Les ministres Cannon et Day concluent une visite fructueuse en Afghanistan

(Nº 69- 17 mars 2009) Le ministre des Affaires étrangères, l'honorable Lawrence Cannon, et le ministre du Commerce international et président du Comité du Cabinet sur l'Afghanistan, l'honorable Stockwell Day, ont conclu aujourd'hui une visite de trois jours en Afghanistan au cours de laquelle ils ont annoncé un soutien additionnel du Canada afin d'aider à renforcer la primauté du droit dans ce pays. Le renforcement de la primauté du droit est l'une des six priorités canadiennes en Afghanistan.

Au cours de leur tournée, les ministres ont eu des rencontres de travail avec des ministres et des hauts fonctionnaires afghans. Les activités de leur visite incluaient également des discussions approfondies avec des agents militaires et civils canadiens au sujet de la mission du Canada en Afghanistan. Les ministres ont aussi eu l'occasion de constater eux-mêmes l'important travail accompli dans des conditions particulièrement difficilespar les Canadiens, les Afghans et d'autres partenaires internationaux.

« La visite s'est révélée extrêmement profitable, particulièrement au moment où le Canada s'apprête à participer à la Conférence des Nations Unies sur l'Afghanistan, qui aura lieu à La Haye le 31 mars, a indiqué le ministre Cannon. De plus, par l'annonce d'une aide financière visant à renforcer la primauté du droit, nous avons, au cours de cette visite, réaffirmél'engagement du Canada envers l'Afghanistan, a déclaré le ministre Cannon. La police nationale afghanejoue un rôle clé dans lapromotion de la primauté du droit en Afghanistan. Les agents de la police canadienne qui lui servent de mentors ont travaillé sans relâche en étroite collaboration avec la police afghane, lui fournissant expertise et leadership. En accordant cette nouvelle contribution, le Canada fait preuve de sa détermination à aider les Afghans à assumer une plus grande partie de leur sécurité. »

« Les activités de la police, celles des tribunaux ainsi que celles des services correctionnels demeurent des domaines prioritaires pour l'Afghanistan et le Canada. Un régime digne de foi et respectueux de la primauté du droitest essentiel au sentiment de sécurité de la population et des collectivités, a déclaré le ministre Day. Les Canadiens ont tout lieu d'être fiers du travail des soldats et des civils canadiens à l'œuvre à Kandahar, à Kaboul et à Ottawa, qui vise à améliorer la gouvernance de l'Afghanistan et à en faire un pays plus calme et plus sécuritaire ».

Au cours de leur visite, les ministres Cannon et Day ont annoncé que le Canada aidera à renforcer la primauté du droit en Afghanistan en y allouant une somme de plus de 21 millions de dollars. Ils se sont rendus dans les locaux de l'Équipe provincialede reconstructionde Kandahar, où ils visité le Centre de formation des forces policièreset ont donné une réception à l'intention du personnel civil et militaire canadien.

De plus, les ministres ont visité un poste de police secondaire et la prison de Sarpoza, où le Canada participe à la réparation d'infrastructures et aux activités de formation. Ils ont profité de l'occasion pour discuter du rôle du Canada avec des agents et du personnel des services correctionnels afghans et de la police nationale afghane.

Les ministres ont également mené des discussions en table ronde avec des représentants clés du secteur économique de Kandahar en vue d'explorer les possibilités économiques et éducatives pour les citoyens de la ville.

Au cours de cette visite, les ministres Cannon et Day ont en outre participé à une série de réunions de travail fructueuses avec des représentants afghans et internationaux, dont le gouverneur de la province de Kandahar, M. Tooryalai Wesa. Les ministres ont aussi passé une journée à Kaboul, où ils ont rencontré le président afghan, M. Hamid Karzai, le ministre des Affaires étrangères, M. Rangin Dadfar Spanta, le ministre des Affaires intérieures, M. Mohammad Hanif Atmar, et leministre du Commerce et de l'Industrie, M. Wahidullah Shahrani.Ils ont réitéré l'engagement à long terme du Canada à l'égard de l'Afghanistan et ont de plus discuté des défis persistents et réels auquels il faut s'attaquer. Les ministres canadiens et afghans se sont entendus pour collaborer étroitement à la création d'un pays fort, stable et sûr.

Pour plus d'information, prière de consulter L'engagement du Canada en Afghanistan.

- 30 -

Pour de plus amples renseignements, les représentants des médias sont priés de communiquer avec : 

Catherine Loubier
Directrice des communications
Cabinet du ministre des Affaires étrangères
613-995-1851

Mélisa Leclerc
Directrice des communications
Cabinet du ministre du Commerce international et ministre de la porte d'entrée de l'Asie-Pacifique
613-992-6186

Le Service des relations avec les médias des Affaires étrangères
Affaires étrangères et Commerce international Canada
613-995-1874

Le Service des relations avec les médias (commerce)
Affaires étrangères et Commerce international Canada
613-996-2000

Document d'information

Le Canada apporte un soutien additionnel à la primauté du droit en Afghanistan

Le Canada a annoncé récemment qu'il aidera à renforcer la primauté du droit en Afghanistan grâce à une contribution de plus de 21 millions de dollars : 

  1. un montant de 20 millions de dollars ira au Fonds en fiducie pour le maintien de la loi et de l'ordre en Afghanistan dans le cadre du Programme des Nations Unies pour le développement, ce qui porte la contribution totale du Canada à près de 70 millions de dollars. Le Fonds en fiducie est le principal instrument permettant de payer les salaires des agents de la police nationale afghane et des services correctionnels afghans. De la présente contribution, 19 millions de dollars serviront à payer les salaires des agents de la police nationale afghane et 1 million de dollars aidera à payer les salaires des agents correctionnels afghans;
  2. un montant de 1,3 million de dollars ira à l'unité de soutien aux droits de la personne du ministère afghan de la Justice, venant souligner l'engagement du Canada envers le renforcement du système judiciaire afghan et l'édification de la capacité du gouvernement de l'Afghanistan à protéger et à promouvoir les droits de la personne. En outre, le Canada versera environ 350 000 dollars en aide aux efforts de reconstruction nécessaires à la suite des attentats du 11 février 2009 contre le ministère de la Justice et le département de la prison centrale de Kaboul.

Le 11 mars 2009, le ministère de l'Intérieur (MDI) a accrédité le Centre de formation de l'Équipe de reconstruction de la province de Kandahar pour la prestation de l'instruction canadienne. Il s'agit d'un événement important, étant donné que les cours que dispense la police civile canadienne seront maintenant officiellement reconnus par le MDI. Cela permettra au Canada d'accélérer son programme de formation afin de mieux soutenir la réforme et le développement de la police nationale afghane, en donnant des cours spécialisés et avancés à l'appui de l'effort global de la communauté internationale, y compris le programme Objectif développement des districts offert sous l'égide des États-Unis. Ces cours pourront comprendre, mais sans s'y limiter, le développement du leadership et de la gestion, la formation des instructeurs, la sécurité et la survie des agents, les enquêtes criminelles de base, le contrôle des foules, la formation des chauffeurs et les premiers soins.

Actuellement, 24 membres de la police civile canadienne de la GRC et d'autres corps policiers municipaux sont déployés au sein de l'Équipe provinciale de reconstruction de Kandahar. La police civile canadienne est déployée dans la province de Kandahar depuis août 2005. Son rôle principal est de surveiller, conseiller et former la police nationale afghane ainsi que d'assurer un rôle de mentorat.