraient pas à un Sommet du G-8 qui devait avoir lieu à Sotchi, mais qu’ils se réuniraient plutôt en tant que G-7, sans la Russie, à Bruxelles en juin 2014. Ils ont également réaffirmé leur « appui à l’égard de la souveraineté, de l’intégrité territoriale et de l’indépendance de l’Ukraine » et condamné « la tentative illégale de la Russie d’annexer la Crimée. »

Le 27 mars 2014

Le Canada a coparrainé une résolution sur l’Ukraine à l’Assemblée générale de l’ONU.  La résolution – appuyée par 100 États membres, avec seulement 11 votes contre, a réaffirmé la souveraineté, l’indépendance politique et l’intégrité territoriale de l’Ukraine dans ses frontières internationalement reconnues, et a souligné l’invalidité du référendum tenu en Crimée.

Le 12 avril 2014

Le ministre Baird a annoncé que le Canada impose des sanctions contre deux autres personnes et contre une société pétrolière et gazière de la Crimée, soit Chornomornaftogaz.

Le 17 avril 2014

Le Premier ministre Harper a annoncé que le Canada offre les capacités suivantes pour accroître la disponibilité opérationnelle des alliés de l’OTAN : six chasseurs CF-18 de l’Aviation royale canadienne et jusqu’à 20 officiers d’état-major déployés au Grand Quartier général des Puissances alliées en Europe afin de participer aux efforts de planification de l’OTAN

Le 23 avril 2014

En prévision des élections présidentielles en Ukraine, le Premier ministre Stephen Harper a annoncé le versement de 11 millions de dollars pour appuyer 500 observateurs qui se rendront en Ukraine pour surveiller le déroulement de ces élections.

Le 25 avril 2014

Le Canada et d’autres dirigeants du G7 ont fait une déclaration conjointe exprimant leur profonde préoccupation à l’égard des efforts soutenus des séparatistes appuyés par la Russie pour déstabiliser l’est de l’Ukraine. Les dirigeants se sont aussi engagés à prendre d’autres mesures pour s’assurer que l’environnement reste pacifique et stable en prévision de l’élection présidentielle du 25 mai.

Le 28 avril 2014

Le ministre Baird a conclu une visite fructueuse d’une semaine dans le centre et l’est de l’Europe, où il a rencontré d’importants alliés de la République tchèque, de la Slovaquie, de la Pologne, de la Lettonie et de l’Estonie, afin de promouvoir une réponse internationale coordonnée à la crise en cours en Ukraine. Pendant qu’il était en Pologne, les deux pays ont signé une déclaration de principes entre le Canada et la Pologne pour un engagement coordonné à l’égard de l’Ukraine. Le ministre Baird a aussi annoncé un soutien de 9,2 millions de dollars aux projets dirigés par la Pologne afin de renforcer le développement démocratique en Ukraine.

Le 28 avril 2014

Le Premier ministre Harper a annoncé des sanctions économiques contre neuf autres Russes et contre deux banques russes. Des interdictions de voyager ont aussi été imposées aux neuf Russes.

Rob Nicholson, ministre de la Défense nationale, a aussi annoncé que les six avions de chasse CF-18 partiraient le 29 avril pour la Roumanie à titre de contribution du gouvernement du Canada aux mesures prises par l’OTAN pour rassurer les alliés en Europe centrale et en Europe de l’Est.

Le 30 avril 2014

Le Premier ministre a annoncé que le Canada affectera le NCSM Regina, actuellement déployé en mer d’Arabie, aux forces navales permanentes de l’OTAN pour exprimer davantage son soutien de la solidarité de l’Alliance.

Le 2 mai 2014

Le premier ministre Stephen Harper a annoncé que des soldats de l’Armée canadienne prendront part à l’exercice ORZEL ALERT à Swidwin, en Pologne, du 5 au 9 mai, afin d’appuyer les mesures de renfort prises par l’OTAN en Europe centrale et en Europe de l’Est.

Le 4 mai 2014

Le premier ministre Stephen Harper a annoncé que le Canada imposera des sanctions supplémentaires contre 16 entités russes.

Le 11 mai 2014

Le ministre des Affaires étrangères John Baird a fait une déclaration dans laquelle il souligne que le Canada rejette formellement les résultats des prétendus référendums orchestrés dans l’est de l’Ukraine.

Le 12 mai 2014

Le Premier ministre Harper a annoncé des sanctions économiques et des interdictions de voyager contre 12 autres personnes, des Ukrainiens et des Russes.

