Le Canada et les États-Unis coopèrent afin de prévenir le terrorisme nucléaire

(No 19 - Le 22 janvier 2009) Le ministre des Affaires étrangères, l'honorable Lawrence Cannon, a annoncé aujourd'hui que le Canada verserait 10 millions de dollars à l'appui des efforts des États-Unis pour repérer et sécuriser des matières nucléaires et radiologiques dangereuses en Russie et en Ukraine.

« Ces projets, qui aideront à empêcher que des terroristes acquièrent des matières nucléaires et radiologiques dangereuses, revêtent une importance fondamentale pour la protection des Canadiens et la sécurité internationale, a déclaré le ministre Cannon. Notre contribution vient confirmer le partenariat solide qui existe entre le Canada et le nouveau gouvernement américain afin d'assurer la sécurité nord-américaine, et ce, par des mesures concrètes contre le terrorisme et pour la non-prolifération nucléaire. »

La contribution canadienne servira à financer l'installation de dispositifs de détection des radiations à des passages frontaliers cruciaux en Ukraine. Ces dispositifs aideront à prévenir le trafic illicite des matières nucléaires et autres substances radiologiques. L'aide canadienne servira également à récupérer et à sécuriser les matières extrêmement radioactives et vulnérables qui alimentent en énergie des dispositifs de navigation, tels que des phares, en Russie. Ces sources pourraient être utilisées pour la fabrication d'un engin explosif à dispersion, aussi appelé « bombe sale ».

Toutes ces mesures sont prises au titre du Programme de partenariat mondial, lequel représente la contribution du Canada au Partenariat mondial du G8 contre la prolifération des armes de destruction massive et des matières connexes. Le Canada s'est engagé à verser jusqu'à concurrence de 1 milliard de dollars en 10 ans au Partenariat, qui porte sur un certain nombre d'enjeux concrets liés aux armes de destruction massive, notamment du point de vue de la non-prolifération, de la lutte contre le terrorisme et de la sécurité.

Le communiqué de la U.S. National Nuclear Security Administration sur cette question peut être consulté U.S. National Nuclear Security Administration (en anglais seulement).

Pour obtenir un communiqué antérieur sur la contribution du Canada à la sécurité nucléaire, prière de consulter Canada annonce une contribution de 5 millions de dollars pour renforcer la sécurité aux postes frontaliers et aux aéroports en Ukraine afin de prévenir le terrorisme nucléaire.

Prière de consulter le Programme de partenariat mondial pour obtenir d'autres renseignements.

- 30 -

Pour de plus amples renseignements, les représentants des médias sont priés de communiquer avec :

Natalie Sarafian
Attachée de presse
Cabinet du ministre des Affaires étrangères
613-995-1851

Le Service des relations avec les médias des Affaires étrangères
Affaires étrangères et Commerce international Canada
613-995-1874