Le Canada exprime ses préoccupations à la suite du lancement d'un satellite iranien

(Nº 31 - 4 février 2009) Le ministre des Affaires étrangères, l'honorable Lawrence Cannon, a exprimé aujourd'hui ses profondes préoccupations concernant les répercussions sur la sécurité internationale du lancement d'un satellite par l'Iran, hier.

« Le Canada demande instamment à l'Iran de mettre fin à ses programmes de mise au point de missiles balistiques et d'utiliser sa nouvelle technologie des fusées à des fins strictement pacifiques, a déclaré le ministre Cannon. La communauté internationale est très préoccupée par la possibilité que l'Iran applique cette technologie à ses programmes de missiles. »

Le lancement du petit satellite de télécommunications Omid était la quatrième tentative de l'Iran de mettre un satellite en orbite. Or, la technologie servant au lancement d'engins orbitaux peut également servir au lancement de missiles balistiques. L'Iran met au point des missiles balistiques capables de transporter des armes sur de longues distances. En témoigne l'essai, en juillet dernier, du missile de longue portée Shahab-3. Compte tenu aussi du fait que l'Iran ne fournit pas l'assurance ferme que son programme nucléaire sera utilisé seulement à des fins pacifiques, le lancement d'hier est inquiétant.

« La communauté internationale doit rester vigilante en ce qui concerne les exportations de marchandises, de services et de technologies à double usage vers l'Iran, pour éviter leur utilisation à des fins militaires », a ajouté le ministre Cannon.

Le Conseil de sécurité des Nations Unies a adopté plusieurs résolutions imposant des sanctions économiques contre l'Iran, par suite de son refus de prendre les mesures nécessaires pour assurer la communauté internationale du caractère strictement pacifique de son programme nucléaire. « Le Canada exhorte l'Iran à respecter immédiatement et intégralement ses obligations, telles qu'elles sont énoncées dans les résolutions des Nations Unies », a déclaré le ministre Cannon.

- 30 -

Pour de plus amples renseignements, les représentants des médias sont priés de communiquer avec :

Natalie Sarafian
Attachée de presse
Cabinet du ministre des Affaires étrangères
613-995-1851

Le Service des relations avec les médias des Affaires étrangères
Affaires étrangères et Commerce international Canada
613-995-1874