14 mai 2014

Le ministre du Commerce international, l’honorable Ed Fast, a fait une déclaration dans laquelle il encourage les chefs d’entreprise canadiens à s’abstenir de participer à des activités largement médiatisées en Russie, comme le Forum économique international de Saint-Pétersbourg, Innoprom et le Congrès mondial du pétrole.

Le 18 mai 2014

Le ministre Baird a fait une déclaration à l’occasion du 70e anniversaire de la déportation des Tatars de Crimée, dans laquelle il a réclamé la protection des droits de toutes les collectivités présentes dans la péninsule de Crimée, y compris les Tatars, qui défendent avec courage une Ukraine libre et démocratique.

Le 20 mai 2014

Le Premier ministre Stephen Harper a annoncé que la sénatrice Raynell Andreychuk et l’ancien premier ministre de l’Ontario, Mike Harris, dirigeraient la mission canadienne d’observation bilatérale des élections en Ukraine et se joindraient à des centaines d’observateurs électoraux canadiens arrivant en Ukraine.

Le 25 mai 2014

À la veille de l'élection présidentielle en Ukraine, le ministre des Affaires étrangères John Baird a félicité les citoyens de l’Ukraine qui ont pacifiquement exercé un de leurs droits souverains, le droit de vote, alors même que la démocratie de leur pays est mise à rude épreuve.

Le 27 mai 2014

Le Premier ministre Stephen Harper a fait une déclaration pour féliciter Petro Porochenko des résultats de l’élection présidentielle du 25 mai en Ukraine.

Le 5 juin 2014

Le premier ministre Harper a assisté à la réunion des dirigeants du G-7 à Bruxelles, en Belgique, pour discuter, entre autres questions, de la situation actuelle en Ukraine. À l’issue de la réunion, les dirigeants ont publié un communiqué conjoint dans lequel ils réitèrent leur soutien au peuple et au gouvernement ukrainiens et saluent l’élection de M. Petro Poroshenko à la présidence de l’Ukraine. Ils ont condamné les violations répétées par la Russie de la souveraineté et de l’intégrité territoriale de l’Ukraine – y compris son annexion illégale de la Crimée et les actions en cours visant à déstabiliser l’est du pays – et ont exhorté le président Poutine à reconnaître les résultats officiels de l’élection.

Le 7 juin 2014

Le premier ministre Harper s’est rendu à Kiev pour assister à la cérémonie d’assermentation de Petro Poroshenko à titre de président de l’Ukraine. À la suite de la cérémonie, le premier ministre Harper s’est entretenu avec le président Poroshenko afin de le féliciter pour sa victoire au premier tour de l’élection et pour lui offrir le soutien total et constant du Canada au moment où le pays prend d’importantes mesures pour restaurer sa stabilité et sa prospérité. Il s’agissait de la deuxième visite du premier ministre Harper en Ukraine depuis le début de la crise qui frappe ce pays.

Le 21 juin 2014

Le Premier ministre Stephen Harper a annoncé d’autres sanctions économiques et interdictions de voyager contre 11 personnes russes et ukrainiennes et contre une entité de plus.

Le 27 juin 2014

Le Premier ministre Stephen Harper a émis un communiqué saluant la signature des chapitres restants de l’accord d’association entre l’Union européenne (UE) et l’Ukraine, qui prévoit la création d’une vaste zone de libre-échange entre l’UE et l’Ukraine.

Le 9-11 juillet 2014

Ed Fast, ministre du Commerce international, a dirigé une délégation canadienne dans le cadre d’une mission de trois jours axée sur le commerce et le développement en Ukraine afin de démontrer le soutien continu du Canada envers ce pays. Le ministre Fast a rencontré le ministre ukrainien du Développement économique et du Commerce, Pavlo Sheremeta, afin de discuter de moyens de faire progresser l’accord de libre-échange Canada-Ukraine, et il a annoncé l’octroi de 100 000 $ à l’appui du Conseil consultatif sur l’économie de l’Ukraine.

Le 11 juillet 2014

Le premier ministre Stephen Harper a annoncé des sanctions économiques et des interdictions de voyager additionnelles à l’endroit de 14 autres personnes qui ont pris de violentes mesures afin de miner la souveraineté et de violer l’intégrité territoriale de l’Ukraine.

Le 11 juillet 2014

Ed Fast, ministre du Commerce international, au nom de Christian Paradis, ministre du Développement international et de la Francophonie, a annoncé un soutien canadien de 19,6 millions de dollars destiné à appuyer la formation des producteurs horticoles afin de leur permettre d’améliorer leurs pratiques agricoles et d’avoir un meilleur accès aux sources de financement et à de nouveaux marchés en Ukraine.

