Nomination au conseil d'administration de droits et démocratie

(Nº 21 - 23 janvier 2009) Le ministre des Affaires étrangères, l'honorable Lawrence Cannon, a annoncé aujourd'hui la nomination de Mme Donica Pottie au conseil d'administration du Centre international des droits de la personne et du développement démocratique (CIDPDD) (Droits et Démocratie), dont le siège est situé à Montréal.

« Droits et Démocratie contribue à la poursuite d'objectifs qui revêtent une grande importance pour le Canada, en l'occurrence, la promotion de la démocratie et des droits humains à l'étranger, a déclaré le ministre. Mme Pottie possède une vaste expérience dans le domaine de l'appui aux droits de la personne et à la démocratie. Son apport à cet important organisme canadien sera très précieux. »

Droits et Démocratie est un organisme non partisan à vocation internationale. Créé par le Parlement en 1988, il a pour mandat d'encourager et d'appuyer le respect des valeurs universelles rattachées aux droits de la personne, ainsi que de promouvoir les institutions et les pratiques démocratiques à l'échelle de la planète.

Consulter Droits et Démocratie pour plus d'information.

- 30 -

Une notice biographique figure en annexe.

Pour de plus amples renseignements, les représentants des médias sont priés de communiquer avec :

Natalie Sarafian
Attachée de presse
Cabinet du ministre des Affaires étrangères
613-995-1851

Le Service des relations avec les médias des Affaires étrangères
Affaires étrangères et Commerce international Canada
613-995-1874

Notice biographique

Mme Donica Pottie (B.A., Université Saint Mary's, 1985) dirige actuellement la Direction de la démocratie et des économies de guerre à Affaires étrangères et Commerce international Canada. Elle est entrée au Ministère en 1991.

Cette diplomate de carrière a occupé des fonctions dans les ambassades du Canada à Beijing (1993-1996) et à Amman (1999-2002), avant d'être nommée ambassadrice du Canada au Cambodge en 2004, poste qu'elle a occupé jusqu'en 2007.

En Jordanie, elle a obtenu les soutiens nécessaires pour appuyer la formation des magistrats, des procureurs et des policiers au droit international des droits de l'homme. Elle a également travaillé en étroite collaboration avec les organisations non gouvernementales de défense des droits de la femme dans le cadre de la lutte contre les crimes d'honneur.

Au Cambodge, elle a œuvré à la mise en liberté de défendeurs des droits de l'homme qui avaient été incarcérés et demandé aux autorités cambodgiennes qu'il soit mis fin aux réinstallations illégales et forcées des populations pauvres et à l'expropriation de leurs terres. Elle a également participé à des missions d'observation électorale et, en collaboration avec d'autres ambassades, a suivi les progrès des efforts visant à traduire les anciens dirigeants des khmers rouges devant le tribunal du génocide cambodgien.

À l'Administration centrale, Mme Pottie a travaillé à la Direction de la planification stratégique et du personnel (1996-1998), pour ensuite occuper le poste d'adjointe exécutive du sous-ministre adjoint des Politiques internationales et de sécurité (1998-1999). Elle a également été directrice adjointe de la Direction de la non-prolifération, du contrôle des armements et du désarmement (2003-2004).

Mme Pottie est mariée et mère d'un enfant.