Le 30 janvier 2009
Nº 26

Le Canada commente l'évolution de la situation politique au Zimbabwe

Le ministre des Affaires étrangères, l'honorable Lawrence Cannon, a fait aujourd'hui la déclaration suivante concernant la situation au Zimbabwe.

« Au cours des derniers mois, la crise au Zimbabwe a pris une ampleur tragique. Le choléra a tué des milliers de Zimbabwéens et en a infecté plus de 60 000 autres. L'économie s'est effondrée, et plus de 70 p. 100 de la population zimbabwéenne a besoin d'une aide alimentaire. Les hôpitaux et les écoles ont été abandonnés.

« Un manque grave de gouvernance et de leadership est la cause fondamentale de cette crise. La formation possible d'un gouvernement inclusif à Harare au cours des prochaines semaines pourrait donner à la population zimbabwéenne une lueur d'espoir que la situation va peut-être changer. Toutefois, les déclarations et les plans n'aboutiront à rien sans la présence d'une volonté politique réelle et l'apport de changements concrets au niveau des politiques.

« Le Canada s'est prononcé sans équivoque en faveur de l'amélioration de la liberté, de la démocratie, des droits de la personne et de la primauté du droit au Zimbabwe. Nous continuerons à suivre de près l'évolution de cette situation.

« La participation continue de dirigeants régionaux au suivi des activités visant à assurer un partage efficace du pouvoir et à apporter des changements réels aux conditions dans lesquelles vivent les Zimbabwéens demeure essentielle. Nous appuyons les efforts qu'ils déploient à cet égard. »

- 30 -

Pour de plus amples renseignements, les représentants des médias sont priés de communiquer avec :

Natalie Sarafian
Attachée de presse
Cabinet du ministre des Affaires étrangères
613-995-1851

Le Service des relations avec les médias des Affaires étrangères
Affaires étrangères et Commerce international Canada
613-995-1874