Le 17 juillet 2014

Le Premier ministre Stephen Harper a fait une déclaration en réaction à l’écrasement d’un avion de ligne de Malaysia Airlines dans l’est de l’Ukraine.

Le 19 juillet 2014

Le ministre Baird réclame la tenue immédiate d’une enquête sur la catastrophe du vol MH17 et l’accès complet au site de l’écrasement

Le 21 juillet 2014

Le Premier ministre Stephen Harper a annoncé l’intention de mettre en œuvre des sanctions économiques contre une vaste gamme d’entités liées à divers secteurs russes.

Le 23 juillet 2014

Le secrétaire parlementaire James Bezan et le député Ted Opitz, au nom de Christian Paradis, ministre du Développement international et de la Francophonie, ont annoncé un soutien canadien de 3,2 millions de dollars destinés au projet de formation en droits de la personne pour les juges offerte par l’Organisation pour la sécurité et la coopération en Europe afin d’améliorer le système de justice et la primauté du droit en Ukraine.

Le 24 juillet 2014

Le Premier ministre Stephen Harper a annoncé l’imposition de nouvelles sanctions économiques et interdictions de voyager contre des Ukrainiens, ainsi que l’imposition de sanctions économiques à l’endroit d’entités ukrainiennes et d’un large éventail d’entités  liées à divers secteurs russes.

Le 26 juillet 2014

Le Premier ministre Stephen Harper a écrit un article d’opinion qui a paru dans le quotidien The Globe and Mail, sous le titre « Our duty is to stand firm in the face of Russian aggression » (Nous devons nous tenir debout face à l’agression de la Russie).

Le 29 juillet 2014

Le Premier ministre Stephen Harper a annoncé son intention d’imposer des sanctions supplémentaires contre la Russie.

Le 30 juillet 2014

Christian Paradis, ministre du Développement international et de la Francophonie, a annoncé un soutien canadien de 8,1 millions de dollars sur trois ans pour le Renforcement de la démocratie multipartite, nouveau projet qui aidera à renforcer la démocratie et le rôle de la société civile en Ukraine.

Le 30 juillet 2014

Le Canada et d’autres dirigeants du G-7 ont émis une déclaration conjointe exprimant leurs graves préoccupations à l’égard des actions soutenues de la Russie visant à nuire à la souveraineté, à l’intégrité territoriale et à l’indépendance de l’Ukraine. Ils ont en outre réclamé la tenue rapide d’une enquête internationale transparente, sans entraves, sur l’écrasement du vol 17 de la Malaysia Airlines, ainsi qu’un cessez-le-feu à l’emplacement de l’écrasement et dans ses environs. Ils ont aussi réclamé un règlement pacifique de la crise ukrainienne, un cessez-le-feu général durable et que la Russie cesse de soutenir les groupes séparatistes et assure un contrôle frontalier efficace.

Le 1er août 2014

Le Premier ministre Stephen Harper a fait une déclaration pour souligner l’ouverture du festival national ukrainien du Canada. Il a profité de l’occasion pour souligner l’impact déstabilisateur des manœuvres militaires du régime Poutine, qui se poursuivent en Ukraine.

Le 5 août 2014

La secrétaire parlementaire Lois Brown et le député Jeff Watson ont annoncé, au nom de Christian Paradis, ministre du Développement international et de la Francophonie, un soutien canadien supplémentaire de 3,6 millions de dollars destiné à La réforme judiciaire pour les jeunes en Ukraine, projet en cours pour aider à établir un système de justice pour les jeunes plus efficace et dynamique en Ukraine.

Le 6 août 2014

Le Premier ministre Stephen Harper a annoncé d’autres sanctions économiques et interdictions de voyager contre 19 individus russes ou ukrainiens, ainsi que des sanctions économiques contre 22 groupes ou entités économiques russes ou ukrainiens.

Le 7 août 2014

Le Premier ministre Stephen Harper a fait une déclaration pour annoncer qu’un appareil canadien Hercules CC-130J quittera la Base des forces canadiennes Trenton le 7 août pour fournir à l’Ukraine une importante assistance non cinétique (non létale) en matière de sécurité, ce qui aidera ce pays à sécuriser sa frontière orientale contre l’agression russe. 


Pour plus d'information, veuillez visiter la page « La réponse du Canada à la situation en Ukraine ».