Le ministre Cannon offre ses condoléances à la suite du décès de Marek Edelman

(Nº 302 - Le 8 octobre 2009 - 14 h 45 HAE) Le ministre des Affaires étrangères, l’honorable Lawrence Cannon, a offert aujourd’hui ses condoléances à l’occasion des obsèques de M. Marek Edelman, le dernier chef du soulèvement du ghetto de Varsovie, en 1943, ayant survécu.

« Au nom du gouvernement du Canada, je tiens à offrir mes plus sincères condoléances à la famille, aux amis et aux proches de M. Edelman, a déclaré le ministre Cannon. Nous partageons leur peine, y compris celle du peuple polonais et des défenseurs de la liberté du monde entier, à la suite de sa disparition. »

Lors du soulèvement du ghetto de Varsovie, le docteur Edelman a aidé à diriger une poignée d’hommes et de femmes d’origine juive qui, bien que mal armés, ont mené un combat courageux, mais perdu d’avance, face à la destruction du ghetto par l’occupant nazi. L’un des rares rescapés de ces affrontements, il a également combattu les nazis lors du soulèvement de Varsovie de 1944, quand la résistance polonaise a tenté sans succès de libérer la ville avant l’arrivée de l’Armée rouge.

Le docteur Edelman est demeuré en Pologne après la guerre et s’est opposé au régime communiste au sein du Mouvement Solidarité. Il a en outre sauvé un nombre incalculable de vies humaines en qualité d’éminent cardiologue.

« Le docteur Edelman était un homme animé d’un grand courage et d’une grande ténacité et, toute sa vie, il a défendu la liberté et la dignité humaines, a poursuivi le ministre Cannon. Au nom de tous les Canadiens, je tiens à rendre hommage à cet homme dont nous garderons un souvenir immuable. »

- 30 -

Pour de plus amples renseignements, les représentants des médias sont priés de communiquer avec :

Natalie Sarafian
Attachée de presse
Cabinet du ministre des Affaires étrangères
613-995-1851

Le Service des relations avec les médias des Affaires étrangères
Affaires étrangères et Commerce international Canada
613-995-1874