Déclaration du ministre Cannon concernant la peine qui sera imposée à Bashir Makhtal en Éthiopie

(Nº 212 - Le 31 juillet 2009) Le ministre des Affaires étrangères, l'honorable Lawrence Cannon, a fait aujourd'hui la déclaration suivante concernant la peine qui sera bientôt imposée à M. Bashir Makhtal en Éthiopie.

« Le gouvernement du Canada suit de très près la situation de M. Makhtal, tant à Ottawa que par l'entremise de l’ambassade du Canada en Éthiopie.

« Nous sommes intervenus à de nombreuses reprises auprès des plus hautes autorités du gouvernement éthiopien en faveur de M. Makthal, et avons insisté pour que ce dernier reçoive régulièrement la visite d'agents consulaires, puisse consulter un avocat et ait droit à un procès équitable.

« Même si les autorités éthiopiennes ont autorisé un accès très limité à M. Makhtal, nos agents consulaires lui ont néanmoins apporté de l’aide et continueront de le faire. Des agents consulaires ont rendu visite à M. Makthal pas plus tard que le 28 juillet; son cas demeure une priorité pour le gouvernement du Canada.

« Le gouvernement du Canada a cherché à obtenir du gouvernement de l’Éthiopie l'assurance que la peine de mort ne sera pas prononcée contre M. Makthal. Nous demanderons la clémence pour M. Makthal si la peine de mort devait lui être imposée. »

- 30 -

Pour de plus amples renseignements, les représentants des médias sont priés de communiquer avec :

Catherine Loubier
Directrice des communications
Cabinet du ministre des Affaires étrangères
613-995-1851

Le Service des relations avec les médias des Affaires étrangères
Affaires étrangères et Commerce international Canada
613-995-1874