Nominations diplomatiques

(Nº 136 - Le 19 mai 2009) Le ministre des Affaires étrangères, l'honorable Lawrence Cannon, a annoncé aujourd'hui les nominations diplomatiques suivantes :

M. John Barrett est nommé ambassadeur auprès de la République d'Autriche, avec accréditation simultanée en qualité d'ambassadeur et représentant permanent auprès des organisations internationales à Vienne.

M. Alan Bones est nommé ambassadeur auprès de la République d'Islande.

M. David Chatterson est nommé ambassadeur auprès du Royaume d'Arabie saoudite.

Mme Caroline Chrétien est nommée haute-commissaire auprès de la Nouvelle-Zélande, avec accréditation simultanée auprès du Royaume des Tonga, de l'État indépendant du Samoa, de la République de Kiribati et de la République des Îles Fidji.

Mme Sarah Fountain Smith est nommée ambassadrice auprès de la République du Chili.

M. Edwin Loughlin est nommée ambassadeur auprès de la République de Croatie.

M. Audri Mukhopadhyay est nommé consul général à Ho Chi Minh-Ville (République socialiste du Vietnam).

M. Christopher Shapardanov est nommé ambassadeur auprès de la République de Finlande.

M. Christopher Wilkie est nommé ambassadeur auprès du Royaume du Maroc.

- 30 -

Les notices biographiques des personnes nommées suivent.

Pour de plus amples renseignements, les représentants des médias sont priés de communiquer avec :

Le Service des relations avec les médias des Affaires étrangères
Affaires étrangères et Commerce international Canada
613-995-1874

Notices biographiques

M. John Barrett (B.A. [sciences politiques], Université de Toronto, 1973; M.A. [théorie politique et relations internationales], Université de Toronto, 1975; Ph.D. [relations internationales], London School of Economics, 1982; recherches postdoctorales, Université de Tübingen, en Allemagne, 1983; boursier postdoctoral, Institut des relations internationales, Université de la Colombie-Britannique, 1985) a été nommé directeur adjoint du Centre canadien pour le contrôle des armements et le désarmement avant d'entrer au service du ministère des Affaires étrangères en 1989. M. Barrett a occupé plusieurs postes dans les domaines de la sécurité internationale, de la non-prolifération et de la planification des politiques de désarmement ainsi que des communications et de la rédaction de discours. De 1994 à 1999 il a travaillé au Secrétariat international de l'OTAN comme directeur, Politiques, planification et rédaction de discours. Il a aussi travaillé au ministère de la Défense nationale, au Cabinet du gouverneur général du Canada et au Bureau du Conseil privé avant de revenir au MAECI en 2005 comme directeur, Non-prolifération et désarmement (nucléaire). En 2006-2007, il a été président du Groupe d'experts gouvernementaux sur la vérification de l'ONU. Il est actuellement directeur général, Planification stratégique, ressources et coordination. Lui et son épouse, Maurie Barrett, ont deux enfants. M. Barrett succède à Mme Marie Gervais-Vidricaire.

M. Alan Bones (B.A. [sciences politiques], Université Carleton, 1981] est entré au ministère des Affaires extérieures en 1987. Il a été affecté en Malaisie et au Mexique. De 2005 à 2007, il a été chef de mission à l'ambassade du Canada à Khartoum, au Soudan, après avoir été pendant cinq ans conseiller principal en matière de politique auprès de l'envoyée spéciale du Canada pour le processus de paix au Soudan. À Ottawa, il a occupé plusieurs postes, notamment ceux de directeur adjoint et de directeur par intérim des Relations avec l'Afrique orientale et australe et d'agent responsable des questions de sécurité continentale à la Direction de la sécurité régionale et du maintien de la paix. Il est actuellement conseiller au Secrétariat de la politique étrangère et de la défense du Bureau du Conseil privé. M. Bones succède à Mme Anna Blauveldt.

