Femme tenant un globe terrestre - Une carrière sans frontières

Emploi, carrières et formation @ MAECD

Qu'ils se trouvent au Canada ou à l'étranger, les quelque 7 000 employés du Ministère s'efforcent de faire découvrir le Canada au monde entier et le monde entier au Canada. Comme de nombreux ministères fédéraux, le MAECD recrute la plupart de ses employés par l'entremise de la Commission de la fonction publique (CFP).

Nous offrons aussi en permanence une formation relative au service extérieur et des programmes coop destinés aux étudiants, et nous organisons des examens annuels auxquels sont admissibles toutes les personnes désireuses de faire carrière dans le service extérieur.

Nota : Bien que nous ne puissions pas vous aider à trouver un emploi au Canada, certains sites Web du gouvernement du Canada peuvent vous être utiles. Consultez le site Service Canada - Formation et carrières pour profiter de ce service gratuit.

Table des matières

Volets de carrières

Les carrières au MAECD sont d’envergure mondiale; elles vous ouvriront de multiples perspectives internationales et accroîtront vos compétences professionnelles tout en élargissant vos perceptions culturelles.

Choix de carrières

Cliquez sur les boutons ci-dessous pour en savoir davantage sur chacune de ces filières.

Perfectionnement de carrière et formation professionnelle

Une carrière au MAECD vous ouvre une multitude de portes.

Emplois ouverts au public maintenant

MAECD recrute ses employés par l'entremise de la Commission de la fonction publique. Tous les postes à pourvoir du MAECD sont affichées sur Carrières à la fonction publique fédérale.

(Pour faire une recherche sur les postes à pourvoir au MAECD, utilisez l’outil de recherche avancée et inscrivez « Affaires étrangères, Commerce et Développement Canada » dans le champ « Organisme ».)

Employés recrutés sur place

Les non-Canadiens qui souhaitent travailler à une ambassade, à un haut-commissariat ou à un consulat du Canada à l'étranger devraient communiquer directement avec la mission en question.

Possibilités d'emploi pour les étudiants

Le MAECD compte offre des programmes PFETÉ et le COOP destinés aux étudiants. De même, les étudiants ont accès à la Bourse Cadieux-Léger administrée par le MAECD.

Trouver un emploi en développement international

De nombreuses possibilités sont offertes aux personnes qualifiées qui désirent travailler en développement international, que ce soit pour le gouvernement du Canada ou ses partenaires :

  1. Stages dans le cadre du Programme de stages internationaux pour les jeunes du MAECD ou de l'Initiative des stages internationaux pour les jeunes Autochtones
  2. Contrats à titre de conseiller ou de bénévole pour une organisation non gouvernementale
  3. Contrats à titre de conseiller auprès d'un organisme qui exécute un projet de développement international
  4. Contrats à titre de conseiller technique dans un pays en développement auprès d'un organisme de l'ONU
  5. Recrutement pour le Programme des nouveaux agents de développement du MAECD

Le MAECD octroie aussi des contrats à des consultants afin d'appuyer ses programmes et ses projets d'aide.
Pour obtenir des renseignements sur les possibilités de stages et de bénévolat pour les jeunes, visitez la Zone jeunesse.

1. Stages dans le cadre du Programme de stages internationaux pour les jeunes du MAECD ou de l'Initiative des stages internationaux pour les jeunes Autochtones

Le Programme de stages internationaux pour les jeunes fait partie du volet « Objectif carrière » de la Stratégie emploi jeunesse du gouvernement du Canada, qui veut donner aux jeunes Canadiens les outils et l'expérience nécessaires pour amorcer leur carrière du bon pied.

L'Initiative des stages internationaux pour les jeunes Autochtones offre aux jeunes Autochtones des occasions de participer à des stages internationaux dans des pays en développement.

2. Contrats à titre de conseiller ou de bénévole pour une organisation non gouvernementale

Le gouvernement du Canada établit des partenariats avec de nombreuses organisations non gouvernementales (ONG) qui effectuent des activités de développement international à l'étranger. Plusieurs de ces ONG offrent des contrats pour travailler comme conseiller ou bénévole et exercer une variété de fonctions professionnelles et techniques dans tous les secteurs liés au travail en développement international.

Les affectations dans un pays en développement sont généralement d'une durée allant jusqu'à deux ans et doivent être approuvées par l'organisation partenaire sur le terrain. La rémunération varie d'une organisation à l'autre et comprend habituellement une allocation de subsistance et d'autres indemnités.

Les exigences diffèrent selon l'organisation, mais comprennent en général les suivantes :

  • être citoyen canadien ou avoir obtenu le statut de résident permanent;
  • avoir des qualifications professionnelles pertinentes;
  • avoir de l'expérience dans le secteur concerné;
  • adhérer aux orientations et objectifs de l'organisation.

