Service financiers

Le secteur canadien des services financiers est à la fois diversifié et remarquablement sûr. En 2011, le système bancaire du Canada a été jugé le plus solide du monde par le Forum économique mondial 1

« Il y a des pays qui présentent des caractéristiques économiques comparables à celles du Canada, mais un environnement beaucoup moins favorable. Dans nos relations avec le gouvernement du Canada, ainsi qu’avec différents services de ce dernier et les gens d'affaires, nous observons une attitude beaucoup plus ouverte à l’égard de nos investissements. »

Gao Xiqing, président, China Investment Corporation

Le secteur canadien florissant des services financiers comprend les banques, les coopératives, les caisses populaires, les compagnies et les courtiers d’assurance, les gestionnaires de fonds de pension, les courtiers en valeurs mobilières et les organismes indépendants.

  • Moody’s Investment Service a classé le secteur bancaire canadien au premier rang mondial pour ce qui est de sa solidité et de sa sécurité financières. Aucune grande banque canadienne n’a fait faillite pendant la crise financière de 2008-2009 et le magazine Bloomberg Markets a inscrit quatre banques canadiennes sur sa liste des dix banques les plus solides du monde 2 .
  • Le secteur financier canadien figure parmi les mieux réglementés du monde et est à l’origine de nombreuses pratiques exemplaires à l’échelle mondiale. La Banque mondiale place le Canada au cinquième rang mondial au chapitre de la protection des investisseurs et au premier rang pour ce qui est de l'exhaustivité de l'information sur le crédit 3 .
  • De 2003 à 2011, plus de 130 sociétés étrangères ont lancé des projets relatifs à des installations nouvelles dans le secteur canadien des services financiers.Plus d’un quart de tous les investissements étrangers directs dans ce secteur portaient sur des projets technologiques 4 .
  • En raison de l’essor du développement industriel, la demande de services financiers demeure constante : des projets industriels dirigés par le secteur privé d’une valeur supérieure à 300 milliards de dollars (de plus de 1 milliard de dollars chacun) ont déjà été annoncés au Canada pour la décennie en cours. Ces projets nécessitent un important financement de l’étranger.


1 Forum économique mondial, Rapport sur la compétitivité mondiale 2012

2 Bloomberg, Canadians Dominate World’s 10 Strongest Banks (2012)

3 Banque mondiale, guide Doing Business 2012

4 De 2003 à 2011. Base de données fDi Markets, fDi Intelligence, Financial Times Ltd