M. David Chatterson (B.Com. avec spécialisation, Université du Manitoba, 1979) est entré à la Direction des droits antidumping et compensateurs de Revenu Canada en 1980. Il a été affecté deux fois à Tokyo, comme premier secrétaire en 1984 et comme conseiller chargé de la région de l'Asie en 1994. Entre ces affectations, il a travaillé comme gestionnaire à Revenu Canada et au Tribunal canadien du commerce extérieur. Il est entré au ministère des Affaires étrangères et du Commerce international en 1998 comme directeur adjoint et, par la suite, comme directeur de la Direction des politiques de commerce multilatéral. Depuis 2005, il est représentant permanent adjoint à l'Organisation de coopération et de développement économiques, à Paris. M. Chatterson succède à M. Ronald Davidson.

Mme Caroline Chrétien (LL.B., Université de Montréal, 1989) a été analyste des politiques, Section des affaires constitutionnelles du Québec, Bureau de recherches du Caucus libéral à la Chambres des communes, adjointe spéciale du chef, Section des affaires constitutionnelles du Québec, Bureau du chef de l'opposition officielle et attachée politique principale du premier ministre avant d'entrer au ministère des Affaires étrangères et du Commerce international en 2001. Au Ministère, elle a été chef adjointe du Protocole et directrice du Service du corps diplomatique, directrice de la Direction de la Corée et de l'Océanie, et directrice de la Direction de l'Asie orientale II. Elle est actuellement haute-commissaire auprès du Nigéria. Mme Chrétien succède à Mme Penny Reedie.

Mme Sarah Fountain Smith (B.A. avec spécialisation [lettres classiques], Université McGill, 1989) est entrée au ministère des Affaires extérieures et du Commerce extérieur en 1989. Elle a été affectée à la mission permanente du Canada auprès des Nations Unies à New York ainsi que dans les ambassades du Canada en Argentine et au Brésil. À Ottawa, elle a occupé plusieurs postes, dont ceux de directrice adjointe et de gestionnaire de programme à la Direction de la consolidation de la paix et de la sécurité humaine de 1997 à 2001, de directrice adjointe et par la suite de directrice par intérim de la Direction de la sécurité régionale et du maintien de la paix de 2002 à 2005. De 2005 à 2007, Mme Fountain Smith était directrice responsable des relations avec le Brésil, le Chili, l'Argentine, l'Uruguay et le Paraguay, ainsi que de l'engagement du Canada dans le processus du Sommet des Amériques et de l'Organisation des États américains. Depuis octobre 2007 elle est directrice de la Direction des relations avec les États-Unis. Mme Fountain Smith vient de terminer le programme d'excellence en leadership pour les cadres à l'École de la fonction publique du Canada. Elle parle l'espagnol, le portugais, le français et l'anglais. Elle est mariée à Richard Smith, et le couple a deux enfants. Mme Fountain Smith succède à M. Norbert Kalisch.

M. Edwin Loughlin (B.A. avec spécialisation [histoire], Université de Guelph, 1975) est entré au ministère des Affaires extérieures en 1979. Il a été affecté à Alger, à Djakarta, à Islamabad, à Brasilia, à Hong Kong, à Tokyo, à New Delhi et à Beijing. M. Loughlin a joué un rôle décisif dans trois des plus importants mandats consulaires du Ministère de ces dix dernières années, à savoir l'épidémie du syndrome respiratoire aigu sévère (SRAS) en 2002 et 2003, les secours à la suite du tsunami en Thaïlande en 2004 et 2005, et l'évacuation du Liban en 2006. Au cours des huit dernières années, il a en outre été un membre actif des comités de la haute direction à Tokyo, à New Delhi et à Beijing. À l'administration centrale, M. Loughlin a occupé plusieurs postes, notamment ceux d'agent financier au Bureau des sommets internationaux et de directeur adjoint de la Direction générale de la gestion des ressources. Il est actuellement ministre-conseiller et consul général à l'ambassade du Canada à Beijing. M. Loughlin et sa femme, Suzie, ont deux filles. M. Loughlin succède à M. Thomas Marr.

