Le 9 janvier 2009
Nº 5

Déclaration du ministre Cannon à l'occasion du centenaire du Traité sur les eaux limitrophes

Le ministre des Affaires étrangères, l 'honorable Lawrence Cannon, a fait aujourd 'hui la déclaration suivante, à l'occasion du centenaire du Traité sur les eaux limitrophes :

« Le 11 janvier marque le centième anniversaire de la signature du Traité sur les eaux limitrophes de 1909, qui créait la Commission mixte internationale, organisme de réglementation et de consultation indépendant qui s 'emploie depuis cent ans à prévenir les différends sur les eaux limitrophes entre le Canada et les États-Unis et à régler ceux qui surgissent.

« Modèle de gouvernance binationale et de coopération Canada-États-Unis, la Commission a été établie en vue d 'orienter les gouvernements du Canada et des États-Unis dans la gestion conjointe de leurs eaux limitrophes, de la rivière Sainte-Croix (à l 'extrême est), en passant par le bassin des Grands Lacs et du St-Laurent, jusqu 'au lac Osoyoos (à l 'extrême ouest), et à la rivière Yukon (à l 'extrême nord), qui traverse la frontière entre l 'Alaska et le Yukon.

« En avance sur l 'époque et 75 ans avant que la Commission Brundtland (la Commission mondiale sur l'environnement et le développement) n 'introduise le concept de développement durable, le Traité et la Commission mixte internationale ont créé un régime impartial de gérance environnementale. Ce régime est fondé sur le principe que les ressources naturelles précieuses doivent être gérées pour le bénéfice de tous.

« Aujourd 'hui, la promesse formulée dans le pacte centenaire est réalisée grâce aux travaux de 20 conseils et groupes de travail binationaux qui dirigent la Commission. Le Canada et les États-Unis ont un nombre égal de représentants à la Commission, qui mène des missions d 'enquête, organise des audiences publiques et met au point des solutions consensuelles afin de gérer de façon responsable le plus grand ensemble de réseaux d 'eau douce du monde.

« En cette année de son centenaire, la Commission mixte internationale témoigne toujours de la bonne volonté, du travail acharné et de la vision à long terme qui caractérisent la coopération entre nos deux grands pays. Je félicite la Commission et je lui souhaite beaucoup de succès dans la planification de la fête qui soulignera son centenaire cette année à Niagara Falls. »

Pour en savoir davantage sur la Commission mixte internationale, prière de consulter le site web de la Commission.

- 30 -

Pour de plus amples renseignements, prière de communiquer avec le :

Natalie Sarafian
Attachée de presse
Cabinet du ministre des Affaires étrangères
613-995-1851

Service des relations avec les médias des Affaires étrangères
Affaires étrangères et Commerce international Canada
613-995-1874