Communications sans fil

Le Canada est bien placé pour tirer parti la demande internationale croissante pour les technologies sans fil avec les principaux fournisseurs d'infrastructures, les développeurs d'applications et éditeurs de logiciels de télécommunications implantés au Canada. Les investisseurs étrangers au Canada et les entreprises canadiennes entreprennent de travaux de pointe en R et D dans plusieurs marchés verticaux, y compris les réseaux maillés, WiMAX, RFID, Ultra Wide Band (UWB), Software Defined Radio (SDR), ainsi que le haut débit, le satellite et les applications de fibre optique.

«2013 a marqué le 60e anniversaire d’Ericsson au Canada. En tant que l’un des principaux investisseurs en R et D au pays, nous observons que le centre de R et D d’Ottawa joue un rôle clé dans la mise en œuvre de notre stratégie de réseau hétérogène, grâce au développement de la technologie associée aux petites stations de base, ainsi qu’à l’intégration des capacités WiFi de catégorie de transporteur. Nous avons investi près de 4 milliards de dollars en R et D au Canada, preuve de notre détermination à continuellement renforcer l’écosystème des TIC au Canada.»

Mark Henderson, président, Ericsson Canada Inc.

  • Les entreprises d’équipement de télécommunication spécialisées établies au Canada profitent d’économies de 12,5 p. 100 sur les coûts de la main-d’œuvre (y compris les avantages sociaux) par rapport à leurs homologues établies aux États-Unis. De même, si l’on tient compte de tous les coûts, le Canada affiche la structure de coûts la plus basse de tous les pays du G-7. Note 1
  • Les entreprises de télécommunications mondiales et du sans-fil ont mis en place des opérations et des installations de R et D au Canada. Il s'agit notamment de: Alcatel-Lucent, AT & T, Avaya Inc., BLiNQ, Ciena, Cisco Systems, Deutsche Telekom, Ericsson, JDSU, Nokia Solutions & Réseaux, Samsung, et Sony.

Pour plus d'informations

Notes

Note 1

Choix concurrentiels 2014, KPMG

Retour á la tnote 1 referrer