M. Audri Mukhopadhyay (B.A. [économie], Université Dalhousie, 1995; M.Ph. [économie], Université d'Oxford [boursier de la fondation Cecil Rhodes], 1998; M.B.A., Université d'Oxford [boursier de la fondation Cecil Rhodes], 2002) est entré à la fonction publique en 1998 à la Direction des finances internationales du ministère des Finances du Canada. Il a ensuite travaillé dans les secteurs public et privé, plus précisément pour Finances Canada (jusqu'en 2000), McKinsey & Company (2000 et 2001), Industrie Canada (2002 à 2005) et Affaires étrangères Canada (depuis 2005). M. Mukhopadhyay a acquis une expérience de travail à l'étranger, notamment en tant que conseiller en gestion auprès des entreprises Fortune 500 pour le compte de McKinsey & Company en Californie. Depuis qu'il est au MAECI, il a été directeur, Initiatives stratégiques (jusqu'en 2007), et directeur responsable des Relations commerciales, de l'Asie du Sud et du Sud-Est et de l'Océanie (depuis décembre 2007). Il a reçu le Prix d'excellence de la fonction publique en 2006 pour sa contribution au Programme de recrutement de leaders en politiques. M. Mukhopadhyay succède à M. William Johnston.

M. Christopher Shapardanov (B.A. avec spécialisation [sciences politiques/économie], Université de Windsor, 1984; M.A. [affaires internationales], Université Carleton, 1987) a commencé sa carrière dans la fonction publique du Canada au ministère de l'Industrie en 1986 comme économiste chargé de recherches, et est entré au ministère des Affaires extérieures plus tard la même année. Il a été affecté à Washington, D.C., à Moscou et au Secrétariat international de l'OTAN, au siège de l'organisme, à Bruxelles. À Ottawa, il a exercé différentes fonctions, notamment au sein du bureau géographique de la Russie, comme directeur adjoint, Direction des sommets économiques, comme directeur, Programme de partenariat mondial et comme directeur, Direction des services aux programmes du Secteur de la sécurité internationale. En 2004, il a été analyste principal au secrétariat du Bureau du Conseil privé chargé des relations canado-américaines. Il est actuellement directeur, Bureau du sous-ministre des Affaires étrangères. Il est marié à Lianne Shapardanov. M. Shapardanov succède à M. Scott Fraser.

M. Christopher Wilkie (B.A. spécialisé [sciences politiques], Université Queen's, 1979; M.Sc. [économie], London School of Economics, 1981; Ph.D. [relations internationales], Université d'Oxford, 1993) est entré au ministère des Affaires étrangères et du Commerce international en 2003. Il avait auparavant travaillé à Industrie Canada comme administrateur principal à l'Organisation de coopération et de développement économiques. M. Wilkie a représenté le Canada à des postes supérieurs liés aux investissements internationaux et à d'autres enjeux, notamment à l'Organisation mondiale du commerce et à la Conférence des Nations Unies sur le commerce et le développement, et comme négociateur en chef pour les négociations relatives à l'Accord sur la promotion et la protection des investissements étrangers avec la Chine, les nouveaux États membres de l'UE et d'autres pays. De 2005 à 2007, il a été directeur de la Direction du développement et de l'intégration des politiques et responsable de l'élaboration de la Stratégie commerciale mondiale du Canada. Plus récemment, il a été directeur de la Politique et de l'Analyse au Secrétariat du Groupe d'étude sur les politiques en matière de concurrence. Il est actuellement analyste principal au Bureau du Conseil privé. M. Wilkie et sa femme, Clare, ont un fils, Samuel Roesch. M. Wilkie succède à Mme Michèle Lévesque.