Veuillez présenter directement une demande aux ONG appropriées en leur transmettant votre curriculum vitæ. La liste suivante comprend les principales ONG appuyées par le gouvernement du Canada qui affectent des conseillers ou des bénévoles dans les pays en développement. Vous trouverez aussi une liste de conseils provinciaux et régionaux appuyés par le gouvernement du Canada. Les organisations que ces conseils chapeautent pourraient aussi affecter des bénévoles à l'étranger et leurs sites Web offrent de plus amples renseignements sur des emplois, des stages et des projets de bénévolat.

Carrefour international

Canada World Youth

Le Carrefour international travaille de concert avec des organisations situées en Afrique occidentale, en Afrique australe et en Amérique du Sud qui luttent contre l'extrême pauvreté et le non-respect des droits des femmes.

Le Carrefour international met à contribution les expertises et les ressources requises pour relever ces défis en affectant des bénévoles à l'étranger par l'entremise de ses programmes internationaux de volontariat et de partenariat.

Centre canadien d'étude et de coopération internationale

Canadian Centre for International Studies and Cooperation

Chaque année, le Centre canadien d'étude et de coopération internationale (CECI) affecte des bénévoles à des projets de développement à l'étranger par l'entremise de ses programmes de volontariat. La durée des projets varie de deux semaines à deux ans. Les bénévoles doivent avoir des compétences et une expertise dans des secteurs tels que :

  • l'aide humanitaire;
  • la santé (y compris les interventions liées au VIH/sida);
  • l'éducation primaire, la formation professionnelle et l'enseignement universitaire;
  • le développement économique et le commerce équitable;
  • l'agriculture;
  • la gouvernance et les questions touchant l'égalité entre femmes et les hommes.

Cuso International

Cuso International

Cuso International a été créé à la suite de la fusion en 2008 entre le Service universitaire canadien outre-mer, établi en 1961, et l'agence Voluntary Service Overseas. Il travaille à réduire la pauvreté grâce aux efforts déployés par les coopérants-volontaires qui transmettent des compétences et stimulent le potentiel des gens dans les domaines suivants : sécurité des moyens de subsistance et gestion des ressources naturelles, éducation, participation et gouvernance, VIH/sida, intégration des personnes handicapées et santé. Les coopérants-volontaires de Cuso International collaborent avec des groupes de partenaires locaux à des projets en Amérique latine, dans les Caraïbes, en Afrique et en Asie.

Entraide universitaire mondiale du Canada

World University Service of Canada

Entraide universitaire mondiale du Canada (EUMC) offre aux individus qualifiés et aux étudiants post-secondaires des occasions de volontariat uniques et passionnantes au Canada et dans des pays en développement. EUMC a actuellement des projets en cours dans le sud et dans l'ouest de l'Afrique, en Asie du Sud et du Sud-Est, en Amérique latine, en Europe et au Moyen-Orient.

EUMC met aussi sur pied des programmes de sensibilisation au développement pour les jeunes par son réseau de membres et de comités locaux dans les campus collégiaux et universitaires du Canada.

Ingénieurs sans frontières

Engineers Without Borders

Chaque année, Ingénieurs sans frontières (ISF, en anglais) envoie des travailleurs bénévoles formés dans plusieurs disciplines (y compris en ingénierie) à l'étranger dans le cadre de placements à court terme et à long terme.

Ces bénévoles font la promotion du développement humain dans certaines des collectivités les plus pauvres du monde. Ils aident les organisations et les entrepreneurs locaux à acquérir les connaissances, les technologies et les capacités nécessaires pour trouver des solutions innovatrices et appropriées aux défis de la pauvreté.

Jeunesse Canada Monde

Canada World Youth

Jeunesse Canada Monde (JCM) met sur pied des programmes éducatifs internationaux axés sur le bénévolat et le développement communautaire et destinés aux jeunes de 15 à 29 ans.

Depuis 1971, JCM a permis à plus de 33 000 jeunes de vivre une expérience internationale valorisante et sécuritaire, de découvrir d'autres cultures et de devenir des citoyens du monde informés et actifs.

En partenariat avec des organisations locales, les programmes de JCM se déroulent en partie au Canada et en partie dans des pays d'Afrique, d'Amérique latine, d'Asie, des Antilles et d'Europe de l'Est.

Oxfam-Québec

Oxfam-Québec

Oxfam-Québec envoie des stagiaires et des coopérants volontaires en Afrique, en Amérique latine, au Moyen-Orient et en Asie du Sud-Est pour participer à des projets de développement durable. La durée des contrats et des stages varie de six mois à deux ans.

