Déclaration du ministre Cannon sur la situation aux Fidji

(No 104 - Le 17 avril 2009) Le ministre des Affaires étrangères, l'honorable Lawrence Cannon, a fait aujourd'hui la déclaration suivante au sujet de la détérioration de la situation aux Fidji : 

« Le Canada condamne vivement la décision du président des Fidji, Josefa Iloilo, d'abroger la Constitution de 1997, de démettre les juges de leurs fonctions, d'imposer l'état d'urgence et de reporter toutes les élections à 2014.

« Ces gestes inacceptables sont incompatibles avec les principes de la liberté, de la démocratie, des droits de la personne et de la primauté du droit. Ils exposent le peuple fidjien à des bouleversements économiques et ternissent la réputation internationale du pays.

« Le Canada demande le rétablissement des droits démocratiques du peuple fidjien, ainsi que des mesures immédiates pour restaurer la Constitution, rétablir les juges dans leurs fonctions et déclencher des élections dans un avenir rapproché. »

- 30 -

Pour de plus amples renseignements, les représentants des médias sont priés de communiquer avec :

Natalie Sarafian
Attachée de presse
Cabinet du ministre des Affaires étrangères
613-995-1851

Le Service des relations avec les médias des Affaires étrangères
Affaires étrangères et Commerce international Canada
613-995-1874