Le ministre Cannon met en valeur le leadership canadien relativement aux enjeux de l'Arctique à l'occasion de la réunion du Conseil de l'Arctique en Norvège et annonce la création du Centre international canadien pour la région de l'Arctique

(Nº 114 - Le 29 avril 2009) Le ministre des Affaires étrangères, l'honorable Lawrence Cannon, a conclu aujourd'hui avec succès sa participation à la Sixième réunion des ministres des Affaires étrangères du Conseil de l'Arctique à Tromsø, en Norvège. Le premier ministre des Territoires du Nord-Ouest, l'honorable Floyd Roland, la première ministre du Nunavut, l'honorable Eva Aariak, et la vice-première ministre du Yukon, l'honorable Elaine Taylor, faisaient aussi partie de la délégation canadienne.

Au cours de la réunion, le ministre Cannon a discuté des intérêts du Canada dans la région et a présenté son programme à un moment où le Conseil s'apprête à aborder des occasions et des enjeux importants pour l'avenir. « Le Canada a dirigé la création du Conseil et nous sommes fiers de notre rôle continu de chef de file », a souligné le ministre Cannon.

« Le Canada est une nation et une puissance de l'Arctique. J'ai eu l'occasion de réaffirmer à mes collègues de l'Arctique que l'Arctique et le Nord sont au cœur de notre identité nationale. Il s'agit d'un volet important de notre passé, de notre présent et de notre avenir », a déclaré le ministre Cannon.

« Grâce à notre solide politique étrangère pour l'Arctique, nous affirmons notre leadership, notre intendance et notre droit de propriété dans cette région. » Dans le cadre de la politique étrangère du Canada pour l'Arctique, le ministre Cannon a annoncé que le Canada ouvrira un Centre international canadien pour la région de l'Arctique à Oslo, en Norvège. La création de ce centre démontre une fois de plus l'engagement du gouvernement du Canada et sa détermination à assumer un rôle de chef de file relativement aux enjeux de l'Arctique. Le Centre renforcera notre capacité à promouvoir les intérêts canadiens, à influencer les principaux partenaires et à mieux comprendre les nouveaux enjeux.

Le ministre Cannon a profité de l'occasion pour rencontrer les ministres des Affaires étrangères de la Fédération de Russie, de la Finlande, de la Suède, de la Norvège et de l'Italie. Il a aussi rencontré l'ambassadeur responsable des affaires polaires de la France, l'ancien premier ministre Michel Rocard.

Les principales propositions d'action de la réunion ministérielle de la Norvège portaient notamment sur l'Évaluation de la navigation maritime dans l'Arctique ainsi que sur l'Évaluation des activités pétrolières et gazières. Le Canada a joué un rôle clé dans les deux évaluations. L'Évaluation de la navigation maritime alimente et complète les actions du Canada en vue de protéger l'environnement arctique et ses populations et d'améliorer la sécurité maritime dans l'Arctique. L'Évaluation des activités pétrolières et gazières aidera le Canada à mieux gérer les incidences environnementales, sociales et économiques ainsi que les répercussions sur la santé humaine des activités pétrolières et gazières actuelles et futures dans l'Arctique.

La Sixième réunion des ministres des Affaires étrangères du Conseil de l'Arctique coïncidait avec la fin de la présidence de la Norvège. Le Canada félicite le Royaume de la Norvège pour son rôle de leadership à la présidence du Conseil de l'Arctique au cours des deux dernières années et demie. Le Danemark assumera maintenant la présidence au cours des deux prochaines années. Le Canada, qui lui succédera en 2013, compte bien s'assurer d'ici là que les défis et les possibilités que présente l'Arctique continueront de retenir l'attention internationale.

- 30 -

Pour de plus amples renseignements, les représentants des médias sont priés de communiquer avec :

Natalie Sarafian
Attachée de presse
Cabinet du ministre des Affaires étrangères
613-995-1851

Le Service des relations avec les médias des Affaires étrangères
Affaires étrangères et Commerce international Canada
613-995-1874