Sa mission consiste à renforcer les capacités de ses partenaires et alliés des pays en développement dans la mise en œuvre de solutions durables à la pauvreté.

Service d'assistance canadienne aux organismes

Canadian Executive Service Organization

Le Service d'assistance canadienne aux organismes (SACO) détient l'une des plus grandes banques d'expertise canadienne professionnelle et technique.

Le SACO envoie des experts inscrits dans son répertoire soutenir des particuliers, des entreprises, des collectivités et des ONG dans la réalisation de projets dans les pays en développement. Ces projets touchent entre autres le développement économique et social, la gouvernance et la préservation de l'environnement.

Solidarité, Union, Coopération

Solidarité, Union, Coopération

Solidarité, Union, Coopération (SUCO) est un organisme de coopération internationale qui, par l'envoi de coopérants et de stagiaires dans des pays en développement en Afrique occidentale, en Amérique centrale, en Amérique du Sud et dans les Caraïbes, vise à :

  • favoriser une meilleure emprise des populations défavorisées sur leur développement par le renforcement des capacités;
  • appuyer l'instauration d'une démocratie participative, dans le respect des personnes et de leur environnement;
  • inciter les Canadiens à poser des gestes de solidarité en les renseignant sur les réalités et les enjeux du développement international.

Youth Challenge International

Youth Challenge International

Youth Challenge International (YCI) (en anglais) réalise des projets touchant des secteurs clés du développement durable lié aux jeunes tels que :

  • leadership;
  • environnement;
  • développement économique;
  • santé;
  • éducation.

Ces projets à court et à long terme sont menés à bien par de jeunes bénévoles et par des professionnels du développement. YCI favorise une approche participative où des jeunes des collectivités dans les pays en développement participent activement aux projets.

Conseils provinciaux et régionaux de coopération internationale

Les conseils provinciaux et régionaux de coopération internationale sont des organisations qui chapeautent une variété d'organisations de développement international et des membres associés œuvrant pour la justice sociale. Chaque conseil collabore en moyenne avec 40 à 70 organisations afin de promouvoir la participation du public au développement international.

3. Contrats à titre de conseiller auprès d'un organisme qui exécute un projet de développement international

Le gouvernement du Canada délègue la gestion de certains projets à des entreprises du secteur privé, à des universités ou des collèges, à des organisations ou des institutions non gouvernementales canadiennes et à des ministères provinciaux ou territoriaux, communément appelés agents d'exécution. Ces projets comportent un éventail d'activités professionnelles ou techniques dans tous les secteurs du développement. L'agent d'exécution établit les exigences pour les postes de conseillers offerts, qui comprennent en général les suivantes :

  • être un citoyen canadien ou avoir obtenu le statut de résident permanent;
  • avoir les compétences et l'expérience requises;
  • avoir de l'expérience sur le terrain.

Pour postuler pour un emploi auprès d'un partenaire du MAECD, veuillez transmettre directement votre curriculum vitæ à l'organisation concernée. Les agents d'exécution indiquent généralement les postes offerts sur leur site Web, et certains utilisent la section Carrières des journaux locaux ou nationaux.

4. Contrats à titre de conseiller technique dans un pays en développement auprès d'un organisme des Nations Unies

Divers organismes des Nations Unies sont partenaires du gouvernement du Canada et ont des mandats liés au développement international, y compris :

Ces organismes octroient des contrats à des experts professionnels, scientifiques ou techniques. Pour obtenir un contrat au Canada, les candidats doivent satisfaire à différentes exigences. En général, ils doivent :

  • être un citoyen canadien;
  • être titulaire d'un diplôme universitaire dans une discipline pertinente;
  • avoir au moins cinq années d'expérience dans le domaine concerné (de préférence dans un pays en développement).

Les candidats doivent présenter une demande directement auprès de l'organisme de leur choix.

5. Recrutement pour le Programme des nouveaux agents de développement du MAECD

Le Programme des nouveaux agents de développement est un programme de recrutement et de développement de carrière qui a pour objectif d'assurer le renouvellement du groupe des agents de développement international du MAECD.

Ce programme établit un cadre de perfectionnement qui permet aux nouveaux agents de développement d'atteindre le niveau de compétence attendu d'un agent de développement au niveau PM-04.

La date de la prochaine campagne de recrutement n'a pas encore été fixée. Des renseignements seront affichés sur le site Carrières à la fonction publique fédérale dès que possible.

Si vous avez des commentaires ou des questions, veuillez communiquer avec le MAECD par téléphone ou par courriel :

Téléphone :
613-944-4000 (dans la région de la capitale nationale et à l'extérieur du Canada)
1-800-267-8376 (sans frais au Canada)
Courriel : Services des renseignements - Formulaire en ligne